lib.mlm.ru | Türkçe
  Турецкий язык | Выпуск 47 | АУДИО
  Yaşar & Yıldız Usmanova - Seni Severdim | Видео
  Урок 41
   
  TRS17 05.09 - 05.11

Yaşar & Yıldız Usmanova - Seni Severdim Тебя любил I used to love you
Yazık ne mazi yazık
anlatmaya yoruldum
Sen benden vazgeçince
ben o gün vuruldum
Жаль, какое (что за) прошлое, жаль
объяснять устала
Ты от меня отдалился (бросил меня)
Я, (в) тот день побита/убита
It's a pity, what a past, what a pity
I've got tired of explaining
The day you abandoned me
Was the day I was struck
(stabbed)
Yazık günah ben olsam
kardelen gibi
Acıyla boy veren gibi
Жаль, грех, я не стала бы,
как снежинка
С горечью расцветающей будто
That's a pity, that's a sin, though I'm
Like a snowdrop (flower)
With sorrow growing up
Seni severdim
hüznün koynunda
Seni severdim
hem uyanık hem uykumda
Тебя любил
в печали заливе/груди
Тебя любил
И пробудившийся и спящий
I used to love you
In the bosom of the sorrow
I used to love you
When I was asleep and when I was awake
Seni severdim
ve sana rağmen
Yine severdim
daracık ip boynumda
Тебя любил
и тебе вопреки
Тебя любила
Плотно верёвка /вокруг моей шеи/
I used to love you
And despite you,
I used to love you
With rope of the gallows around my neck
     
Sen aşkı anlamaz bilmez
Gül yansa ağlamaz saki
Ты, любовь не постигший, не знающий
Роза горит, не плачешь, стоишь
You, neither perceiving nor knowing love
Standing still, not crying even when a rose burns
Ben akmayan gözyaşında
seni severdim
Я, в вытекающих слёзах
тебя любила
Me, in my tears not running down
I used to love you
Sen gizli korkak savaşcı
Aşkı kime sarmış hain
Ben her savaş meydanında
seni severdim
Ты затаённый, трусливый вояка
Любовь кто продал предатель
Я. в каждой битве присутствовавшая,
тебя любила
You, a covert, coward warrior,
The betrayer who sold love
And there was me, at every battle field
I used to love you
     
Yazık ne mazi yazık
anlatmaya yoruldum
Sen benden vazgeçince
ben o gün vuruldum
Жаль, какое (что за) прошлое, жаль
объяснять устала
Ты от меня отдалился (бросил меня)
Я, (в) тот день побита/убита
It's a pity, what a past, what a pity
I've got tired of explaining
The day you abandoned me
Was the day I was struck
(stabbed)
Yazık günah ben olsam
pervane gibi
Ateşle can veren gibi
Жаль, грех, я не стала бы,
как мотылёк
Огню душу отдавшая будто
That's a pity, that's a sin, I, though,
Was as if a moth
Gave away its life on fire

  KIRK BİRİNCİ DERS 41-й урок   QUARANTE ET UNIÈME LEÇON
  Tanrı'nın evi Дом Бога (1) La maison de Dieu
         
1 Bir gün, yoksul bir adam Однажды, бедный один человек (2) (3) Un jour, un pauvre homme
  Hoca'nın kapısını çalıp: в дверь Ходжи стучит.   frappe [à] la porte de Nasreddin Hodja ***
         
2 — Ben Tanrı misafiriyim
ne olur beni al,
- Я - Богом приглашённый,
пожалуйста ("/что бы ни/ становится"), меня прими,
(1) — Je suis un invité de Dieu,
je t'en prie (qu'est-ce qui arrivera) prends-moi [chez toi].
  diye yalvarır. (так) говоря, просит.   *** et lui dit en le suppliant (en disant il supplie) :
         
3 Hoca, karşıdaki camiyi göstererek : Ходжа, напротив мечеть показывая
(на мечеть указывая, говорит):
(4) [Nasreddin] Hodja lui dit en montrant la mosquée qui est en face :
  — Yanlış geldin, - "Ошибочно прибыл" (не туда пришёл)   — Tu fais erreur (fautivement tu es venu),
  Tanrı'nın evi şu karşıdaki...
der.
Бога дом - (вон) то напротив,
говорит.
  la maison de Dieu c'est celle(-là) qui est en face.
         
  Evlenme cüzdanı Брачное удостоверение   Le livret de famille (livret de mariage)
4 Karı koca ellerinde bavullarla, "Жена муж" (пара женатая), в руках чемоданы, (5) Un couple marié (femme mari) entre(nt) dans un hôtel avec des valises dans les (leurs) mains.
  otele girerler. в отель входят.    
         
5 Otelci evlenme cüzdanlarını isteyince, "Отельщик" (хозяин отеля), женитьбы удостоверение требуя/желая, (6) Comme (quand) l'hôtelier (leur) demande leur livret de famille,
  adam ceketinin ceplerini karıştırır, мужчина, в жакета карманах копаясь,   l'homme fouille les poches de son veston,
  bulamaz. найти не может.   [mais] ne peut pas [le] trouver.
         
6 Karısına sorar; Жену спрашивает:   II demande à sa femme :
  — Cüzdanı sen mi aldın ? - Удостоверение ты ли взяла?
(Ты взяла /официальный документ/?)
  — Le livret, c'est toi qui l'a pris ?
         
7 — Neden ben alayım ? Отчего я беру (должна была взять)?   — Pourquoi l'aurais-je pris (moi que je le prenne) ?
  Senin eşyalarının arasındaydı,  Твоих вещей посреди был, (7) Il était au milieu de tes affaires,
  televizyonun yanındaki rafta... с телевизором рядом (на) полке.   sur l'étagère qui est à côté de la télévision...
         
8 Akıl edip alırsın, sandım. - Подумав ("ум делая"), возьмёшь, (я) думал.   — J'ai cru que tu allais y penser et le prendre (tu penseras et tu prendras, j'ai cru).
  — Sen bana akılsız mı demek istiyorsun ? - Ты, я, глупая ("ум без") ли сказать хочешь? (8) — Est-ce que tu veux dire que je n'ai pas de tête (toi à moi sans-raison veux-tu dire) ?
  — Öylesin, yalan mı ? - Такая ты, "ложь ли"?
(а что, не так?)
  — Tu es comme ça, ce n'est pas vrai (mensonge -?)?
         
9 Tartışmalarını gören otelci : Дискуссию слушающий "отельщик":   L'hôtelier voyant leurs discussions :
  — Buyurun odanızın anahtarını. - Пожалуйста комнаты вашей ключ.   — Voici la clé de votre chambre.
  Evlenme cüzdanınıza
gerek kalmadı.
Женитьбы удостоверения "необходимость не остаётся"
(уже не надо).
(9) (10) Il n'y a plus besoin de voir votre livret de famille
(à votre livret de mariage nécessité n'est pas restée).
         
  Bekarlık* sultanlıktır Холостяк - как султан   Un célibataire, c'est comme un pacha !
(le célibat c'est le sultanat)
        * Prononcez « bekiârlık ».
10 Gömleğinin yakası, düğmeleri sökülmüş. Рубашки воротник, пуговицы не застёгнуты.   Le col de sa chemise est décousu, les boutons disparus (enlevés).
  Pantalonun paçası, Штанов нижняя часть, (11) Le bas de son pantalon,
  ceketinin kolu yırtılmış. пиджака рукав порван.   la manche de son veston sont déchirés.
         
11 Pencerelerin camları öyle kirlenmiş ki, Окна стёкла такие замызганные ведь/что,   Les vitres des fenêtres sont si sales 
  dışarısı görünmüyor. наружу не видно (не посмотреть). (12) qu'on ne voit pas au dehors (son dehors ne se voit pas).
  Sobanın boruları tıkanmış, tütüyor. Печки трубы забиты/закупорены (сажей), дымят. (11) Les tuyaux du poêle sont bouchés et fument.
         
12 Gazeteler, dergiler
salonun dört bir yanına dağılmış.
Газеты, журналы,
в комнате в 4-х углах разбросаны.
(11) Les journaux, les revues
sont éparpillés aux quatre (quatre un) coins du salon.
         
13 Çorabının bir teki karyolanın altında, Носков, один под кроватью,   L'une de ses chaussettes est sous le lit,
  öbür teki buz dolabının üstünde. другой /один/ - "ледяной кабинет" /поверх/
(на холодильнике).
(13) l'autre sur le réfrigérateur.
         
14 Tabakların, bardakların hepsi bulaşık... Тарелки, стаканы, все не мытые (грузная посуда).   Les assiettes, les verres sont tous à laver...
  Yine de keyfi yerinde. И всё же, "в произвольной позиции"
(счастлив своей жизнью).
(14) Mais malgré tout, il est heureux
(de nouveau aussi son bonheur est à sa place).
         
  Bir atasözü Пословица/Поговорка (15) Un proverbe
15 Zenginin malı züğürdün çenesini yorar. Богача имущество бедняка челюсть /делают болеть/.
(слишком много говорят, что аж челюсть болит).
(2) (16) (17) Les biens du riche font parler le pauvre
(ou « alimentent la conversation du pauvre » ;
littéralement : «fatiguent la mâchoire du pauvre »).
         
  Çeviriniz Переводите   Traduisez
1 Yoksul bir adam
yalvararak Hoca'nın evine girmek istedi.
Бедный один человек
умоляет (умоляя), в Ходжы дом войти просит.
  Un pauvre homme
demanda (voulut) en suppliant à entrer chez le Hodja.
         
2 Otele gelince,  В отель прибывая,   En arrivant à l'hôtel,
  müşteri hüviyetini göstermeli,
yoksa giremez.
клиент, личности удостоверение предъявляет,
иначе войти не может (не допущен).
  le client doit montrer sa carte d'identité,
sinon il ne peut entrer.
         
3 Otelci tartışmalarını görünce, Отельщик, их спор слыша,   L'hôtelier, en voyant leurs discussions,
  evlenme cüzdanlarını istemeden, брачное удостоверение не требуя,   leur donna la clé de la chambre sans leur demander leur livret de famille.
  odanın anahtarını verdi. комнаты ключи дал.    
         
4 Kadın akıl edip, Женщина, "догадка делая" (подумать об этом) (должна)   La femme doit (y) penser
  evlenme cüzdanlarını yanına almalı. брачное удостоверение "бок получение" (с собой взять) (должна).   et prendre avec elle (à son côté) leur livret de famille.
         
5 Çorapların evin dört bir yanına dağılmış. Твои носки, дома в 4-х углах /сторона/ раскиданы ("горой навалены").   Tes chaussettes sont éparpillées aux quatre (un) coins de la maison.
  Bir teki masanın üstünde. Один на столе.   L'une est sur la table,
  Öbür teki sobanın altında. Другой на печке.   l'autre sous le poêle ;
  Öbürleri de dergilerin arasında. Остальные же среди журналов.   et les autres entre les revues.

(1) Les deux compléments de nom Tanrı'nın evi et Tanrı misafiri n'ont pas exactement la même valeur; c'est pourquoi, le second ne porte pas le génitif.
Tanrı misafiri forme comme une sorte d'expression toute faite « invité de Dieu », un invité de Dieu parmi d'autres, alors que
Tanrı'nın evi désigne « la maison (bien précise) de Dieu (bien déterminé) ».
(2) Yoksul, mot turc dérivé de yok, veut dire « pauvre », de même que fakir, mot d'origine arabe. En turc, vous avez souvent des synonymes originaires du turc, de l'arabe et du persan. On a tendance maintenant à préférer le mot d'origine turque, quand il existe.
Züğürt veut dire également « pauvre », « sans argent ».
(3) Le mot adam (déjà vu dans les leçons 8, 36 et 38) vient du nom de notre ancêtre Adam (Adem en turc) et signifie « homme » dans le sens de « humain », comme insan (mais ne peut pas s'employer comme ce dernier pour traduire le « on » du français) ; il veut dire aussi homme dans le sens de mâle, comme erkek.
(4) Excepté dans les établissements touristiques, un couple doit, pour obtenir une chambre dans un hôtel, présenter son livret de famille ou, pour les étrangers, deux passeports portant le même nom de famille. Toutefois, on est beaucoup plus coulant pour ces derniers.
Vous connaissiez déjà evli, « marié » ; evlenmek signifie « se marier»;
cüzdan a le sens premier de porte-monnaie ou portefeuille.
Quand il s'agit de papiers d'identité, il a le sens de « carnet », « livret », « carte ».
La carte d'identité se dit nüfus cüzdanı ; nüfus veut dire « population ».
Ce mot apparaît suivi du chiffre de population sur les panneaux indicateurs à l'entrée des villes ;
l'altitude rakım —est également indiquée.
(5) Ici, il s'agit d'une bonne histoire que l'on se raconte et non du fait réel que l'on décrit. On n'emploie donc pas le présent actuel, mais le présent général qui est le temps du conte. C'est le cas, en général pour les histoires de Nasreddin Hodja comme nous l'avons déjà vu dans la leçon 36 (note 12).
(6) Bul-a-maz, « Il ne peut pas trouver » : vous exprimerez donc l'impossibilité à la forme négative du présent général par -amaz et -emez.
(7) Neden alayım, « pourquoi l'aurais-je pris ? » : vous connaissez déjà le sens conditionnel que peut prendre l'optatif à la forme interrogative.
Nereye gide
lim, «Où pourrions-nous bien aller? », etc.
(8) Akıl (akl-ı) veut dire «raison», «intelligence»; d'où akıllı, «intelligent» et akılsız, «idiot», «sans tête».
Akıl etmek signifie «penser à (faire) quelque chose»,
différent de bir şeyi düşünmek, qui veut dire « penser à une chose » dans le sens de se la remémorer, d'y songer.
Après akıl etmek, la reprise du mot akıl dans akılsız est voulue.
On aurait pu traduire aussi :
— « Je croyais que tu aurais eu l'intelligence de le prendre ».
— «Tu veux dire que je ne suis pas intelligente ? »
(9) Buyurun odanızın anahtarını : « voici, [prenez] la clé de votre chambre » : anahtar est à l'accusatif, car ici buyurun équivaut à « prenez ».
(10) Gerek « nécessité » et gerekmek « être nécessaire ».
(11) Dans ce texte, les formes en -miş ont une valeur de participe et décrivent un état qui résulte d'une action terminée : sobanın borula tıkanmış, « les tuyaux du poêle se sont bouchés et ils sont bouchés maintenant, donc ils fument ».
(12) Dışarı-, « son dehors » : reportez-vous à la leçon 38 note 10.
(13) Vous vous rappelez que tek veut dire « un seul « :
tek yataklı bir oda, « une chambre à un lit» (leçon 15 phrase 3).
Pour exprimer « l'une » et « l'autre » de deux choses, on emploie après le génitif bir teki ou biri... et öbür teki ou öbürü.
(14) Le keyif (keyf-i) est une notion essentielle dans le monde oriental musulman : c'est le plaisir de vivre à sa façon, son bien-être, son mode de bonheur. C'est intraduisible en français. Il faut saisir sur le vif ce qu'est le keyif en regardant par exemple un Turc dans un café au bord de l'eau avec un petit verre de thé devant lui et un chapelet dans la main, jouissant d'un farniente ineffable. Quand vous aurez pénétré l'âme turque et orientale, vous saurez à votre tour trouver et goûter votre keyif... et vous pourrez dire keyfim yerinde.
(15) Atasözü : «parole d'ancêtre», c'est-à-dire «dicton», «proverbe ».
(16) Mai (malı) veut dire « biens », « la propriété (de quelqu'un) » ; mais « une propriété » se dit mülk.
Bu adamın çok malı mülkü var : « cet homme a beaucoup de biens mobiliers et immobiliers ».
Mal sahibi signifie « propriétaire » de façon très générale, alors que ev sahibi (leçon 32 note 2) désigne le propriétaire d'une maison ou d'un immeuble, ou encore « le maître de maison ».
(17) « Fatiguer la mâchoire de quelqu'un » veut donc dire « le faire parler ».
De même, la personne « dont la mâchoire est tombante » — çenesi düşük —, est une bavarde.