Языки ::  Бразильский Португальский
Аудио

 


  Português brasileiro Brésilien
  QUADRAGÉSIMA OITAVA (48a) AULA QUARANTE-HUITIÈME LEÇON
  Pode ser que sim... Pode ser que não... Peut-être que oui... Peut-être que non...
     
1 Quer ouvir umas piadas ? Tu veux entendre des histoires drôles ?
2 Não sou contra, nem a favor,
muito pelo contrário... (1)
Je ne suis pas contre, ni (à faveur) pour,
bien au contraire...
3 Onde nasceu para ser tão teimoso nas suas decisões ? Où es-tu né pour être si obstiné dans tes décisions ?
4 Sou puro mineiro...
De Minas saíram os maiores banqueiros e políticos do Brasil.
Je suis un pur habitant du Minas...
De Minas vinrent (sortirent) les plus grands banquiers et hommes politiques du Brésil.
5 Ufanista ! bairrista ! mas está bem,
vamos lá, essa é de matar :
Vantard ! chauvin ! mais ça va, allons-y ,
celle-ci est à se tordre (de tuer) :
6 São dois rapazes, para não dizer dois loucos... Ce sont deux garçons, pour ne pas dire deux fous...
7 Saem a comprar bananas, sentam-se e comem-nas. (2) (3) Ils sortent acheter des bananes, s'assoient et les mangent.
8 O primeiro começa a descascar uma e morde nela.. Le premier commence à en éplucher une et mord (dans elle) dedans.
9 O outro dá aquela mordida na fruta, com casca e tudo. L'autre donne un sacré coup de dents (cette morsure) dans le fruit avec la peau (et tout).
10 “Escute aí, meu amigo, porque você engole tudo desse jeito ? "Dis-moi (Écoute ici) mon ami, pourquoi avales-tu tout de cette façon ?
11 Para quê descascar ? já sei o que tem dentro” ! Pourquoi [l']éplucher ? je sais déjà ce qu'il y a dedans"!

  EXERCÍCIO EXERCICE
1 Sou a favor do trabalho. Je suis pour le travail.
2 Mas não sou contra o descanso. Mais je ne suis pas contre le repos.
3 Antes de comer as frutas, descasquem-nas. Avant de manger les fruits, épluchez-les.
4 Você se acha feliz ? Tu te trouves heureux ?
5 Quem deu uma mordida no bolo ? Qui a donné (une morsure) un coup de dents dans le gâteau ?
6 O que aconteceu é de matar. Ce qui est arrivé est à se tordre.
7 Eles se amam. Ils s'aiment.
8 Eles não se falam. Ils ne se parlent pas.
9 Odeiam-se. Ils se détestent.

1 C'est un dicton, les habitants du Minas ont la réputation de ne pas "se mouiller" (cette phrase l'illustre bien !),
d être radins etc..
Eux se disent bons en affaires, discrets, etc.. Minas est la région des minerais, (mines).
2 Sentam-se - nous avions vu dirija-se - ce sont des formes réfléchies.
On les forme avec le verbe et le pronom réfléchi correspondant :
Me te, se, nos, vos, se :
eu me sento, você se olha, ele se pergunta : je m'assieds, tu te regardes, il se demande.
A la forme négative, le pronom se place avant le verbe,
ex : se não me engano (enganar-se) : si je ne me trompe pas.
3 Comem -nas (comem +as) - Quand une forme est terminée par une nasale; m, ou diphtongue comme õe -
ex : põe : il pose (por), le pronom complément o, os, a, as, se transforme en no, na, nos, nas.
Ex : bebem-na : ils la boivent
- chamam-na : ils l'appellent
   
  Petit à petit, vous volez de vos propres ailes : vous connaissez déjà presque tous ces mots, ils ne sont (ni ne seront) plus retranscrits. Peu importe l'imperfection de votre prononciation, pour le moment, l'important est que vous ayez une idée claire des sonorités.
  p87