::

Languages :: Swedish for non-Swedish

Audio file

 

  Svenska

Français

  NITTIONDE LEKTIONEN QUATRE-VINGT-DIXIÈME LEÇON
  Ljus och mörker (1) Lumière et ténèbres
     
1 Jag önskar så innerligt att jag någon gång ska bli nobelpristagare !
Jasså minsann !
Många torde ha samma dröm.
Ära och pengar lockar de flesta. (2) (3)
Je désire si profondément devenir (que je
devienne) un jour (une fois) lauréat du prix Nobel !
Tu m'en diras tant (Ah oui diantre) !
Il semblerait que beaucoup aient le même rêve.
Les honneurs (l'honneur) et l'argent attirent la plupart [des gens].
2 Du glömmer det allra bästa !
Jag har ju läst att nobelpristagarna blir uppvaktade av Lucior den 10:e (tionde) december på Grand hotell.
Tänk om det kunde hända mig ! (4) (5)
Tu oublies ce qu'il y a de mieux !
J'ai lu en effet que les lauréats du prix Nobel reçoivent la visite (se font rendre les hommages par) des Lucies le 10 décembre au Grand Hôtel.
Si seulement (Pense si) cela pouvait m'arriver !
3 Det kan hända dig oberoende av dina vetenskapliga eller litterära framgångar.
Den 13:e december får många Luciabesök och bjuds på kaffe och pepparkakor.
Men alla är inte lika glada som du tror.
Cela peut t'arriver indépendamment de tes succès scientifiques ou littéraires.
Le 13 décembre, beaucoup [de gens] reçoivent des visites de la Sainte-Lucie (visites-Lucie) et se voient offrir du café et des gâteaux (gâteaux de poivre) [sorte de pain d'épice dur].
Mais tous ne sont pas aussi contents (joyeux) que tu [le] crois.
4 Varför det ?
Jo, en lärare kan t. ex. bli väckt kl. sex av sin klass,
som vill lussa för honom eller henne.
Somliga blir lite griniga av att bli tagna på sängen. (6) (7)
Pourquoi ça ?
Eh bien (Si), un enseignant peut par exemple être réveillé à six heures par sa classe qui veut célébrer la Sainte-Lucie ( lucier ) pour lui ou pour elle.
Certains sont un peu grincheux d'être surpris au lit.
5 Vilka tråkmånsar !
Hur kan man stå emot en så poetisk sed ?
Alla morgontrötta föredrar säkert firandet av Valborgsmässoafton eller midsommar. (8) (9)
Quels bonnets de nuit !
Comment peut-on résister à une coutume aussi poétique ?
Tous ceux qui ne sont pas du matin (qui sont fatigués le matin) préfèrent sûrement la célébration de la nuit de Walpurgis (veille de la Sainte-Valborg) ou de la Saint-Jean.
6 Valborgsmässoafton har du aldrig berättat om för mig.
Sista kvällen i april ska man hylla våren genom att tända våreldar och att sjunga.
Tu ne m'as jamais parlé (raconté pour moi) de la nuit de Walpurgis.
Le dernier soir d'avril, il convient de rendre hommage au (saluer le) printemps en allumant des feux (de printemps) et en chantant.
7 Men våren har inte hunnit komma till Norden så här års !
Träden står fortfarande utan löv.
Det är i alla fall tiden då bönderna återtar arbetet på åker och äng. (10) (11)
Mais le printemps n'a pas eu le temps d'arriver dans le Nord à cette période de l'année !
Les arbres n'ont toujours pas de feuilles.
C'est en tout cas le moment où les paysans reprennent le travail dans les champs et les prairies (dans champ et prairie).
8 Då hyllar man ofta våren i snålblåst och kanske snöyra !
Sånt fördärvar inte den glada feststämningen, särskilt i lärdomsstaden Uppsala,
där den studerande ungdomen roar sig hela dygnet.
Av tradition håller universitetsrektorn ett tal till våren. (12) (13) (14)
Alors, on rend hommage au printemps par vent aigre et peut-être dans une tourmente de neige !
Cela ne gâte pas la joyeuse ambiance de fête,
en particulier à Upsal, la ville intellectuelle (du savoir), où la jeunesse étudiante s'amuse 24 heures.
Il est de tradition que (Par tradition) le recteur de l'université adresse (tienne) un discours au printemps.
9 Midsommarafton lär vara den största folkfesten näst efter jul. (N 4)
Är det inte naturligt ?
Man har längtat så efter värme och ljus att man nästan blir yr när solen inte tycks vilja gå ner. (15)
Il paraît que la veille de la Saint-Jean est la
deuxième des grandes fêtes populaires après Noël (la plus grande fête populaire tout de suite après Noël).
N'est-ce pas naturel ?
On s'est tellement langui de chaleur et de lumière que l'on est (devient) presque pris de vertige quand le soleil ne semble pas vouloir se coucher.
10 Bäst att passa på !
Den nordiska sommaren varar inte så länge.
Vid midsommar visar sig den svenska naturen i all sin prakt. (16)
Autant en profiter !
L'été nordique ne dure pas si longtemps.
A la Saint-Jean, la nature suédoise se montre dans toute sa splendeur.
11 Överallt i landet reser man stänger, klädde med löv och blommor,
och man dansar kring dem hela natten,
ofta till ackompanjemang av spelmansmusik. (17) (18) (N 3)
Partout dans le pays on dresse des mâts, revêtus (habillés) de feuilles et de fleurs,
on danse autour [d'eux] toute la nuit,
souvent sur un accompagnement de musique populaire traditionnelle (musique de violoneux).
12 Raka motsatsen till Lucia, som firas under den mörkaste årstiden !
Ljuset är också ett viktigt inslag i Luciafirandet.
La parfaite antithèse de [la Sainte-] Lucie, qui est
célébrée à la saison la plus sombre !
La lumière est aussi un élément important dans la célébration de la Sainte-Lucie.
  Kanske uttrycker båda festerna,
var på sitt sätt, samma känslor och samma längtan. (19)
Ces [Les] deux fêtes expriment peut-être, chacune à sa manière, les mêmes sentiments et les mêmes aspirations.
13 Vi nordbor upplever starkt årstidsväxlingarna.
Jag tror att vi är hängivna soldyrkare allesammans. (20)
Nous autres habitants du Nord, nous ressentons fortement les variations saisonnières (changements de saisons).
Je crois que nous sommes tous de fervents adorateurs du soleil.

  ÖVNINGAR EXERCICE
1 Ärar och pengar kan de flesta inte stå emot. La plupart [des gens] ne peuvent résister aux honneurs et à l'argent.
2 Den här tråkmånsen fördärvade den glada feststämningen. Ce casse-pieds a gâté la joyeuse ambiance de fête.
3 Näst efter jul torde midsommarafton vara den viktigaste folkfesten i Sverige. Tout de suite après Noël, il semblerait que la plus importante fête populaire en Suède soit la Saint-Jean.
4 Förra året blev jag tagen på sängen av mina elever, som lussade för mig. L'année dernière, j'ai été surpris au lit par mes élèves qui ont célébré la Sainte-Lucie pour moi.
5 Så här års längtar man innerligt efter sol och värme. A cette époque de l'année, on aspire profondément au soleil et à la chaleur.
6 När uppvaktade du sist din fru med blommor ? Quand as-tu pour la dernière fois rendu hommage à ta femme en lui offrant des fleurs ?
7 Alla är väl soldyrkare i ett land där högsommaren inte varar särskilt länge. Tout le monde est assurément adorateur du soleil dans un pays où le plein (haut) été ne dure pas spécialement longtemps.

1 Mörker kret : ténèbres, obscurité, s'emploie au singulier.
Harry Martinson (cf. leçon 88) a publié en 1971 un recueil de poèmes intitulé Dikter om ljus och mörker (dikt-en : poème).
2 Jasså ou ja så.
De même : Vaddå ou encore : vadå, va då...
Vous êtes à présent accoutumés à ces variations orthographiques.
Dans le texte des leçons, nous avons systématiquement fait alterner ces diverses formes pour vous y habituer (cf. aussi : sådan, sån ; någon, nån ; sedan, sen...).
3 Torde : semi-auxiliaire exprimant la probabilité, la possibilité, la supposition.
4 Uppvakta : rendre visite (officielle) à, présenter ses hommages à (éventuellement : faire la cour à).
5 Lucior : les jeunes filles qui, vêtues de blanc et avec des bougies sur la tête, représentent Sainte-Lucie le 13 décembre (cf. leçon 27).
6 Lussa = fira Lucia.
7 Bli tagen på sängen ; litt. : être surpris (pris) au lit, a le sens général de : être surpris, être pris de vitesse, n'être pas préparé.
8 Tråkig : ennuyeux.
Måns : prénom masculin.
Le substantif familier tråkmåns désigne donc une personne ennuyeuse, un raseur , un "bonnet de nuit".
9 Celui qui est du matin est morgonpigg, et celui qui est du soir kvällspigg (pigg : alerte, en forme).
Dans le cas inverse, on emploie les termes morgontrött et kvällstrött.
10 Sä här års: expression figée (avec le s du génitif) signifiant : à ce moment de l'année (l'époque de l'année à laquelle le locuteur se réfère).
11 L'adverbe åter signifie : de nouveau.
Välkommen åter ! = Revenez nous voir !
Ici, comme préfixe accolé à ta.
Återta : reprendre, soit comme ici au sens de recommencer, soit au sens de : retirer (återta sitt ord : reprendre sa parole, se dédire).
12 Snål : avare, et blåst : vent (cf. vind et fläkt, déjà rencontrés).
Snålblåst : vent aigre, perçant.
13 Yra : étourdissement, vertige, délire (cf. l'adjectif yr, phrase 9).
Snöyra : tourbillon, tourmente, bourrasque de neige.
14 Upsal est traditionnellement appelée lärdomsstaden (lärdom : science, savoir, érudition).
Cette ville située à 70 km au nord de Stockholm possède en effet la plus ancienne et la plus célèbre université suédoise.
15 Notez l'emploi de näst dans la structure : näst efter jul.
De même, näst bäst : le second (qui est après le meilleur), näst sist : avant-dernier.
Bref, l'adverbe näst indique ce qui suit immédiatement dans une série donnée.
16 Vara, varade, varat : durer (à ne pas confondre avec vara, var, varit : l'auxiliaire être !).
17 Stång-en-stänger : perche, bâton, mât.
18 Spelman : violoneux, ménétrier.
   
  p137 (264)