, -

Michèle Torr - Un amour qui m'appelle
Je t'aime encore 1986

Quand le lilas blanc couvrira ma maison
Oh, oh, oh
Quand l'oiseau du vent viendra me dire son nom
Quand les étoiles de septembre brilleront dans le ciel
Je serai seule à entendre un amour qui m'appelle

Quand tous les violons parleront en silence
Oh, oh, oh
Quand toutes mes passions deviendront des romances
Quand le soleil de novembre brûlera mes dentelles
Je serai seule à entendre un amour qui m'appelle

J'aurai pour lui des cheveux blonds, un cœur tzigane
J'irai dormir pour lui au creux de la montagne
Je l'attendrai auprès du pont
Je l'entendrai murmurer mon prénom

Quand mes illusions renaîtront en Provence
Oh, oh, oh
Quand ces jours trop longs seront des rires d'enfance
Quand la lumière dans ma chambre sera couleur de miel
Je serai seule à entendre un amour qui m'appelle

J'aurai pour lui des cheveux blonds, un cœur tzigane
J'irai dormir pour lui au creux de la montagne
Je l'attendrai auprès du pont
Je l'entendrai murmurer mon prénom

Oh, oh, oh
Quand les étoiles de septembre brilleront dans le ciel
Je serai seule à entendre un amour qui m'appelle