/
, -

 

LEIÇON 48

 
  Quaranta ochena leiçon (48)  
  Nimes NIMES
     
1 Avant de quitar aquela region, vos deviái menar a Nimes, una autra granda vila romana coma Arles. Avant de quitter cette région, je devais vous conduire (mener) à Nîmes, une autre grande ville romaine comme Arles.
2 Arribam al centre. Contunharem a pè. Dins doás minutas, serem a las arenas. Nous arrivons au centre. Nous continuerons à pied. Dans deux minutes, nous serons aux arènes.
3 Vesi las votas, al cap de la carrièra.
Las pèiras son un pauc rosigadas per la pluèja e lo vent.
Es aquò que de tras en tras sen càmbia qualques unas.
Se aquò contunha aital, dins trenta sègles, ne demorarà pas una de lepòca romana (1).
Je vois ses voûtes, au bout de la rue.
Les pierres sont un peu rongées par la pluie et le vent.
C'est pour cette raison (c'est pour cela) que parfois (de temps en temps) on en change (qu'il s'en change, en français du midi) quelques-unes.
Si cela continue ainsi, dans trente siècles, il n'en restera pas une de l'époque romaine.
4 Nos podèm arrestar un momentonàs per agachar lOstal Carrat ques rectangulari ça-que-la.
Finalament, es melhor conservat (pie las arenas.
Èra un temple, es ara un musèu peironenc (2).
Nous pouvons nous arrêter un bon petit moment pour regarder la Maison Carrée qui est d'ailleurs rectangulaire.
Finalement, elle est mieux conservée que les arènes.
C'était un temple, c'est maintenant un musée lapidaire.
5 E aquí los òrts de la Font de Nimes, amb sos cinnes e los petancaires (3). Et voici les jardins de la Fontaine de Nîmes, avec ses cygnes et ses (les) joueurs de pétanque (pétanqueurs, en français du Midi).
6 Aquela font èra coneguda del temps dels Romans.
Es l'endrech quavèm besonh per nos reviscolar. Bufar un briconèl fa pas de mal (4).
Cette fontaine était connue au (du) temps des Romains. C'est l'endroit dont (que) nous avons besoin pour nous ragaillardir. Souffler un bon peu ne fait pas de mal.
7 Òc ; e coma aquò, poirem pensar a lempèri roman, que dominava lo monde i a dos mila ans e que ne demòra pas que qualques pèiras capusadas (5). Oui; et comme ça, nous pourrons penser à l'empire romain, qui dominait le monde il y a deux mille ans et dont il ne reste plus que (qu'il n'en..,) quelques pierres rongées.
8 Es lo temps que passa, la ròda que vira. Adieu Roma, bonjorn Occitania ! C'est le temps qui passe, la roue qui tourne. Adieu Rome, bonjour Occitanie !

Exercice en provençal. EXERCICE
- 1 Leis Arenas de Nimes son quasi redonas, e coma o diriá Guston, foguèsson cairadas, nos empachariá pas de dormir !
- 2 Son en plen mitan de la vila.
- 3 Atiran fòrça visitors que dison de paraulas nòvas coma aquestei daici:
- 4 Qué son grandas ! Lei Romans, elei, sabián bastir solide ! Quinas pèiras, devon pesar coma un ase mòrt !
- 5 Bensai qua l'epòca, lei Romans, aqueu quescriguèt lOccitan sensa Pena, l'aurián getat ai lions pèr de dire de veire sun professor a tant de gaubi amb una ret e lei fèrres coma amb un libre e un estilò !
-1. Les Arènes de Nîmes sont presque rondes, et comme le dirait Guston, (même si) elles étaient carrées, (cela) ne nous empêcherait pas de dormir !
-2. Elles sont au beau milieu delà ville.
-3. Elles attirent beaucoup de visiteurs qui prononcent des paroles originales (neuves) comme celle-ci :
-4. Qu'elles sont grandes ! Les Romains, eux, savaient construire solidement ! (solide) Quelles pierres ! elles doivent peser comme un âne mort !
-5. Peut-être qu'à l'époque, les Romains auraient jeté aux lions celui qu'a écrit l'Occitan s. p., pour (de dire de) voir si un professeur est aussi adroit avec un filet et un trident qu'(comme) avec un livre et un stylo)
Var. prov. 1. redonas, lang. redondas. 3.aquestei, lang. aquestas. 4. elei lang. eles.

NOTES
(1) Rosigadas; on pourrait dire aussi capusadas, de capusar couper le(s) bout(s); dégauchir etc.
Pluèja, var. pl
òja, plèja, plèva; ploja (Gasc).
De tras en tras parfois (sans nuance d'éventualité); de cops parfois (éventuellement).
... Se'n càmbia il s'en change d'où on en change. Dans ce début de phrase, Es aquò que se'n càmbia, vous avez donc deux tournures très occitanes, qu'il vous faut employer à votre tour;
exemple : c'est pour cette raison qu'on allume le feu en hiver pourra donc se dire : es aquò que s'aluca lo fuòc en ivèrn.
(2) Momentonàs (-on suf. dim. + às suf. aug.) un moment relativement long.
Temple, pron. témplé ou témpé (Prov.).
Peironenc, syn. savant lapidari; una gravadura peironenca signifie une inscription lapidaire.
(3) Cinne, var. cieune (Prov.); autre graphie cigne.
(4) Reviscolar, syn. remaisar, var. remausar/-sir (Rg).
(5) Cf. note 1.