Языки ::  Бразильский Португальский
Аудио

 

 

  Português brasileiro Brésilien
  NONAGÉSIMA QUINTA (95a) AULA QUATRE-VINGT-QUINZIÈME LEÇON
  Romance da Bela Infanta (fim)

Romance de la Belle Infante (fin)

     
1 “Bota-me a mesa, condessa, bota-me a mesa, minha vida... (1) "Mettez (moi) la table, comtesse, mettez (moi) la table, ma vie...
2 A mesa sempre está pronta para vossa senhoria, La table est toujours prête pour votre seigneurie,
3 Sentaram-se os dois na mesa, nem um nem outro comia Tous deux s'assirent à table, ni l'un ni l'autre ne mangeait,
4 Que as lágrimas eram tantas que pela mesa corria... (2) (3) Car ses (les) larmes étaient si abondantes (si nombreuses),
que sur la table elles coulaient (courait)...
5 Por que choras, senhor conde ?
por que choras, meu marido ?
Pourquoi pleurez-vous (pleures-tu), Comte ?
Pourquoi pleurez-vous (pleures-tu), mon mari ?
6 ou vos mandam pra batalha ou vos mandam pra Turquia ? (ou) vous envoie-t-on à la guerre (pour la bataille) ou vous envoie-t-on en Turquie ?
7 Nem me mandam pra batalha,
nem me mandam pra Turquia...
On ne m'envoie pas à la guerre, on ne m'envoie pas (ni) en Turquie...
8 Mandam que mate a vós para casar com sua filha!... Le Roi (On) m'ordonne de vous tuer pour épouser (pour que j'épouse) sa fille !
9 Não me mate, senhor conde, não me mate meu marido ! Ne me tuez pas, comte ne me tuez pas, mon mari!
10 Mande-me pra minha terra onde pai e mãe eu tinha... Envoyez-moi dans mon pays où père et mère j'avais...
11 Dê-me este menino pra mamar por despedida, (4) Donnez-moi cet enfant (pour) qu'il tète une dernière fois (par adieu)
12 que ele hoje ainda tem mãe que tanto bem lhe queria. car aujourd'hui il a encore [sa] mère qui le chérissait tant.
13 Amanhã terá madrasta da mais alta senhoria... Demain il aura une belle-mère du plus haut rang...
14 Já ouço tocar o sino...
Ai meu Deus ! Quem morreria ?
J'entends déjà sonner la cloche...
Ah mon Dieu ! Qui est mort (mourrait) ?
15 Morreu a Bela Infanta pelo mal que  cometia, La Belle Infante est morte du mal qu'elle a commis (commettait),
16 Descasar os bem-casados,
cousa que Deus não queria ! (5)
Séparer les époux unis (bien mariés),
chose que Dieu n'a pas permise (ne voulait pas) !

  EXERCÍCIO EXERCICE
1 Nem tudo que fazia era bem-vindo. Tout ce que je faisais n'était pas bienvenu.
2 Achava que era bem-mandada,
e a homenageou com uns bem-me-queres.
Il trouvait qu'elle était obéissante (bien commandée)
et lui rendit hommage avec quelques marguerites.
3 Como você vê, levantaram bem-humorados. Comme tu le vois, 'is se sont levés de bonne humeur.
4 Viajou para um país da África onde se fala árabe. II est parti (a voyagé) pour un pays d'Afrique ou l'on parle arabe.
5 Dê-me aquela régua. Donne-moi cette règle.
6 É bem-apessoado e muito espontâneo. Il est bien de sa personne et très spontané.
7 Decorou o texto para o público, dum fôlego só.  II récita le texte au public d'une seule traite (d'un seul souffle).
8 Onde por os cartazes ? Ou mettre les affiches ?
9 Põe-nos aqui. Mets-les ici.
10 É o último que fizemos C'est le dernier que nous ayons (avons} fait.

1

Bota-me : Vous remarquez que nous avons traduit par : vous.
Il s'agit d'un texte ancien, d'une époque où l'on se vouvoyait.
Condessa : montre qu'il s'agit d'une certaine hiérarchie sociale, il a ici le même rôle que o senhor. a senhora, Doutor etc. dans le langage de tous les jours, qui nous indiquent qu'il convient de traduire par : vous.
Attention donc, vous trouverez souvent la 3e personne du singulier, sans sujet exprimé :
à vous de savoir si você (proche du tutoiement) est sous-entendu, ou o senhor ou o senhora etc..
Vous le verrez d'après le contexte.

2 Que : a souvent le sens de car.
3

Lágrima - Vous remarquerai cet accent aigu sur le á.
Nous avions parlé de l'accentuation à la leçon 70.
Voici quelques précisions : les mots accentués à l'antépénultième syllabe portent toujours un accent :
aigu s'il s'agit d'une voyelle ouverte : lágrima. árabe, crédito, límpido., cáiculo, último, público, gótico, fizéssemos,
ou s'ils finissent par des diphtongues telles que ea, ie, io, oa, ua : área, aérea, imundicie, mágoa, lírio, vácuo, régua, vária. Ásia... ,
circonflexe s'il s'agit d'un a, d'une e ou d'un o fermé :
lâmina, fôlego, quilômetro, pêssego, espontâneo, devêssemos, lâmpada, pêndula (les a, e, o, suivis de m ou n, y sont assimilés).

4

- de dar.
Les mots monosyllabiques terminés par e ou o fermé, suivi ou non de s, portent un accent circonflexe :
, pôs ;
les formes verbales suivies du pronom : dê-me, ou suivies de Io, la, los, las, après chute de r, s. ou z, y sont assimilées :
fê-lo, pô-los,  vê,  , crê, (ainsi qu'au pluriel vêem, lêem, crêem, dêem),
têm, vêm,
enfin quê tonique : ele disse o quê ? : iI a dit quoi ?.

5

Bem-casados - Il y a, en brésilien, beaucoup de noms, d'adjectifs formés à partir du mot bem.
Au pluriel, seul le deuxième terme se met au pluriel.
Bem-amado, bem-amados : bien-aimé(s),
bem-conceituado : qui a bonne réputation,
bem-criado : bien élevé, bern-apessoado : bien de sa personne etc...
Il y a aussi des noms : o bem-estar (au pluriel bem-estares) : le bien-être
- o bem-querer - la bienveillance, l'amour, etc..
Les mots formés avec mal sont souvent incorporés l'un à l'autre : malcasado : mal mari à,
malcuidado : peu soigné, bâclé,
malcriado : mal élevé ;
mais on en trouve aussi en deux mots : mal-agradecido : ingrat,
mal avisado - imprudent.

   
  Lisez ce texte à haute voix, écoutez l'enregistrement, respectez le rythme.
  p190