Языки ::  Континентальный Португальский
Аудио

 

 

  Português Portugais
  SEXAGÉSIMA QUINTA (65a) LIÇÃO SOIXANTE-CINQUIÈME LEÇON
  Um eléctrico chamado Prazeres (continuação) Un tramway nommé Plaisirs (suite)
     
1 A senhora senta-se ao pé da janela e mete conversa com outro passageiro: La dame s'assoit près (au pied) de la fenêtre et lie (met) conversation avec un autre passager :
2 É a primeira vez que visito Lisboa e estou encantada. C'est la première fois que je visite Lisbonne et je suis charmée.
3 Não é feia... mas a senhora conhece o Porto? (1) Elle n'est pas laide... mais est-ce que vous connaissez Porto ?
4 Ah, pelos vistos o senhor é de lá. Ah, à ce que je vois (par les vus) vous êtes de là [-bas].
5 Devo confessar que sim. Olhe! É aqui o Chiado. Je dois vous avouer que oui. Tenez ! C'est ici le Chiado.
6 Mas eu pensava que o incêndio tinha destruído tudo... (2) Mais je pensais que l'incendie avait tout détruit...
7 Não. Isso foi exagero.
O fogo apenas destruiu um ou dois quarteirões.
Mas não se vê daqui.
Non. Cela a été [de l'] exagération.
Le feu n'a détruit (a à peine détruit) qu'un ou deux pâtés de maisons.
Mais on ne [le] voit pas d'ici.
8 Meia-hora... ou uma hora mais tarde,
consoante o tráfego: (3)
Une demi-heure... ou une heure plus tard,
selon le trafic :
9 Bem, chegámos ao fim da linha.
Bom-dia e boa estadia.
Bien, nous sommes arrivés au terminus (à la fin de la ligne).
Bonne journée et bon séjour.
10 Mas onde é que estão os Prazeres? (4) Mais où sont les Plaisirs ?
11 Ficam ali adiante. É o cemitério. Ils sont (restent) là devant. C'est le cimetière.

  EXERCÍCIO EXERCICE
1 Era a primeira vez que a senhora visitava Lisboa.
Estava encantada.
C'était la première fois que la dame visitait Lisbonne.
Elle était enchantée.
2 Ela não conhecia o Porto e o outro passageiro era de lá. Elle ne connaissait pas Porto et l'autre passager était de là-bas.
3 Se o incêndio tivesse destruído tudo já não se podia passear no Chiado. Si l'incendie avait tout détruit, on n'aurait plus pu (ne pourrait plus) se promener à Chiado.
4 Ela não sabia que o fogo só tinha destruído um ou dois quarteirões. Elle ne savait pas que l'incendie n'avait détruit qu'un ou deux pâtés de maisons.
5 Se a senhora for ao Porto há-de visitar a Ribeira. Si vous allez à Porto, vous visiterez la Ribeira.
6 Se ela soubesse que os Prazeres eram um cemitério ficava muito espantada. Si elle savait que les Prazeres était un cimetière, elle serait très étonnée.
7 Mas ela só o saberá quando lá chegar. Mais elle ne le saura que lorsqu'elle y arrivera.
8 Gostava de ver a cara dela quando souber. J'aimerais voir sa tête (son visage) lorsqu'elle l'apprendra.

1 Porto, ville du Nord du Portugal à l'activité maritime et fluviale intense, située dans la province de Douro, célèbre par ses vignobles, et dont le rôle historique a été à maintes reprises décisif.
On met un article devant les noms de ville qui ont à l'origine un nom commun;
o Porto était à l'origine un port; a Baía - Bahia - était une baie; o Havre - Le Havre - un havre.
2 En août 1988, un incendie s'est déclaré dans l'un des plus importants magasins de ce quartier et s'est vite propagé, détruisant un grand nombre de boutiques et d'immeubles auxquels la population était très attachée en raison de leur ancienneté et de la tradition qu'ils symbolisaient.
On a comparé, avec exagération, cet incendie au tremblement de terre qui a ravagé la "Baixa"en 1755. Une polémique s'est déchaînée autour de la reconstruction de Chiado, que l'on souhaitait rétablir tel quel.
3 La circulation étant très intense dans cette partie de la ville et les rues vétustés et étroites, on peut attendre longtemps avant d'atteindre le but.
4 Prazeres, le nom du quartier et du cimetière, signifie "plaisirs".
Il est curieux de noter que, à côté de quantité de noms féminins connotés avec la religion (Maria do Carmo, Maria do Céu, Maria dos Anjos, etc.) se trouve aussi Maria dos Prazeres.
   
  p152