Языки ::  Континентальный Португальский
Аудио

 

 

  Português Portugais
  SEXAGÉSIMA OITAVA (68a) LIÇÃO SOIXANTE-HUITIÈME LEÇON
  O telefonema Le coup de fil
     
1 Está! É o avô? Allô (est) ! C'est grand-père ?
2 Não, minha senhora.
Aqui, não há nenhum avô.
Há um tio, uma prima e até um irmão, mas avós não temos.
Somos uma família modesta. (1)
Non, madame.
Ici, il n'y a aucun grand-père.
Il y a un oncle, une cousine et même (jusque) un frère, mais nous n'avons pas de grands-parents.
Nous sommes une famille modeste.
3 Queira desculpar. Foi engano. Veuillez [m'] excuser. C'est (fut) une erreur.
4 A senhora não quer falar com a minha prima?
Ela é muito divertida.
É verdade que não chega aos calcanhares da minha cunhada,
mas, por vezes, sai-se com boas... (2)
Est-ce que vous ne (la dame) voulez pas parler avec (la) ma cousine ?
Elle est très amusante.
C'est vrai qu'elle n'arrive pas aux chevilles (talons) de ma belle-sœur,
mais, parfois, elle en sort de bonnes (se sort avec des bonnes)...
5 Por que é que eu havia de falar com a sua família? (3) Pourquoi est-ce que je parlerais avec votre famille ?
6 Eu só queria ser-lhe útil.
Mas, pelos vistos, a senhora pensa que o seu avô é melhor que a minha prima.
Faço uma aposta como não.
Talvez seja até pior...
Os parentes mais chegados fazem-nos cada partida... (4)
Je voulais juste (seul) vous être utile.
Mais, à ce que je vois (par les vus), vous pensez que votre grand-père est meilleur que ma cousine.
Je parie que non (fais un pari comme).
Il se peut (peut-être) même qu'il soit pire...
Les parents [les] plus proches nous jouent (font) de ces tours...
7 Mas eu não quero falar consigo...
Qual é o seu número de telefone?
Mais je ne veux pas parler avec vous...
Quel est votre numéro de téléphone ?
8 Ah, isso não sei.
Aqui nem há telefone.
Ah, ça je ne [le] sais pas.
Ici il n'y a [même] pas de téléphone.

  EXERCÍCIO EXERCICE
1 Havia muita gente naquela casa, mas não era a casa do avô. Il y avait beaucoup de monde dans cette maison, mais ce n'était pas la maison du grand-père.
2 Ela queria falar com o avô e queriam que ela falasse com uma prima. Elle voulait parler avec son grand-père et on voulait qu'elle parle avec une cousine.
3 O interlocutor podia ser um louco dizendo o que lhe passava pela cabeça. L'interlocuteur pouvait être un fou qui disait ce qui lui passait par la tête.
4 Se ela tivesse querido falar com a cunhada tinha telefonado para casa dela. Si elle avait voulu parler avec la belle-sœur, elle aurait téléphoné chez elle.
5 O avô dela seria mais interessante que a prima do outro? Son grand-père (à elle) serait-il (était-il) plus intéressant que la cousine de l'autre ?
6 Talvez fosse pior ou talvez não.
É uma questão absurda.
Il était peut-être pire, ou peut-être pas.
C'est une question absurde.
7 Se não houvesse telefone não tinha sido possível falar. S'il n'y avait pas de téléphone, il n'aurait pas été possible de parler.
8 O homem seria maluco? L'homme serait-il (était-il) fou ?

1 Avós: grands-parents, peut signifier aussi bien le grand-père et la grand-mère que plusieurs grands-pères ou plusieurs grands-parents. Cela signifie aussi les aïeux. Singulier: avô; pluriel: avós (avòch).
2 Sai-se com boas: elle en sort, elle en a de bonnes.
Sair-se implique une certaine surprise de l'auditoire.
Ela sai-se corn cada uma: elle a des dires époustouflants.
3 Havia de falar, forme particulière de conditionnel construite avec haver de plus l'infinitif.
A mettre en relation avec le futur hei-de (voir leçon 58, note 2).
4 Faço uma aposta: je parie, je fais un pari, peut se dire aposto, du verbe apostar.
   
  p159