lib.mlm.ru | Türkçe
  Турецкий язык | Выпуск 42 | АУДИО
  Linet – Aşk Ordusu | Видео
  Урок 36
   
  TRS12 04.04 - 04.06

Linet – Aşk Ordusu Любви армия
Her son bir başlangıçtır biliyorsun ki
Bu ayrılık benim ömrümü bitirmedi
Gurur için yaşayanlardanım ben
Bu kalp hiç kimsenin önünde eğilmedi
Каждый финал - /одно/ начало, знаешь ведь
Это расставание - моей всей жизни - не завершение
Гордости ради, жить продолжающая я
Это сердце/душа, ни перед кем не согнулось
Şimdi döndü deseler aşktan öldü deseler
Masum kalbim senin için
  tek damla yaş döker mi
Сейчас, вернулась говорят, любовь умерла говорят
Невинное сердце моё /ради/
  единственную каплю влаги (слеза сырая) роняет ли
Bitmedi harbim dağ gibi kalbim
Senin gibilerin korkusuyum
Beni yokluğunla yendin sanma
Ben tek kişilk aşk ordusuyum
Не убегай военное/честное моё, горе подобное сердце моё (как гора)
Тебе подобным боятся
В моём одиночестве победы слава
Я, единственной персоной, любви армия

  OTUZ ALTINCI DERS 36-й урок   TRENTE-SIXIÈME LEÇON
  Cağaloğlu hamamında В хаммаме (в бане) в Джя-а-лоу-лу (1) Au hammam de Cağaloğlu
         
         
1 Yusuf Bey'le Hasan Bey
Cağaloğlu semtindeki
bir matbaa atölyesinde işçiler.
Юсуф бай и Хасан бай
в районе/квартале Cağaloğlu
в типографии ателье рабочие.
(1) Yusuf Bey et Hasan Bey
sont ouvriers dans un atelier d'imprimerie dans le quartier de
Cağaloğlu .
         
2 Geçen gün
hamama gitmek istediler,
"Прошедший день" (на днях),
в хаммам пойти желают,
  II y a quelques jours (un jour passé), ils ont voulu aller au hammam,
  çünkü ertesi gün
bir cenazede bulunmak zorundaydılar.
т.к. (на) следующий день
на похоронах находиться должны.
(2) (3) (4) car le lendemain ils devaient aller (se trouver) à un enterrement (à un enterrement / de se trouver / dans l'obligation / ils étaient).
         
3 En yakın olan Cağaloğlu hamamına gittiler. (В) ближайший /является/ Cağaloğlu хаммам пошли.   Ils sont allés au hammam de Cağaloğlu qui est le plus proche.
  18nci yüzyıldan kalma
bu hamamın mimarisi çok güzeldir.
К 18-му веку относящаяся/"остаётся"
этого хаммама архитектура очень красивая.
(5) (6) L'architecture de ce hammam qui date du 18e siècle est très belle.
         
4 İki arkadaş hamama girdiler. Двое друзей, в хаммам входят.   Les deux amis sont entrés au hammam.
  Hamamcılar onları karşılayıp
havlu ve peştemal verip,
anahtarlı bir oda gösterdiler.
"Хаммамщик" (банщик, хаммама работник) их принимает,
полотенце и набедренную повязку даёт,
на ключ закрывающуюся комнату показал.
  Les employés (du hammam) les ont accueillis,
leur ont donné des serviettes et des pagnes de bain,
puis leur ont attribué (montré) une pièce fermant à clé (avec clé).
         
5 Hasan Bey'le Yusuf Bey odada soyunup, Хасан бай и Юсуф бай, в комнате разделись,   Hasan Bey et Yusuf Bey se sont déshabillés dans la pièce,
  peştemalı bellerine sardılar
ve kapıyı kitleyip,
передники вокруг талии намотали,
и дверь закрыв,
  ils ont enroulé le pagne autour de leurs reins
et puis ils ont fermé la porte
  yıkanmak üzere içeriye geçtiler. "мыться об" (чтобы помыться), внутрь прошли.   et sont passés à l'intérieur [du hammam] pour se laver.
         
6 Boş bir kurna bulup, Пустой/Свободный один "загончик" обнаружив,   Ils ont trouvé une vasque libre
  tasla su dökünmeye başladılar. миской, воду бросать начали (поливаться). (7) et ont commencé à se verser de l'eau [sur le corps] avec un récipient (avec le tas).
         
7 Biraz sonra, kocaman, Немного спустя, огромный,   Un moment après, est arrivé un masseur, grand et costaud.
  iri yarı bir tellak geldi. "крупный половина" (здоровенный) банщик (массажист) пришёл.    
  Onları göbek taşına yatırıp, Их на "пупок камень" поместив,
(на центральный пьедестал в хаммаме)
  Il les a fait étendre sur la pierre centrale,
  güzelce keseledi,
sabunladı.
хорошенько рукавицей из конского волоса (потерев),
мылом намазал.
(8) (9) les a bien décrassés avec le gant de crin,
puis il les a savonnés.
         
8 Sonra da
o kadar kuvvetli bir masaj yaptı ki,
Затем же,
настолько мощный массаж сделал, что
  Ensuite,
il leur a fait un massage tellement vigoureux qu'
  zavallı Yusuf Bey'in incecik kemikleri
az kaldı kırılıyordu.
несчастному Юсуф бая тонкие/хрупкие кости
почти переломал.
  un peu plus (il a manqué peu) les os fragiles (tout minces) du pauvre Yusuf Bey cassaient!
  Dayak yemiş gibi oldu. "Избиение фрукт" (палкой побили) будто стал. (6) (10) Celui-ci avait l'impression d'avoir reçu des coups de bâton (bâton ayant mangé comme, il devint).
         
9 Biraz sonra,
odalarında kahve içerken,
Немного спустя,
в комнате их кофе "пья" (пили когда),
  Un peu plus tard,
alors qu'ils buvaient (en buvant) du café dans leur cabine (pièce),
  arkadaşını bitkin bir halde gören
Hasan Bey ona takıldı :
друга измученного /в одном состоянии/видя,
Хасан бай "ему подарил" (подразнил):
(11) Hasan Bey, voyant son ami complètement épuisé (dans un état fini),
lui dit pour le taquiner (s'est attaché à lui) :
         
10 — Tellak iyi bir bahşiş hak etti,
değil mi ?
Банщик, хороший бакшиш (чаевые) "право делал" (заслужил),
не так ли?
  — Le masseur a mérité (a fait = obtenu droit [à]) un bon pourboire,
n'est-ce pas ?
  Ve şu fıkrayı anlattı. и такую басню ("мысль", анекдот") рассказал. (12) Et il raconta cette bonne histoire :
         
11 « Nasreddin Hoca bir gün hamama gider. Насреддин Ходжа, однажды в хаммам идёт.   « Un jour, Nasreddin Hodja va au hammam.
  Hamamcılar onu bir köşede unuturlar. Сотрудники хаммама, его "в одному углу" забывают.   Les employés du hammam [le négligent et] l'oublient dans un coin.
  Hoca kendi kendine yıkanır. Ходжа сам себя помыл.   Nasreddin Hodja se lave tout seul (lui-même à lui-même).
         
12 Hamamdan çıkarken çokça bahşiş dağıtır. Из хаммама выходя, побольше бакшиша распределят (чаевые раздаёт).   Quand il sort du hammam,
il distribue avec largesse (beaucoup + suffixe -ça) des pourboires.
  Adamlar şaşırıp kalırlar. Люди "косоглазые"/изумлённые остаются. (11)  Les hommes en restent tout étonnés (s'étonnent, restent).
         
13 Bir süre sonra
Hoca yine hamama gider.
"Одна продолжительность затем" (немного позже),
Ходжа опять в хаммам идёт.
  Un [certain] temps après,
Nasreddin Hodja va de nouveau au hammam.
  Bu kez hamamcılar, В этот раз, хаммамщики   Cette fois, les employés du hammam
  etrafında fırıl fırıl döner,
hizmet ederler.
вокруг кружение-вращение вращаются,
сервис делают.
  s'empressent (tournent en rond, en rond) autour de lui
pour le servir (le servent).
         
14 Ama Hoca bahşiş vermeden çıkar. Однако, Ходжа, бакшиш не давая, уходит.   Mais Nasreddin Hodja part sans donner de pourboire.
  Adamlar çok kızarlar. Люди очень злые. (13) Les hommes sont furieux (se fâchent beaucoup).
         
15 Hoca: Ходжа:   [Alors] Nasreddin Hodja dit :
  — Bugünkü bahşişinizi
geçen defa aldınız ya, der. »
- Сегодняшний бакшиш свой,
в прошлый раз получили же, говорит.
(14) — Mais enfin, votre pourboire d'aujourd'hui vous l'avez eu (pris) la dernière fois » !
         
  Çeviriniz Переводите   Traduisez
1 Cağaloğlu hamamında tellaklar
çok güzel masaj yaptılar.
В хаммаме Cağaloğlu, банщики (массажисты)
очень хороший/милый массаж делают.
  Au hammam de Cağaloğlu ,
les masseurs ont fait un très bon massage.
         
2 Odaya girerken, В комнату входя,   En entrant dans la pièce,
  Hasan Bey arkadaşına takıldı. Хасан бай друга "подколол".   Hasan Bey a taquiné (à) son ami.
         
3 Tellak iki arkadaşı göbek taşında
keseleyip sabunladı.
Банщик, двоих друзей, на центральном камне,
рукавицей из конского волоса (потерев), намылил.
  Le masseur a frotté les deux amis avec le gant de crin, sur la pierre centrale, puis il [les] a savonnés (le masseur, les deux amis, sur la pierre...).
         
4 En yakın ama en pahalı olan (В) ближайший, однако самый дорогой /будучи/   Us furent dans l'obligation d'aller au hammam de Cağaloğlu , qui est le plus proche, mais le plus cher.
  Cağaloğlu hamamına gitmek zorunda kaldılar. Cağaloğlu хаммам /в/ идти должны были.
(им надо было пойти...)
   
         
5 Yusuf Bey'in kemikleri
çok kuvvetli masajdan
az kaldı kırılıyordu.
Юсуф бая кости
(из-за) очень энергичного массажа,
почти сломались.
  Les os de Yusuf Bey,
avec un massage si (très) vigoureux,
un peu plus allaient casser (cassaient).
         
6 Hamamcıya bahşiş vermeden çıktı. Хаммамщикам бакшиш давая, вышли.   Il sortit sans donner de pourboire à l'employé du hammam.
         
7 Bu semtin hamamı çok pahalıdır. Этого квартала/района хаммам очень дорогой.   Le hammam de ce quartier est très cher.
         
8 Yusuf Bey Hasan Bey'in arkadaşıdır. Юсуф бай, Хасан бая - друг /быть/.   Yusuf Bey est l'ami de Hasan Bey.

(1) Cağaloğlu est un quartier situé dans le vieil Istanbul, c'est-à-dire au sud de la Corne d'Or. Selon la coutume ancienne — toujours en vigueur dans les pays d'Orient —, qui veut que les corps de métiers soient regroupés, Cağaloğlu est le quartier des imprimeries et des journaux. Il est grouillant d'activité dans la journée. Le hammam du même nom est un des plus beaux et des mieux conservés d'Istanbul. Il possède une partie pour les hommes et une autre pour les femmes (cette dernière n'étant pas aussi somptueuse que la première...), comme nous vous l'avions expliqué dans la leçon 15 à la note 8. Il y a tout un vocabulaire spécialisé concernant les éléments du hammam et les objets qu'on y utilise. Parfois, on apporte soi-même son nécessaire, à savoir le peştemal, serviette en coton mince servant de pagne ; le tas, autrefois en cuivre, maintenant bien souvent en plastique, qui est un récipient pour verser de l'eau chaude sur le corps et le ramollir avant d'être frotté au gant de crin ; ce dernier est le kese, qui permet de débarrasser la peau de ses cellules mortes et impuretés. Le massage, chez les hommes, est extrêmement dur, mais pour les femmes, il se fait plus en douceur, sur le corps savonné. La salle même du lavage est grande, ronde, avec des niches tout autour, dans lesquelles se trouvent des vasques (kurna), où coule constamment de l'eau chaude. On s'assied à côté de la vasque, on y puise l'eau avec le tas et on se la verse sur le corps. Le nettoyage avec le kese, puis avec du savon, ainsi que le massage, se font sur une grande estrade de marbre située au centre de la salle, chauffée par en dessous, et qui s'appelle göbek taşı (pierre de nombril = centre)... Maintenant, vous êtes paré pour une séance de hammam !
(2) Ertesi gün veut dire « le lendemain » dans le récit d'un fait ; « le surlendemain » : daha ertesi gün.
Au discours direct, vous diriez « demain », yarın
et « après-demain », öbür gün.
(3) On va plus particulièrement au hammam avant de se rendre à une cérémonie, que ce soit un enterrement ou un mariage (mais ce n'est pas du tout une obligation religieuse; pour assister à un enterrement, par exemple, seules des ablutions préalables sont exigées du musulman), ou bien a la veille des grandes fêtes, ou encore avant de faire le siège d'une belle dame dont on croit la conquête assurée... Comme nous l'avons déjà dit, le hammam tient une grande place dans la vie sociale des villages et des quartiers populaires. C'est au hammam que les mères cherchent une jeune fille belle et accomplie pour la marier à leur fils, et c'est là qu'on suppute la virginité des filles. La veille du mariage, dans chaque partie du hammam, les fiancés sont lavés, bichonnés, au milieu de leurs parents et amis de même sexe, et on fait de plantureux festins dans l'allégresse générale.
(4) Gitmek zorundaydılar: «ils étaient dans l'obligation d'aller... ».
On emploie donc un infinitif, suivi de zorunda et du verbe être ; on peut aussi remplacer « être » par kalmak, avec une légère nuance de conséquence.
Comparez gitmek zorundayım, «je suis obligé de partir»
et otobüs yoktu, yürümek zorunda kaldım, « il n'y avait pas d'autobus ; j'ai été oblige de marcher ».
(5) -dan kalma : « datant de... ». Vous vous rappelez cette tournure déjà vue à la leçon 30 note 13.
D'autre part, on écrit l'adjectif ordinal, dix-huitième (etc.) en abrégé avec la terminaison -nci, — ou bien avec seulement un point : 18. yüzyıl.
(6) Bu hamam-ın mimari-si, «l'architecture de ce hammam»: voilà enfin un complément de nom dont le possesseur est bien précisé et qui porte alors le génitif.
Le deuxième mot est, comme dans le complément de type indéterminé, suivi du possessif de troisième personne.
Hamam mimarisi
voudrait dire « l'architecture de hammam ».
Mais revenons au génitif, le sixième cas.
Son suffixe est -in (et ses variantes) après un nom terminé par une consonne et -nin, après une voyelle.
Yusuf Bey'in kemik-leri
est un autre exemple de complément de nom « déterminé ».
(7) Boş veut dire à la fois « vide » et « libre ».
Boş vakit
, voudra dire « du temps libre ».
Boş bir oda, peut signifier suivant le contexte «une chambre vide ou libre».
Boş olmak, «être libre », c'est-à-dire « non occupé ».
Bu akşam, boş musun ? « Es-tu libre ce soir ? ».
(8) Kocaman veut dire « très grand », « énorme »
et iri « grand », « immense » ;
iri yarı est une expression qui signifie « grand et costaud » ou « [un] grand costaud ».
(9) Kese-le-mek, « passer le kese » ;
sabun-la-mak, « savonner » : vous remarquez la construction de ces verbes formés à partir d'un mot auquel on ajoute -le-mek ou -la-mak.
(10) Ye-miş, de yemek « manger », est un participe à sens actif qui signifie « ayant mangé ».
Dayak yemek
ou « manger du bâton » est une expression imagée qui veut dire « recevoir des coups de bâton ».
(11) Içer-ken : « en buvant ». Le suffixe -ken, invariable, s'ajoute à la forme de base du présent général du verbe.
Cela vous permet d'utiliser des subordonnées de temps introduites par « alors que » ou « tandis que » ou « en + participe présent ».
De même, hamamdan çıkarken, « en sortant du hammam » ou « quand il sort du hammam » (phrase 12).
Kahve içmek, « boire du café » : on en boit beaucoup en Turquie, mais il est très différent du nôtre.
Fait de poudre de café très finement moulue, légèrement bouillie dans de l'eau additionnée de sucre semoule, il se déguste dans de petites tasses.
On peut le demander sade, « simple » ou « sans sucre»,
orta (şekerli) « moyen(nement sucré)»
ou şekerli, « sucré ».
Le marc de café reste au fond de la tasse, qu'on peut retourner sur la soucoupe afin d'y lire l'avenir... Pratique courante entre parents et amis.
(12) Fıkra n'a pas d'équivalent exact en français, mais signifie « histoire drôle », « bon mot », « anecdote » et s'applique souvent aux histoires de Nasreddin Hodja dont vous avez ici un deuxième exemple (voir leçon 8 note 1).
Rappelez-vous que dans ce type d'histoires on emploie de préférence le présent général, car c'est le temps du conte, récit à valeur intemporelle.
(13) Verme-den : «sans donner». Le suffixe -meden, -madan, ajouté au radical du verbe, traduit donc « sans faire... ».
(14) Ya est un mot que vous connaissez déjà avec le sens de «ou», «soit», dans la tournure ya ..... ya da, «ou ... ou bien...» ;
mais ici il a la valeur d'une interjection qui peut signifier suivant le contexte « mais enfin ! », « tout de même ! », « tu te rends compte »...