Языки ::  Бразильский Португальский

Аудио

 

 

  Português brasileiro Brésilien
  OCTOGÉSIMA OITAVA (88a) AULA QUATRE-VINGT-HUITIÈME LEÇON
  Lampião. Lampião (Lanterne)
     
1 Em Caruaru vi uns vendedores declamarem versos. (1) A Caruaru, j'ai vu des vendeurs déclamer des vers.
2 O sogro do meu hóspede,
me apontou uns folhetos suspensos numa corda.
Le beau-père de mon hôte m'a montré du doigt quelques feuillets suspendus à (dans) une corde.
3 Dizia ele, que aquilo tem por nome Literatura de Cordel,
justamente porque os folhetos costumam ser pendurados em barbantes.(2)
Il disait que cela s'appelle (a pour nom) Littérature de Cordel (ficelle), justement parce que les feuillets sont généralement (ont l'habitude) accrochés (pendus) à (dans) des ficelles
4 Os versos falavam duma figura famosíssima no Nordeste :
o Lampião e de sua companheira, Maria Bonita. (3)
Les vers parlaient d'un personnage (figure) très célèbre dans le Nordeste : Lampião et de sa compagne Maria Bonita (Marie Jolie).
5 Explicou que aquilo acontecera no sertão por volta de 1916 (mil novecentos e dezesseis), (4) Il expliqua que cela était arrivé dans le sertão (jungle) aux environs de 1916,
6 as sêcas pioravam a miséria e a injustiça :
assim apareceram o fanatismo e o cangaço. (5)
les sécheresses aggravaient (empiraient) la misère et l'injustice ainsi apparurent le fanatisme et le cangaço (banditisme).
7 As famílias brigavam entre si por questões de posse de terras. Les familles luttaient entre elles pour des questions de possession de terres.
8 O Lampião era cangaceiro “manso”,
até que seu pai, perseguido por um coronel,
tivesse sido morto por um jagunço.
Lampião était un cangaceiro "doux" jusqu'à ce que son père, persécuté (poursuivi) par un "colonel", eût été tué par un homme de main.
9 Daqui para frente prometeu vingá-lo,
e assim deixou uma lenda de crueldade e sangue na região :
A partir de ce moment-là (d'ici pour devant), il promit de le venger et ainsi laissa une légende de cruauté et de sang dans la région :
10 Com a simples notícia de sua vinda, as aldeias ficavam desertas. A (Par) la simple nouvelle de sa venue, les villages devenaient déserts.
11 Exigia dinheiro dos fazendeiros,
mas sabia reconhecer quem já o tinha ajudado.
II exigeait de l'argent des fermiers, mais savait reconnaître qui l'avait déjà aidé.
12 Ele poupava certas famílias mediante pagamento :
o protegiam, e lhe forneciam o necessário à sua sobrevivência e armas.
Il épargnait certaines familles moyennant finances (paiement) : elles le protégeaient, (et) lui fournissaient le nécessaire à sa survie et des armes.
13 Dizem que era vaidoso, usava anéis, água de cheiro,
chapéu enfeitado com estrelas, sacolas bordadas. (6)
On disait qu'il était vaniteux, portait (utilisait) des bagues, du "sent-bon" (eau-de-odeur), un chapeau décoré d'étoiles, des sacs brodés.
14 Gostava de bailes e tocava sanfona.
Os cangaceiros deixaram uma canção conhecida por todos : Mulher Rendeira.
II aimait les bals et jouait de l'accordéon (vielle).
Les cangaceiros ont laissé une chanson connue de (par) tous : Femme Dentellière.

  EXERCÍCIO EXERCICE
1 Ao contrário do que foi sempre dito,
o Lampião não dava aos pobres o dinheiro que pegava dos ricos.
Contrairement à ce qui fut toujours dit,
Lampião ne donnait pas aux pauvres l'argent qu'il prenait aux riches.
2 Ele emitiu um cheque em nosso favor,
mediante uma promessa de pagamento.
Il a émis un chèque en notre faveur,
moyennant une promesse de paiement.
3 Por volta das duas, ligue para ele em meu nome. Aux environs de deux [heures], téléphone-lui en mon nom.
4 Se soubesse teria ido à Feira de Artesanato de Caruaru. Si j'avais su, je serais allé à la Foire d'Artisanat de Caruaru.
5 Era um ceramista inato,
sua especialidade eram as figuras Nordestinas.
C'était un céramiste né,
sa spécialité était [la fabrication] des personnages Nordestins.
6 Suspenderam a reunião. Ils suspendirent la réunion.
7 Ele sempre usa suspensórios. Il porte toujours des bretelles.

1

Caruaru : grande foire artisanale aux environs de Recife.
On y trouve surtout les célèbres cerâmicas : céramiques, qui représentent des personnages populaires, liés à le culture populaire ou exerçant leur métier
O artesanato : l'artisanat, à ne pas confondre avec artefato : produit industriel,
ex. : artefatos de couro - produits industriels en cuir.

2

Por nome : pour nom - de nome : de renom
- Em nome de  : au non de
- Remarquez ces expressions formées par une préposition et un nom
- Em seu nome : en son nom - a meu pedido : a ma demande
- em nosso favor - en notre faveur
- por sua causa : à cause de lui (par sa faute)
- a meu ver : à mon avis, etc...

3

 Lampião est un bandit (bandido) social.
C'était un chef né (chefe inato), superstitieux, il n'attaquait jamais les prêtres (padres), et donnait même de l'argent pour construire des Églises.
A la fois contre et lié au pouvoir, contrairement au jagunço ou au capanga (garde du corps} au service du "coronel"(chef politique), c'est un autônomo (indépendant).
C'était surtout un grand stratège. Les boiadeiros (bouviers) et vaqueiros (vachers) étaient souvent armés par le coronel.
Tous les cangaceiros portaient un sobriquet transmis entre eux à leur mort pour confondre les policiers (volantes). Lampião, hors-la-loi (fora-da-le)}. était gaucher (canhoto), détestait avant tout les traîtres (traiçoeiros). Il est mort empoisonné (envenenado) et non atteint par une balle (tiro).
Il fut décapité (degolado), on exposa la tête des cangaceiros morts avec lui, pour rassurer (confortar, tranquilizar) les populations.

4

Por volta : aux environs
- Ao redor, á volta, em volta, em torno : à la ronde
- em redor de : autour de.
Os arredores ou as cercanias : les environs.

5

Fanatismo : à la même époque, un prêtre Padre Cícero, était â l'origine d'un grand mouvement religieux.
Il prétendait faire des miracles (milagres) et on venait le voir de partout.
De nos jours Juazeiro do Norte dans le Ceará est toujours un lieu de pèlerinage célèbre (on y vend des médailles...)

6

água de cheiro : sent-bon, "parfum" â base de plantes locales du sertão, alors que perfume fait souvent référence au parfum importé.

   
  p173