::

Audio-file

 

 

  Norsk

Français

  LEKSJON HUNDRE LEÇON CENT
  Adjø, da! Au revoir !
     
1 I dag er det 'silkeføre!
Frem med 'nikkers og 'votter... (1)
Aujourd'hui, la glisse est soyeuse !
Sortons (en avant avec) les knickers et les moufles !
2 ... Heia!
'Kom igjen! 'Sett opp farten!
'Skyv på stavene!(2)
...Allez ! Vas-y !
Plus vite (mets la vitesse plus haut) !
Pousse sur les bâtons !
3 Er du 'fartsgal, så 'bare kjør 'forbi meg! (3) Si tu es un fou de vitesse, dépasse-moi donc !
4 For 'min del går jeg helst 'sakte,
men 'sikkert fremover...
Pour ma part, je préfère aller lentement (doucement),
mais sûrement (de l'avant)...
5 ...'Pigg og 'opplagt går jeg 'over 'målstreken. (4) ...Je franchis la ligne d'arrivée en pleine forme (frais et dispos) !
6 'Slik en konklusjon ville vi 'gjerne 'høre fra deg som har vært 'underveis med oss så 'lenge. C'est une conclusion de ce genre que nous aimerions entendre de [votre bouche] (vous),
vous qui nous avez accompagnés si longtemps (avez été en chemin si longtemps avec nous).
7 For 'her skilles 'veiene, eller 'rettere sagt, 'løypene våre. Car ici se séparent nos routes, ou plutôt nos pistes.
8 I løpet av de siste 'månedene har vi lagt 'bak oss 'mang en 'utforbakke og kjørt 'slalåm mellom 'atskillige 'hindringer... Au cours des derniers mois, nous avons laissé derrière nous plus d'une pente et fait du slalom entre pas mal d'obstacles.
9 Vi har satt deg i 'skisporet og 'skjøvet deg i gang.
'Forhåpentligvis er du 'stø nok på 'foten til å klare deg 'alene i de 'fleste situasjoner.
Nous vous avons mis sur la trace et vous avons poussé de l'avant (en marche).
Espérons que vous êtes assez stable sur vos jambes pour vous débrouiller dans la plupart des situations.
10 Alene? 'Naturligvis ikke, vi 'forlater deg med god samvittighet. Seul ? Bien sûr [que] non : nous vous quittons avec bonne conscience.
11 Nå er du jo i 'stand til å omgås nordmenn 'utvungent og 'snakke om 'litt av hvert. (5)(6) Vous êtes maintenant capable de parler avec aisance (sans contrainte) avec des Norvégiens -[de parler] un peu de tout (de chaque).
12 Du 'kan en 'masse!
Men 'fortsett gjerne med å 'snappe opp litt 'hist og litt 'her,
og 'utvid 'ordforrådet ditt.
Vous en savez beaucoup !
Mais vous pouvez bien continuer (continuez volontiers) à grappiller [un peu] ici et là et à étendre votre vocabulaire (provision de mots).
13 'Adjø, da!
Vi 'møtes ved 'neste 'korsvei... (7)
Au revoir (alors) !
"Nous nous retrouverons au prochain carrefour"...
14 Godt føre
- piggen på skistaven.
Une bonne neige
- la pointe du bâton de ski.

  ØVELSER EXERCICE
1 I går var det godt føre, men nå smelter snøen. Hier, la neige était bonne, mais maintenant ça fond.
2 Vi ble forbikjørt av en svær lastebil med tømmer. On a été dépassés par un énorme camion transportant (avec) des troncs d'arbres.
3 Ingen var i stand til å svare på det. Personne n'a été en mesure de répondre.
4 Vottene mine er dyvåte. Mes moufles sont trempées.
5 Bøndene anvender nye dyrkingsmetoder. Les paysans appliquent de nouvelles méthodes de culture.
6 Hikken min er endelig over. Mon hoquet est enfin passé.
7 Hun har ingen selvbeherskelse. Elle n'a aucune maîtrise de soi.
8 I Norge nytter det ikke å være fartsgal, unntatt i skisporet. En Norvège, il ne sert à rien d'être un fou de vitesse,
sauf sur les (la) piste[s] de ski.
9 Han forsynte seg med litt av hvert på buffeten. Il s'est servi d'un peu de tout au buffet.
10 Vi kjørte ham hjem i full fart. Nous l'avons conduit à la maison à toute vitesse.
11 Han er en gjerrigknark som bare kjøper bruktbil og forlanger at kona skal stoppe de gamle strømpene hans. C'est un avare qui achète sa voiture d'occasion et exige que sa femme reprise ses vieilles chaussettes.
12 Jeg skjønner ikke et kvekk av det
- Nå må du skjerpe deg!
Je n'y comprends rien
- Fais donc un effort !
13 Da vi forlot ham, kom det en tåre frem i øyekroken. Quand nous l'avons quitté, une larme a perlé au coin de son œil.

1 Føre(t), contenu dans silkeføre, désigne la qualité de la neige :
i dag er det godt/glatt føre = aujourd'hui, la neige est bonne/glissante.
2 Heia! est une exclamation d'encouragement, utilisée notamment par les supporters dans les manifestations sportives.
3 Å kjøre forbi s'utilise également pour "dépasser, doubler" en voiture.
4 L'expression pigg og opplagt (= frais et dispos, en forme) est redondante.
L'adjectif pigg vient du nom pigg(en) = spiss(en) = pointe, piquant
- citons pour le plaisir un dernier nom d'animal : piggsvin(et) - hérisson (qui se dit également pinnsvin).
5 Utvungent (= avec aisance) est issu de å tvinge (tvang, tvunget) = obliger, contraindre.
Jeg ble tvunget til det = j'y ai été forcé.
6 Litt av hvert = un peu de tout, des tas de choses.
7 "Vi møtes ved neste korsvei" :
cette citation fameuse de Peer Gynt s'imposait en la circonstance...
   
  Que diriez-vous d'un cadeau d'adieu ?
Bien sûr, le norvégien littéraire n'est pas vraiment notre tasse de thé (= det er ikke vårt bord = "ce n'est pas notre table ").
Pourtant, pas à pas, nous sommes parvenus au point où toute littérature n'est pas inabordable.
En voici la démonstration avec ces quelques lignes, empreintes de sentiments tendres (ømme følelser), mais non de mièvrerie (søtlatenhet).
Elles sont extraites de la dernière page de "Våren" ("Printemps"), l'un des premiers romans de Sigrid Undset, l'un des moins connus aussi, enraciné dans une Norvège poétique autant que quotidienne. Votre œil de linguiste repérera peut-être dans ce texte quelques petits archaïsmes, dont le plus notable est l'absence de la "règle de double détermination".
Mais nous espérons surtout que vous y prendrez une petite bouffée d'air frais mêlée d'orgueil.
  p264

Det var ikke sa mørkt inne i skogen, da de hadde vennet (= vent) seg litt til det. Il ne faisait plus (pas) si sombre dans le bois, quand ils s'y furent habitués.
Himmelen lyste svakt over grantoppene, Le ciel au-dessus de la cime des sapins luisait doucement (faiblement),
og elven speilte den og skinte blankt gjennom orekrattet langs veien. et la rivière le reflétait,brillant (et brillait éclatante) à travers les aulnes le long du chemin.
Det luktet kaldt og vårlig derinne On (cela) sentait [une odeur] fraîche (froide) et printanière
 - av våt jord og nytt gress og trær som svedet (= svettet) ut sevje av alle de unge skudd. - [l'odeur] de la terre mouillée, (et) de l'herbe nouvelle et des arbres qui sécrétaient (transpiraient) la sève par toutes leurs jeunes pousses.
- Så var de fremme der det lille huset lå gråhvitt i natten (...). Alors, ils sont devant la petite maison, gris et blanc dans la nuit (...).
De stod et øyeblikk og så nedover veien, Ils s'arrêtèrent (se tinrent debout) un instant et regardèrent en bas le chemin,
der den løp videre inn i skogen igjen (...). qui (là où il) s'enfonçait (continuait) à nouveau dans les bois. (...)
   
Det var en underlig utydelig lyd i lutten, høyt oppe over deres hoder. Il y eut dans l'air un bruit étrange [et] confus, [très] haut au-dessus de leurs têtes.
Fugletrekk, sa Torkild. "Les oiseaux migrateurs (migration d'oiseaux) !" dit Torkild.
De stod der med armene om hinannen (= hverandre) og så opp i den grålyse, skyete himmel, hvor de ingenting kunne skjelne (...). Ils restaient (se tenaient) là, enlacés (les bras autour l'un de l'autre) et le regard levé (et regardaient en haut) vers le ciel nuageux, d'un gris lumineux, où ils ne pouvaient rien distinguer (...).
   
Og mens han holdt henne inn til seg, Et tandis qu'il la tenait contre lui,
forsøkte han å være jevn og stille i stemmen, da han sa: il dit, forçant sa voix à rester égale et calme
(il s'efforça d'être égal et calme dans la voix et dit) :
Ja - så er vi hjemme da -" "Eh bien (oui) - nous voici donc à la maison".
Sigrid Undset: Våren, H. Aschehoug & Co., Oslo 1975.