- |

A049


195 satayhdeksänkymmentäviisi

 
196 satayhdeksänkymmentäkuusi  
197 satayhdeksänkymmentäseitsemän  
198 satayhdeksänkymmentäkahdeksan  
   
NELJÄSKYMMENESYHDEKSÄS OPPITUNTI QUARANTE-NEUVIÈME LEÇON
Kertaus Révision

Voilà, vous êtes presque arrivé à mi-chemin. Encore un petit effort de révision avant d'entamer la leçon 50 !
Les six dernières leçons avaient pour objectif essentiel de vous apprendre l'imparfait. Chacune des cinq premières leçons était consacrée à un groupe de verbes, la sixième les reprenant dans leur ensemble. Revoyons systématiquement comment se modifient les radicaux des verbes quand on accole le -i- de l'imparfait. C'est tout ce qu'il y a à apprendre en ce qui concerne les verbes : pas de subjonctif, pas de concordance des temps, pas de verbes irréguliers. Rappelons qu'il n'y a pas de passé simple, de futur ni de futur antérieur. Juste un -i- pour désigner le passé et les quelques modifications nécessaires pour conserver l'harmonie de la langue.


1. L'imparfait
On utilise l'imparfait en finnois quand l'action se déroule dans le passé et qu'elle est simultanée avec un moment donné ou avec une autre action dans le passé,
ex. eilen olin sairas, hier, j'étais malade ;
nukuin, kun hän tuli, je dormais quand il est venu ;
lapsena leikin paljon ulkona, enfant, je jouais beaucoup dehors.


1er groupe de verbes
Les verbes du 1er groupe se terminent par deux voyelles dont la dernière est le -a/-ä de l'infinitif,
ex. anta/a, asu/a, osta/a, otta/a, unohta/a, vetä/ä.
Toutes les autres voyelles disparaissent devant le -i de l'imparfait dans chaque groupe de verbes, sauf les voyelles labiales (-o-, -ö-, -u-, -y-).
Mais s'il y a un -a- dans la 1" syllabe, le -a- final du radical devient un -o-,
ex. anta/a, anno/in ;
laula/a, laulo/in
.
Vous avez bien noté qu'à l'imparfait, il n'y a pas comme au présent de doublement de voyelle à la 3e personne du singulier.

Voici les conjugaisons de quelques verbes du 1re groupe à l'imparfait :

anno/inasu/in ost/inot/in unohd/inved/in

anno/itasu/it ost/itot/it unohd/itved/it
anto/iasu/i ost/iott/i unoht/ivet/i
anno/immeasu/imme ost/immeot/imme unohd/immeved/imme
anno/itteasu/itte ost/itteot/itte unohd/itteved/itte
anio/ivatasu/ivat ost/ivatott/ivat unoht/ivatvet/ivät

2eme groupe
Les verbes du 2em groupe se terminent à l'infinitif par -da/-dä,
comme juo/da, saa/da, syö/dä,
tuo/da, apporter, vie/dä, emporter, voi/da, pouvoir, être autorisé à .
Ces verbes ont exactement deux syllabes et dans leur radical il y a une voyelle longue ou une diphtongue. La première voyelle du radical disparaît et la deuxième forme une diphtongue avec le -i- de l'imparfait,
ex. saa/da, sain ;
syö/dä, soin
.
Voici les conjugaisons de quelques verbes du 2e groupe à l'imparfait :

jo/insa/in sö/in to/inve/in vo/in
jo/it sa/itsö/it to/itve/it vo/it
jo/i sa/isö/i to/ive/i vo/i
jo/imme sa/immesö/imme to/immeve/imme vo/imme
jo/itte sa/ittesö/itte to/itteve/itte vo/itte
jo/ivat sa/ivatsö/ivät to/ivatve/ivät vo/ivat

3eme groupe
Les verbes du 3e groupe contiennent une double consonne devant le -a/-ä de l'infinitif, comme dans les verbes esitel/lä,
kuul/la
, entendre,
luul/la, croire, men/nä, ol/la, tul/la.
Le radical des verbes du 3e groupe se termine par un -e qui disparaît devant le -i- de l'imparfait. Remarquez aussi l'alternance consonantique, lorsque la dernière syllabe du radical commence par des consonnes p, t, k, (les "occlusives" sourdes) ;
ex. esitel/lä,
esittele/n, esittele/t, esittele/e,
esittele/mme, esittele/tte, esittele/vät
.

Voici la conjugaison de quelques verbes du 3e groupe à l'imparfait :

esittel/inkuul/in luul/inmen/in ol/intul/in
esittel/itkuul/it luul/itmen/it ol/ittul/it
esittet/ikuul/t luul/imen/i ol/itul/i
esittel/immekuul/imme luul/immemen/imme ol/immetul/imme
esitiet/ittekuul/itte luul/ittemen/itte ol/ittetul/itte
esittel/ivätkuul/ivat luul/ivatmen/ivät ol/ivattul/ivat

Le 4e groupe
Les verbes du 4e groupe se terminent à l'infinitif par -ta/-tä ,
ex. halu/ta, pela/ta .
Le radical du présent se termine par une voyelle longue,
ex. haluaa, pelaa, ; et le radical de l'imparfait se termine par un -t- qui devient un -s- devant le -i- de l'imparfait,
ex. halusi, pelasi.
Ce changement est systématique dans tous les mots où un -t- devrait se trouver devant un -i- (comme dans la prononciation en français de certains mots :
association, prophétie, pétition, abbatial).
Conjugaison de quelques verbes du 4e groupe à l'imparfait :

halus/inhuomas/in kertas/in pelas/in tapas/in
halus/it huomas/îtkertas/it pelas/ittapas/it
halus/i huomas/i kertas/i pelas/i tapas/i
halus/imme huomas/immekertas/imme pelas/imme tapas/imme
halus/itte huomas/itte kertas/itte pelas/itte tapas/itte
halus/ivat huomas/ivatkertas/ivat pelas/ivattapas/ivat

Le 5e groupe
Le 5e groupe est le moins nombreux. L'infinitif des verbes de ce groupe se termine en -ita, qui devient -itse- dans le radical de conjugaison. Ce radical perd le -e- final devant le -i- de l'imparfait,
ex. tarvita, tarvitsen, tarvitsin ;
valita, valitsen, valitsin
.

Voici la conjugaison de trois verbes de ce groupe à l'imparfait :

punnits/intarvits/in valits/in
punnits/it tarvits/it valits/it
punnits/i tarvits/i valits/i
punnits/imme tarvits/imme valits/imme
punnits/itte tarvits/itte vallits/itte
punnits/ivat tarvits/ivat valits/ivat

2. Deux verbes importants
À l'infinitif les verbes tehdä faire et nähdä voir ont subi le changement de -k- en h.
C'est pourquoi leur radical de conjugaison comporte un -k-,
ex. näen, näkee.
Le -e- disparaît devant le -i- de l'imparfait. Voici ces deux verbes conjugués au présent et à l'imparfait :

näe/nnä/in tee/n te/in
näe/tnä/it tee/t te/it
näke/e näk/i teke/e tek/i
näe/mme nä/imme tee/mme te/imme
näe/tte nä/itte tee/tte te/itte
näke/vät näk/ivät teke/vät tek/ivät

3. Quelques mois utiles
Vous avez rencontre :
deux verbes utiles, composés d'un verbe et d'un autre mot,
pitää seuraa, tenir compagnie, et ottaa vastaan, recevoir.
le mot itse, soi-même, qui n'a pas de pluriel.
le mot väki, peuple, qui est utilisé au sens "le monde, les gens",
paljon väkeä, beaucoup de monde.
l'expression yhtä... kuin, aussi... que,
ex. Koira on yhtä pieni kuin kissa, le chien est aussi petit que le chat.


Bravo ! Vous êtes arrivé courageusement à la moitié de voire apprentissage. Voici donc venu pour vous le moment de voir vos efforts récompensés : dès demain, vous allez pouvoir tester vos connaissances et vous rendre compte des énormes progrès que vous avez faits. De "passif", vous allez devenir "actif". Comment ? En vous servant de toutes les connaissances que vous avez assimilées jusqu'à ce jour pour apprendre à vous exprimer naturellement en finnois.

Pour ce faire, vous allez reprendre après chaque nouvelle leçon une leçon du début (la première avec la cinquantième, la deuxième avec la cinquante et unième, etc.). Après l'avoir revue, vous allez traduire les textes - dialogues et exercices du français au finnois, en cachant la traduction. Faites-le si possible à voix haute et n'hésitez pas à jouer les bons élèves et à les écrire également. Vous allez être surpris de tout ce que vous savez déjà !
Prêt pour la deuxième vague ? Alors, à demain !

p107