lib.mlm.ru | Türkçe
  Турецкий язык | Выпуск 55 | АУДИО
  Demet Akalın - Toz Pembe | Видео
  Урок 51
   
  TRS23 07.05 - 07.07

Demet Akalın - Toz Pembe Розовая пыль Pink Dust Pinkes Staub
senin için aşk boş bir laftı
dilinden düşüpte kırıldı
toz pembe hayaller vardı
pembesi gitti tozu kaldı
Для тебя, любовь - пустое одно слово
С языка упало и разбилось
Пыли розовой мечты были
Розовое ушло - пыль осталась
for you, love was an empty word
it felt down from your tongue and broke
there were dust pink dreams
pink has faded away there only left the dust
für dich war Liebe nur ein leeres Wort
es ist aus deiner Zunge gefallen und kaputt gegangen
es gab Träume aus pinken Staub
das pinke ist verschwunden, der Staub ist zurückgeblieben
beklenen final geldi çattı
yıkıldı kapı , duvar
seni bilmem ama
benim kalbimde
bir çok derin yara var
Ожидаемый финал, прибыл с треском
Порушена дверь, стена/ограда
Тебя не знаю, но
в моём сердце,
множество глубоких ран /есть/
The final that was expected, has came with a crash
door,
wall has collapsed
I don't know you but
in my heart
there are lots of deep wounds
das erwartet Finale ist eingeschlagen
hat die Tür und Wand eingetreten
ich weiß nicht wie es bei dir aussieht,
aber in meinem Herzen
ist eine große tiefe Wunde
istediğim şey çok değildi ki
sadece biraz sadakat
ama sende değil
sana gönül verende asıl büyük kabahat
Желаемых вещей ("вещь") немного ведь
Только немного верности/преданности
Но это не в тебе
Тебя любящего именно (этот) большой грех
the thing that i wanted wasn't too much
only a little bit loyalty
but it's not yours
it's the fault of the one that given you (her) heart
es war nicht viel was ich wollte
nur ein bisschen Hingabe
aber es lag nicht an dir
der Fehler liegt an der Person die dich liebte
dertsiz başıma dert açtın
hayatımda kısa süre yer aldın
gönül kapımı çalıpda kaçtın
bu halin neydi anlayamadım
Безмятежной /голове моей/ горе навлёк
/В жизни моей/ короткий период/время место занял
Любовную дверь мою ударив сбежал
Это что (такое) было - не могла понять
You made troubles to my carefree head
you took part a little time in my life
you knocked my heart's door and ran away
what was that (your attitude) i couldn't understand
ich habe meinem Sorglosen Kopf nur Sorgen verbreitet
du hast in meinem Leben für eine kurze Zeit Platz genommen
du hast die Tür zu meiner Seele aufgemacht und bist weggelaufen
was das von dir sollte, habe ich nicht verstanden

  ELLİ BİRİNCİ DERS 51-й урок   CINQUANTE ET UNIÈME LEÇON
  Bayramlar Праздники (1) Les fêtes
         
1 Bugün Şeker Bayramı. Сегодня - Сладости Праздник.   Aujourd'hui, c'est le Şeker Bayramı (la Fête des Sucreries).
  Sokaklarda insanlar, На улицах, люди,   Dans les rues, les gens,
  çoluk çocuk yepyeni, с детьми (полно детей, семьёй), новёхонькие (в новое одетые),   tous habillés de neuf, vont en famille
(toute la famille avec leurs vêtements tout neufs,
  tertemiz giysileriyle, в безупречных одеждах,   tout propres)
  akrabalarını ziyaret etmeye gidiyorlar. к родственникам посещение делать идут
(посетить идут, с визитом).
(2) (3) (4) rendre visite à leurs proches [parents].
         
2 Türk geleneğine göre Согласно турецкой традиции,   Selon la coutume turque,
  bayramlarda büyüklerin eli öpülür. во время праздников, старшим руку целуют.   les [jours de] fêtes, on baise la main des plus âgés (grands) ;
  Oğul annesinin, Сын (руку) матери,   le fils baise la main de sa mère,
  kardeş ağabeyinin elini öper. брат - /старшего брата/ руку целует.   le frère celle de son aîné.
         
3 Büyükler evlerinde çocuklarını, Старшие, дома (у себя), детей их,   Les personnes âgées attendent chez elles (dans leurs maisons) leurs enfants,
  gelin ve damatlarını, невестку их и зятя их, (4) leurs belles-filles et gendres
  torunlarını beklerler. потомков их (внуков) ожидают.   et leurs petits-enfants.
         
4 Komşular birbiriyle bayramlasın. Соседи, друга друга с праздником поздравляют.   Les voisins se souhaitent mutuellement de bonnes fêtes.
  Uzaktaki dostlara
tebrik kartları gönderilir:
Далеко (находящимся) друзьям,
поздравительную карточку отсылают:
  Aux amis qui sont loin,
on envoie des cartes de vœux
  « Bayramınız kutlu olsun »
denir.
"Праздники ваши счастливо становиться"
(счастливого праздника), говорящее.
(5) (6) (7)  [où] l'on dit: «Joyeuses fêtes »
(Que votre fête soit heureuse ou bénie).
         
5 Gelenlere şeker ve tatlı ikram edilir. Приходящим (в гости), сахар и десерт /угощение делает/ (приходящих угощают).   A ceux qui viennent [vous rendre visite], on offre des sucreries (sucre) et des gâteaux.
  Çocukları sevindirmek için Детей обрадовать чтобы, (8) Et pour faire plaisir aux enfants,
  bayram harçlığı verilir. праздничные "харчи" (деньги карманные) /даёт/ (дают).   on [leur] donne de l'argent à cette occasion (l'argent de poche de fête).
         
6 Onlar da harçlıklarını alır almaz Они же, "харчи" получают как только,   Dès qu'ils reçoivent (prennent) cet argent,
  bayram yerlerine gidip, в праздничные места идя (на ярмарки),   ils vont dans les fêtes foraines (les endroits de fête)
  salıncaklara, dönme dolaplara binerler. на качели, карусели ("вращения шкаф") /садятся верхом/. (9) (10) et montent sur les balançoires et la grande roue (les placards tournants).
         
7 Bazıları paralarını biriktirerek Некоторые, деньги их экономя,   Certains d'entre eux (certains-leurs), [en] économisant leur argent,
  defter, kalem alırlar. тетрадь, карандаш/ручку покупают.   achètent des cahiers et des crayons.
         
8 Son yıllarda, В последние годы,   Ces dernières années,
  özellikle büyük şehirlerde yaşayanlar, особенно, в больших городах живущие,   ceux surtout qui habitent dans les grandes villes,
  bayramlarda şehirlerden kaçıp на праздники, из городов сбегая,   préfèrent, durant les fêtes, fuir la ville et aller se reposer [loin de là].
  dinlenmeyi tercih ediyorlar. отдых предпочитают.    
         
9 Bu bayram da
herkes İstanbul dışına çıktığı için
Этот праздник /также/,
все "за Истанбул" "наружу ради"
(все уехали потому что),
(3) (11) Et comme tout le monde est parti (sorti à l'extérieur) d'Istanbul [pour] ces fêtes,
  caddeler neredeyse bomboş. улицы почти /полностью пустые/.   les grandes avenues sont presque complètement vides.
         
10 Trafik yok, Трафика нет,   II n'y a pas de circulation, 
  otuz kırk sene öncesi gibi... 30-40 лет назад будто.   [c'est] comme il y a trente ou quarante ans (trente quarante ans auparavant)...
  Ah, keşke hep böyle olsa... Ах, /если бы/ (/вот бы/) всегда так было... (12) (13) Ah, si cela pouvait toujours être comme cela !
         
11 Bayram tatili bitince
insanlar,
Праздничные каникулы завершены,
люди,
  Quand les fêtes (congés de fête) se termineront,
les gens
  iki ay sonraki
Kurban Bayramı'
düşünerek
два месяца спустя (который наступит)
об Курбан Празднике
думая,
  retourneront à leur travail en pensant à la Fête du Sacrifice qui aura lieu dans deux mois...
  işlerine dönecekler. на работы их возвращаются.    
         
  Çeviriniz Переводите   Traduisez
1 Bugün bayram olduğu için,  Сегодня праздник /является/ т.к.,   Aujourd'hui, comme (parce que) c'est la fête,
  herkes tertemiz giysisiyle
sokaklarda dolaşıyor.
все, в безупречных (чистых) одеждах
по улицам прогуливаются.
  tout le monde (chacun) se promène dans les rues avec des (son) vêtement(s) tout propre(s).
         
2 Ahmet, akrabalarını ziyaret ettiği zaman, Ахмет, к родне визит делал когда,   Quand Ahmet rend visite à ses (proches) parents,
  büyüklerinin elini öpüyor. старшим руку их целует.   il baise la main des personnes plus âgées que lui (des grands).
         
3 Bu çocuk bir anda
bütün harçlığını harcadığı için,
Этот ребёнок мгновенно (за один момент),
все /карманные деньги/ потратил т.к.,
  Comme cet enfant a dépensé d'un seul coup (dans un moment) tout son argent de poche,
  defter kalem alamayacak. тетрадь (и) ручку не сможет купить (не купит).   il ne pourra pas acheter de cahiers et de crayons.
         
4 Bayramlarda, bazıları İstanbul'dan Во время праздников, некоторые, из Истанбула   Durant (dans) les fêtes, certains préfèrent fuir (d')Istanbul.
  kaçmayı tercih ediyorlar. сбежать предпочитают.    
         
5 Komşular, bayramlaştıktan sonra, Соседи, /с праздником поздравлять/ после
(после того как поздравят -ся).
  Les voisins, après s'être souhaité de bonnes fêtes,
  sohbet ederek болтая/разговаривая,   *** tout en faisant la conversation.
  birbirine şeker ikram ediyorlar. друг другу сахар преподносят ("угощение делают").   *** s'offrent mutuellement (l'un à l'un) des sucreries
         
6 Evin hanımı ziyaret edenlere Хозяйка дома, визит делающим (тем. кто посещает её),   La maîtresse de (la) maison offre des sucreries et des gâteaux aux visiteurs (à ceux qui visitent).
   şeker ve tatlı ikram eder. сахар и десерт (десертом) угощает.    

(1) Bayram désignait primitivement une fête religieuse, puis depuis la fondation de la République Turque, tout type de fête, religieuse ou laïque. Les deux grandes fêtes religieuses de l'année, qui donnent droit à des congés officiels, sont le Şeker Bayramı, ou « Fête des Sucreries » (parce qu'on en offre à cette occasion) qui clôture le jeûne du Ramadan ; ensuite, dix semaines plus tard, le Kurban Bayramı ou Fête du Sacrifice, durant laquelle toute famille musulmane qui en a les moyens est tenue de sacrifier un mouton et d'en donner une partie à des gens pauvres. On en offre aussi des morceaux à ses voisins, même quand on n'est pas en très bons termes avec eux. On essaie ce jour-là d'oublier les animosités qu'on entretient réciproquement... Les autres fêtes laïques sont nombreuses, mais les plus importantes sont la Fête de l'Enfance le 23 avril, la Fête de la Victoire le 30 août (victoire décisive dans la Guerre d'Indépendance en 1922) et la Fête de la République le 29 octobre (proclamée en 1923). Çocuk, Zafer, Cumhuriyet bayramları.
(2) Çoluk çocuk, « enfants », « famille » ; voir leçon 17 note 12.
(3) Ter-temiz, yep-yeni, bom-boş sont des adjectifs renforcés par la répétition de la première syllabe additionnée d'une consonne qui est en harmonie avec la lettre initiale. On traduit cette forme en français par l'adjectif précédé d'un adverbe comme « tout » ou « complètement ».
Vous pouvez théoriquement en fabriquer vous-même comme bon vous semble, mais il est peut-être plus prudent d'apprendre d'abord ceux que l'on entend le plus couramment, comme les trois de cette leçon, puis bam-başka, « tout autre », sap-sarı, « tout jaune », sim-siyah, « tout noir », mas-mavi, « tout bleu », kıp-kırmızı, « tout rouge », yem-yeşil, « tout vert », bem-beyaz, « tout blanc », etc.
Le choix de la consonne de renforcement ne vous sera sans doute pas automatique immédiatement, mais vous deviendra très vite naturel si vous avez l'occasion d'entendre fréquemment ce type de formes.
(4) Akraba veut dire « proche » ou « proche parent».
Attention, « les parents (des enfants) » se dit anababa ou ebeveyn.
Quant au mot gelin, il signifie à la fois « la mariée » et la « belle-fille ».
(5) Bayram-la-ş-mak, «se souhaiter mutuellement de bonnes fêtes ».
Voir la note 3 de la leçon précédente.
(6) Tebrik veut dire «félicitations»;
tebrik etmek, «féliciter».
Tebrik kartları se traduira par « cartes de vœux ».
(7) De-n-ir, « on dit » : de-n-mek, passif de demek.
(8) Şeker veut dire en premier « sucre », puis par extension « sucreries », « bonbons ».
Il est de tradition d'offrir des sucreries aux personnes qui vous rendent visite durant cette fête, d'où le nom populaire qu'on lui a donné : « Fête des Sucreries ».
Tatlı veut dire à la fois « doux » et « gâteau ».
Quand on dit d'une personne qu'elle est « çok tatlı», cela signifie qu'elle est très agréable et sympathique.
(9) Harçlık, dérivé de harç, « dépense », désigne « l'argent qui est à dépenser », « l'argent de poche » ;
et bayram harçlığı est l'argent qu'on donne spécialement aux enfants à l'occasion des fêtes.
Harcamak signifie « dépenser ».
(10) Dönme dolaplar désigne la « grande roue ».
Le nom d'action dönme est employé ici comme une sorte d'adjectif (littéralement « placards/caisses tournant(e)s ».
Nous avons déjà vu cet emploi dans le terme kesme şeker, « sucre (coupé) en morceaux » (leçon 33 note 3).
(11) Herkes çıktığı için, «parce que tout le monde est parti»:
comme geldiği zaman dans la leçon précédente, note 11.
Donc, avec un sujet à la troisième personne du singulier, vous pouvez employer
-diği için, -diği zaman.
(12) Önce-si : « avant... [maintenant] », d'où « auparavant ».
(13) Keşke suivi d'un verbe à l'hypothétique, introduit l'expression d'un regret.
Vous avez déjà rencontré ol-sa dans nasıl olsa, «quoi qu'il en soit».
La forme hypothétique composée du radical du verbe et de -sa
— et non du présent général + sa —,
exprime une hypothèse dont le temps varie suivant le contexte.
Nous y reviendrons.
Pour l'instant, retenez que l'on emploie ce temps après keşke et qu'on le traduit dans ce cas-là par un imparfait:
keşke hep böyle olsa
, «Ah, si c'était toujours comme ça !» ;
keşke bu iş bugün bitse, « Ah, si ce travail se terminait aujourd'hui... ! ».