lib.mlm.ru | Türkçe
  Турецкий язык | Выпуск 58 | АУДИО
  Урок 54

  ELLİ DÖRDÜNCÜ DERS 54-й урок   CINQUANTE-QUATRIÈME LEÇON
  Suya düşen evlilik В воду упавшее замужество   Un mariage qui tombe à l'eau
         
1 Arkadaşları onları, Друзья, их,   Des (leurs) amis les
  evlensinler diye tanıştırır. для замужества познакомили
("/чтоб жениться/ /говоря/ /знакомят/")
  font rencontrer dans l'espoir qu'ils se marient (« qu'ils se marient » en disant).
  Birbirlerinden hoşlanırlar. (Они) друг другу нравятся. (1) (2)  Ils se plaisent (l'un de l'autre ils sont contents).
         
2 Erkek elli yaşlarında, Он ("мужской") - в районе 50-ти,   Lui (l'homme) a la cinquantaine (dans les cinquante ans)
  kadınsa
ondan biraz daha gençtir.
а она ("женщина если" - о ней говоря),
его (от него) немного моложе есть.
(3) (4) quant à elle (la femme),
elle est un peu plus jeune.
  İkisi de
daha önce hiç evlenmemiştir.
Из двоих,
ранее, никто не женился.
(5) Aucun des deux (les deux)
n'a jamais été marié auparavant.
         
3 Birkaç kez yemeğe çıktıktan sonra Несколько раз "на еду" выйдя /после того как/,   Après être sortis dîner (à un repas) plusieurs fois [ensemble],
  evlilikten söz etmeye başlarlar. о замужестве "слова делают" (говорить) начинают.   ils commencent à parler de mariage.
         
4 Kadın : Она ("женщина"):   Elle (la femme) :
  — Evlenirsek Bağdat caddesinde oturalım. Поженимся если, на улице Багдад жить будем ("сидим").   — Si nous nous marions, nous habiterons (habitons) dans l'Avenue de Bagdad.
  Hem iş yerlerimize yakın, И до работы места нашего близко,
(до нашего места работы)
  D'une part, c'est proche de nos lieux de travail et,
  hem de çok güzel bir semt. и также очень красивое /одно/ место/квартал. (6) (7) d'autre part, c'est un très beau quartier.
         
5 — Ama annemi Nişantaşı'nda yalnız bırakamam. Но, мать моя, в Нишанташы одна оставаться не может. (7) (8) — Mais je ne peux pas laisser ma mère seule à Nişantaşı.
         
6 — İsterse o da bizimle gelsin. - Хочет если, она также с нами пойдёт.   — Si elle veut, qu'elle vienne avec nous elle aussi.
  Alt katımızda oturur. На нижнем этаже жить будет ("живёт/сидит").   Elle habitera à l'étage en-dessous.
  Onunla ilgileniriz, О ней позаботимся,   Nous nous en occuperons;
  hiç yalnız kalmaz. вовсе одной не будет. (9) elle ne sera (restera) pas seule du tout.
         
7 — Annem oradaki arkadaşlarından ayrılamaz. - Моя мама, от тамошних друзей разделиться не может ("нераздельная").   — Ma mère ne peut pas se séparer de ses amies qui se trouvent là-bas.
  Doğduğu günden beri  С дня рождения /с/, (7) (10) Depuis le jour où elle est née:
  aynı mahallede oturuyor. в том же квартале живёт.   elle habite dans le même quartier.
         
8 — Neyse, bunu sonra düşünürüz. Что ж, об этом позже подумаем.   — Bon (quoi qu'il en soit), nous y penserons plus tard.
  Bir de ben, Также, я,   Et puis, moi
  evlenince çalışmaya devam etmek istiyorum. замужем ("когда поженена"), работу далее /делать/ хочу (и дальше работать).   quand je me marierai, je voudrais continuer à travailler.
         
9 — Annem çalışan gelin istemiyor. - "Мать моя" работающую невестку не хочет.   — Ma mère ne veut pas d'une belle-fille qui travaille.
         
10 — Peki ama işten ayrılırsam Ладно, но с работы "отделюсь если" (если прекращу работать),   — Bien, mais si je quitte mon travail,
  bunca yıllık emeğime yazık olur. столько лет усилий жаль будет.
(столько лет работы на пенсию - и всё напрасно)
  ce sera dommage pour toutes ces années de (mon) labeur [comptant pour la retraite]
(= ce sera préjudiciable pour le décompte de mes années de retraite).
  Neyse, Что же,   Bref,
  bunu da daha sonra görüşürüz. от этом также позже поговорим. (11) (12) nous verrons cela aussi plus tard.
         
11 Sonra, evlendiğimiz zaman, Затем, когда поженимся,   Ensuite, quand nous serons mariés,
  hafta sonları sinemaya, "недели окончания" (на выходных), в кино,   le week-end nous irons au cinéma,
  tiyatroya gider, eğleniriz. в театр "ходя, развлекаемся" (пойдёт повеселимся).   au théâtre, nous nous distraierons.
  Yalnızken pek eğlenmedim de. Одна когда была, не особенно развлекалась ведь. (10) (13) A vrai dire, quand j'étais seule, je ne me suis pas beaucoup amusée.
         
12 — Ama annem diyor ki... - Однако, мама моя говорит ведь/что...   — Mais, ma mère dit que...
  — Anneniz her şeye bu kadar karışırsa, - Мать ваша всё настолько вмешивается если,   — Si votre mère se mêle de tout à ce point,
  her halde balayına da  очевидно, в медовый месяц также (14) il est probable que nous partirons tous les trois ensemble en lune de miel !
  üçümüz beraber çıkarız ! втроём мы вместе отправляемся!    
         
13 — Hmm, bilmem... - Хм... не знаю...   — Hum, je ne sais pas... [mais],
  Tabii, bizi bırakamaz. Конечно, нас не может оставить.   bien sûr, elle ne peut pas nous laisser.
  — Allahaısmarladık. (15) - До свидания.   — Adieu!
         
14 — Ne oldu ? - Что случилось?   — Qu'y a-t-il (qu'est-il arrivé) ?
  Nereye gidiyorsunuz ? Куда идёте?   Où allez-vous ?
  — Annesiz bir koca bulmaya... - Без матери мужа искать...   — Chercher (trouver) un mari sans mère...
         
  Çeviriniz Переводите   Traduisez
1 Kayınvalidem yakınımızda otursun diye От свекрови, по соседству живёт /говоря/
(по соседству жила чтобы),
  *** pour que ma belle-mère habite près de nous.
  alt kattaki daireyi satın aldık. на нижнем этаже квартиру "покупку взяли" (купили).
(этажом ниже от квартиры свекрови).
  *** Nous avons acheté l'appartement qui est à l'étage en dessous
         
2 Birbirlerinden hoşlandıktan sonra, Друг другу нравятся /после того как/
(когда поняли, что нравятся друг другу),
  *** ils ont commencé à faire des projets de mariage.
  evlilik tasarıları yapmaya başladılar. о женитьбе замыслы делать начали.   *** Après avoir compris qu'ils se plaisaient (après s'être plu),
         
3 Bağdat caddesinde oturursak, На улице Багдад жить (будем) если,   Si nous habitons dans l'Avenue de Bagdad,
  evimiz iş yerlerimize
çok yakın olacak.
дом наш от работы места
очень близко будет.
  notre maison sera très près de nos lieux de travail.
  Dolmuşla işe on dakikada gidebileceğiz. На маршрутке на работу за 10 минут доехать сможем.   Nous pourrons aller au travail en dix minutes avec le dolmuş.
         
4 Kocamın annesiyle /Мужа моего/ /мать его с/
(с матерью моего мужа)
  *** que (avec) la mère de mon mari.
  aynı evde yaşayamam. в том же доме жить не могу.   *** Je ne peux pas vivre dans la même maison
         
5 Tanıştığımız günden beri  со дня (день от) встречи нашей,   Depuis le jour où nous nous sommes connus,
  birbirimizden hiç ayrılmadık. друг друга вовсе не покидаем (не расстаёмся).   nous ne nous sommes jamais quittés.
         
6 Oturduğumuz semtte
çok arkadaşımız var.
Где живём в квартале,
много /друзей наших/ есть.
  Nous avons beaucoup d'amis dans le quartier où nous habitons.
         
7 Evlendiğim adam За кого замуж вышла /мужчина/,   L'homme que j'ai épousé
  balayına на медовый месяц,   voulait emmener aussi sa mère en lune de miel.
  annesini de götürmek istiyordu. мать его также взять/повезти хотел.    

(1) Evlensinler diye : « pour qu'ils se marient ».
L'impératif suivi de diye permet de traduire une proposition de but introduite en français par « pour que, afin que. » Reportez-vous aux leçons 46 note 11 et 49 § 6e.
(2) Tanı-mak, «connaître»; tanı-ş-mak, «se connaître (mutuellement)» ;
tanı-ş-tır-mak, « faire (se) connaître », « présenter », «faire rencontrer».
Arranger des mariages est une pratique encore courante en Turquie. Les amis des candidats au mariage sont pleins de sollicitude et toujours prêts à mettre leur grain de sel dans la vie des autres, ce qui permettra d'alimenter les dedikodu...

Quand on vous présente quelqu'un on peut dire : Memnun oldum, « enchanté(e) » ou Taniştiğımıza memnun oldum, « je suis enchantée(e) d'avoir fait votre connaissance ».
(3) Erkek elli yaşlarında, « l'homme a la cinquantaine (est dans les cinquante ans) ».
S'il avait exactement cinquante ans, on dirait erkek elli yaşında.
Pour les autres personnes on ajoute le verbe être (sous-entendu à la troisième personne) ;
Kaç yaşındasmız ? « Quel âge avez-vous ? »
— Yirmi üç yaşındayım, « J'ai vingt-trois ans ». «
Gönül a cinq ans de moins / de plus qu'Ertan » se dira Gönül Ertan'dan beş yaş daha küçük / büyük.
Yaş-lı veut dire « âgé »
et « vieux », « vieillard » se dit ihtiyar.
Attention, yaş, « âge », a aussi le sens — sans aucun rapport — de « larme » ou encore de « mouillé ».
(4) Kadınsa, « si c'est la femme » a le sens ici de « quant à la femme ».
On peut dire aussi kadın ise, mais c'est plus littéraire et l'on préfère employer dans le langage courant la forme abrégée et suffixée.
Donc, suivant le contexte -se, -sa employé après un nom, peut signifier soit « si c'est... », soit « quant à ».
Vous le comprendrez aisément à l'aide de quelques exemples :

Kapı çalınıyor, Gönen'se söyle çabuk yanıma gelsin: On sonne ; si c'est Gönen, dis-lui de venir me voir tout de suite (vite auprès de moi).

Biz sinemaya gittik, Gönen'se ders çalıştı: Nous, nous sommes allés au cinéma ; quant à Gönen, elle a étudié ses leçons.

Nuri'nin evi büyük, bahçesiyse (ou bahçesi ise) çok küçük : La maison de Nuri est grande ; quand à son jardin, il est tout petit.

Vous remarquerez que ise s'emploie pour marquer une opposition.
Alors que la tournure -e gelince, que vous aviez rencontrée dans la leçon 46 (note 12), introduit un élément supplémentaire au cours d'une énumération
— üst kata gelince, « quant à l'étage supérieur » (après la façade, la terrasse, le rez-de-chaussée...) — ou bien une remarque dans un exposé : « en ce qui concerne... »)

Nous avons traduit erkek et kadın par « lui » et « elle »,
ce que le turc ne peut pas exprimer puisqu'il n'y a qu'un pronom personnel pour les deux genres : o.
(5) Evlen-me-miş-tir (ou -tir-ler) : «n'ayant pas été marié-est».
Le verbe être, ajouté à ce participe qui vous est déjà familier, est là pour insister, pour faire une sorte de déclaration ou de constatation.
(6) Evlenir-sek : « si nous nous marions » ;
-sek, -sak sont donc les marques de la première personne du pluriel du verbe au suppositif.
(7) Bağdat caddesi est une grande avenue qui traverse tout de leur long les beaux quartiers qui s'étendent sur la rive asiatique d'Istanbul, au bord de la Marmara. Sur cette rive, étaient établies autrefois les résidences d'été des Stambouliotes. Puis, la ville a débordé de ce côté de la mer et ce sont maintenant des quartiers résidentiels qui possèdent encore beaucoup de jardins. L'Avenue de Bagdad est bordée de beaux immeubles et de magasins chics.

Quand à Nişantaşı, il s'agit d'un quartier cossu de la partie européenne d'Istanbul. Son nom signifie « pierre de la marque » et provient d'une haute borne située au carrefour de deux grandes avenues. C'est l'une des pierres qui marquaient, lors de concours de tir à l'arc, le point atteint par la flèche qui avait porté le plus loin. C'était, chez les princes ottomans, une manière d'honorer le gagnant. Non loin de Nişantaşı, se situe un autre quartier appelé Okmeydanı, « terrain de flèche », c'est-à-dire de tir à l'arc.

Semt et mahalle se traduisent tous les deux en français par « quartier », mais en turc la zone appelée semt comprend plusieurs mahalle, ce dernier n'étant constitué que de quelques rues et pâtés de maisons.
(8) Bırak-a-mam : « je ne peux pas laisser », comme kapatamam dans la leçon précédente (note 5).
(9) Notez que ilgilenmek, « s'occuper de », se construit avec ile, comme -le uğraşmak, qui a un sens proche.
(10) Doğ-duğ-u gün-den beri: «depuis le jour où elle est née».
Vous connaissez maintenant la tournure -diği için, -diği gibi ou -diği zaman
(comme dans cette leçon à la phrase 11 :
evlen-diğ-imiz zaman)
qui permet de traduire les subordonnées de temps ou de cause.
La forme en -dik suivie d'un nom offre aussi le grand avantage de traduire des relatives, introduites par toutes sortes de relatifs, « que », « », « avec qui » etc.;
sauf «qui», puisqu'il est exprimé par le participe en -en;
suya düşen evlilik, « le mariage qui tombe à l'eau».
Vous allez découvrir peu à peu les différents types de relatives, et peut-être pouvez-vous déjà imaginer à quel point leur emploi est simple en turc !
(11) Bu-n-ca signifie « tout ce », « tant de ».
Yirmi yillik emeği serait « un travail de vingt ans » ou mieux en français « vingt ans de travail ».
D'où bunca yıllık emeğime, « pour tant d'années de (mon) travail (donnant droit à tant d'années de retraite). »
« La retraite », que ce soit le fait d'être retiré ou la pension qu'on touche, se dit emeklilik.
En Turquie, on prend sa retraite de bonne heure (pour les hommes à 55 ans, mais souvent ils touchent leur pension et font en même temps un autre travail).
Quand aux femmes, elles peuvent prendre leur retraite au bout de 25 ans de travail.
(12) Görüşmek veut dire «se voir», «se parler»,
mais bir şeyi görüşmek signifie «voir quelque chose » dans le sens d'en parler, d'en discuter :
bunu görüşürüz, « nous verrons cela ».
(13) Yalnız-ken : « quand j'étais seule ».
Le suffixe -ken, qui s'emploie après le radical d'un verbe, peut aussi se mettre après un adjectif ou un nom (voir leçon 42 § 5a).
(14) Bal-ay-ı : « lune de miel » ; ay a le sens de « lune » en même temps que de « mois », car ce dernier correspond dans le calendrier musulman à un cycle lunaire, d'où le décalage avec le nôtre.
(15) Allahaısmarladık signifie «au revoir», «adieu»;
littéralement «nous [vous] avons recommandé à Dieu»: Allah'a ısmarladık.