Языки ::  Континентальный Португальский
Аудио

 

 

  Português Portugais
  OCTOGÉSIMA TERCEIRA (83a) LIÇÃO QUATRE-VINGT-TROISIÈME LEÇON
   Provérbios Proverbes
     
1 Ajuda-te a ti próprio e o céu te ajudará. (1) Aide-toi (à toi-même) et le ciel t'aidera.
2 Falas assim porque és aviador,
mas o que é que responderias se eu te dissesse que para grandes males, grandes remédios... (2)
Tu parles comme ça parce que tu es aviateur,
mais qu'est-ce que tu répondrais si je te disais
que aux (pour) grands maux les grands remèdes.
3 ía ao médico.
De qualquer modo, sempre ouvi dizer que a ocasião faz o ladrão.
J'irais chez le (au) médecin.
De toute façon, j'ai toujours entendu dire que l'occasion fait le larron (voleur).
4 E quem semeia ventos colhe tempestades.
Estou perfeitamente de acordo.
Esqueces, contudo, que ri melhor quem ri no fim.
Et qui sème le vent(s) récolte la tempête(s).
Je suis parfaitement d'accord.
Tu oublies, toutefois, que "rira bien (rit mieux) qui rira le dernier".
5 Isso é mentira.
E a prova é que não se podem fazer omeletas sem quebrar ovos. (3)
Ça c'est un mensonge.
Et la preuve c'est qu'on ne peut pas faire d'omelettes sans casser des œufs.
6 O que acabas de dizer denota a tua má fé
pois já no tempo da minha avó,
se dizia que quem não arrisca não petisca. (4)
Ce que tu viens de dire dénote ta mauvaise foi
car déjà au temps de ma grand-mère, on disait que
qui ne risque rien n'a rien (qui ne risque pas ne grignote pas).
7 E nunca ouviste dizer que um homem prevenido vale por dois? (5) Et est-ce que tu n'as jamais entendu dire qu'un homme averti en vaut deux (vaut par deux) ?
8 Certamente, mas uma andorinha não faz a primavera. Bien sûr, mais une hirondelle ne fait pas le printemps.
9 Ora, um dia não são dias. Ça, une fois n'est pas coutume (un jour ne sont pas des jours).

  EXERCÍCIO EXERCICE
1 Tristezas não pagam dívidas, nunca ouviste dizer? Les tristesses ne paient pas de dettes, tu n'as jamais entendu dire ça ?
2 Quem muito dorme, pouco aprende, dizia a minha avó. Qui beaucoup dort peu apprend, disait ma grand-mère.
3 Mas eu sempre pensei que devagar se vai ao longe. Mais j'ai toujours pensé que petit à petit (lentement) on va loin.
4 Fia-te na Virgem e não corras e verás o trambulhão (trambolhão) que apanhas! Fie-toi à la Vierge et ne cours pas, et tu verras la chute que tu te paieras (attrapes) !
5 De facto
mais vale prevenir que remediar.
En effet,
il vaut mieux prévenir que guérir (remédier).
6 De qualquer modo o que não tem remédio remediado está. De toute façon, ce qui n'a pas de remède est remédié.
7 Fala, fala! Quanto mais me bates mais eu gosto de ti! Cause toujours ! Plus tu me frappes, plus je t'aime !
8 Esperança, esperança!
Quem espera sempre alcança!
Espoir, espoir ! Qui espère obtient toujours.

1 Ajudará, futur de ajudar: aider.
Voici des cas où l'on utilise sans conteste le futur grammatical si rare ailleurs: les sentences et les proverbes.
2 Responderias, conditionnel de responder: répondre.
Dans cette phrase, on pourrait aussi bien utiliser l'imparfait (à valeur conditionnelle) que le conditionnel grammatical.
Ce qu'il faut retenir, c'est que tous les deux exigent l'imparfait du subjonctif dans la subordonnée: se eu te dissesse: si je te disais.
3 Não se podem fazer omeletas ou omeletes: on ne peut pas faire des omelettes.
Souvenez-vous de l'accord du verbe avec le complément d'objet dans ces phrases-là :
nao se pode fazer uma omeleta: on ne peut pas faire une omelette.
Il y a beaucoup de manières de faire les œufs: ovo estrelado: œuf au plat;
ovo cozido: œuf dur;
ovos quentes: œufs à la coque;
ovos mexidos: œufs brouillés.
Il y a encore une spécialité d'Aveiro:
ovos moles (œufs mous): sucrerie vendue dans des petits tonneaux en bois.
4

Se dizia: on disait, peut être l'équivalent de diziam (sujet indéterminé).
Diziam que quem não arrisca não petisca: on disait que qui ne risque rien, n'a rien.

5 Valer: valho, vales, vale, valemos, valem.
   
  p196