::

Audio-file

 

 

  Norsk

Français

  NITTISJETTE (SEKSOGNITTIENDE) LEKSJON QUATRE-VINGT-SEIZIÈME LEÇON
  Fra en fiskers dagbok (I) Extrait du journal d'un pêcheur (I)
     
1 I dag var jeg 'vitne til en 'underlig 'scene mens jeg 'satt på 'flytebryggen og 'fisket. Aujourd'hui, j'ai été témoin d'une drôle de scène, alors que j'étais assis sur le ponton, à pêcher (et péchais).
2 'Forresten var det ikke 'napp å få i 'hele 'formiddag: D'ailleurs, je n'ai pas eu une seule touche (il n'y a pas eu une touche à avoir) de la matinée :
3 disse 'markene som onkel 'Bjarne,
den 'gamle 'gjerrigknarken, har 'prakket på meg for 'fem kroner stykket,
byr* 'fiskene imot...
Selv 'etter at jeg hadde 'kappet dem opp i 'småbiter. (1)(2)
ces vers qu'oncle Bjarne, le vieux grigou, m'a refilés à cinq couronnes (la) pièce, dégoûtent les poissons...
Même après que je les aie découpés en petits morceaux.
4 En 'jente - omtrent 'atten, kort rødt hår, 'melkehvit hud med 'fregner, riktig 'sveisen hadde satt 'opp 'malerutstyret sitt litt 'lenger bort mellom 'svabergene. (3)(4) Une fille - environ dix-huit ans,
cheveux roux courts, nez retroussé, teint de lait (peau blanche comme le lait) avec des taches de rousseur, beaucoup de chien - avait installé son matériel de peinture un peu plus loin dans les rochers.
5 Hun gjorde seg 'flid med å forevige den 'speilblanke 'sjøen,
'måkene, 'mastene og kanskje til og med 'fiskerne. (5)(6)
Elle s'appliquait à immortaliser la mer d'huile (lisse comme un miroir), les mouettes, les mâts et peut-être même les pêcheurs.
6 Jeg 'skjelte til henne av og til...
Jeg har ikke 'greie på sånt,
og 'uansett kunne jeg ikke 'se så langt,
men verket var 'utvilsomt 'veldig godt. (7)(8)
Je louchais vers elle de temps en temps...
Je ne connais rien à ce genre de choses, et de toutes façons, je ne pouvais pas voir [de] si loin, mais son travail (l'œuvre) était sans aucun doute très bon.
7 Da kom en med 'solbriller,
'blomstret shorts og 'spenstige 'skritt og skulle 'sjekke henne.
[Voilà qu'] (alors) est arrivé un [de ces spécimens] (un avec) [à] lunettes de soleil, short à fleurs (fleuri) et [au] pas élastique (souple), [pour] (et devait) lui faire du plat (la vérifier).
8 Han begynte med 'ekspertminer:
litt mer 'blått på 'denne siden, osv, osv...
Il a commencé par (avec) des mines de connaisseur : "un peu de bleu de ce côté", etc., etc.
9 Din 'tosk! 'tenkte jeg,
du skulle 'prøve å male 'selv... (9)
"Espèce d'andouille !" ai-je pensé, "on voudrait t'y voir" (tu n'as qu'à essayer de peindre toi-même).
10 Hun kunne vel 'bedt ham 'ryke og 'reise,
og jeg ville gjerne 'gjøvet* løs på ham, (10)
Elle aurait très bien pu le prier de décamper, et [moi], j'aurais voulu lui rentrer dedans (foncer sur lui),
11 men hun og jeg har 'like mye 'selvbeherskelse. mais elle comme moi, nous savons nous maîtriser (elle et moi avons autant de sang froid).
12 Huden
- en mark
- en måke
- en torsk / en tosk.
La peau
- un ver
- une mouette
- une morue/un imbécile.

  ØVELSER EXERCICE
1 Ryk og reis! Décampe !
2 Elevene gjorde seg flid med å gjenta etter læreren. Les élèves s'appliquaient à répéter après le professeur.
3 Hvem har prakket på deg den gammeldagse regnfrakken? Qui t'a refilé cet imperméable démodé ?
4 Jeg stod opp med det samme hanen galte. Je me suis levé dès que le coq a chanté.
5 Han skjelte så fryktelig at man neppe kunne vite hvem han skjelte ut. Il louchait si affreusement qu'on pouvait à peine savoir qui il grondait.
6 Her har vi det som plommen i egget. Ici, on est comme des coqs en pâte.
7 Han holder på å male et tjern med grantrær og regnbue. Il est en train de peindre un étang avec des sapins et un arc-en-ciel.
8 Vi ville gjerne ha oss frabedt den evige klagingen. Nous nous passerions volontiers de ces éternelles plaintes.
9 Hun sitter mellom svabergene og drømmer fra morgen til kveld. Elle est assise entre les rochers et rêve du matin jusqu'au soir.
10 Jeg elsker å se på måkene som flyr bak båten. J'adore voir les mouettes voler derrière le bateau.
11 Han kom med flott sveis og slips.
Vi var alle forbauset.
Il est venu bien coiffé et avec une cravate.
On était tous épatés.
12 Jeg fikk et forferdelig hosteanfall. J'ai eu un accès de toux terrible.
13 Fiskerne dro det tunge garnet opp av vannet. Les pêcheurs tirèrent le lourd filet hors de l'eau.
14 Har du sjekket at døren er låst? As-tu vérifié que la porte était (est) fermée à clef?

1 Gjerrigknark(en) (= un grippe-sou, radin, grigou) vient de gjerrig = avare.
2 Å by imot (= dégoûter, répugner) est construit sur å by (= bød, bydd),
dont la première traduction est "offrir", au sens le plus large.
Nous l'avons déjà croisé incognito dans tilbud(et) = une offre.
On dit : han bød oss penger for å få oss til å tie - il nous a offert de l'argent pour nous faire taire ;
hvis/nar anledningen byr seg (...) = si l'occasion se présente (...) ;
byen har mye å by på av kinoer og teatre = la ville compte de nombreux cinémas et théâtres (a beaucoup à offrir en matière de cinémas...) ;
denne saken byr på problemer - cette affaire est problématique (présente des problèmes).
N'oubliez pas que pour "offrir un cadeau", on recourt simplement à å gi, ou à å skjenke, qui veut aussi dire "offrir/verser à boire".
3 La racine de l'adjectif sveisen (= chic, élégant, beau) se retrouve dans en flott sveis - une belle coiffure (pour un homme).
4 Svaberg(et) désigne les rochers polis du bord de mer,
klippe(n) désignant des formes rocheuses plus agressives, tout comme
skjær(et) (= écueil). Notez que å klippe et å skjære sont deux traductions de "couper".
5 Dans å gjøre seg flid med noe (= s'appliquer à), vous reconnaissez la racine de husflid = travaux manuels domestiques.
6 Å forevige (= immortaliser, représenter) contient l'adjectif evig = éternel.
7 Un petit piège de prononciation :
skjelte est ici le prétérit de
å skjele (= loucher), et se prononce "chéltë" ;
dans une autre phrase, ce pourrait être le prétérit de å skjelle ut (prononciation : "chèltë"), la règle d'orthographe des prétérits faibles faisant systématiquement disparaître la double consonne.
8 Utvilsom (= indéniable, indubitable) dérive de å tvile (= douter) ;
la forme adverbiale se traduit par "sans aucun doute", "certainement".
9 A chaque civilisation ses connotations alimentaires :
tosk(en) (= imbécile, andouille) est une mutation orthographique de torsk(en) = morue !
10 Å gyve (gjøv, gjøvet) = tourbillonner.
Støvet gyver = la poussière tourbillonne ;
å gyve løs på noen = se précipiter, se jeter sur quelqu'un.
   
  p253