::

Audio-file

 

 

  Norsk

Français

  NITTITREDJE (TREOGNITTIENDE) LEKSJON QUATRE-VINGT-TREIZIÈME LEÇON
  Lyrikk Poésie
     
1 Stien til 'seteren 'snor seg 'oppover den 'bratte fjellskråningen. (1) "Le sentier vers la bergerie grimpe en serpentant
(se tortille vers le haut) le flanc abrupt de la montagne.
2 Verden kan godt synke* i 'grus,
bekymringene blir 'tatt av vinden! (2)
Le monde peut bien s'écrouler,
les soucis sont emportés par le vent !
3 Jeg 'lytter til mitt hjertes 'jevne banking,
og 'steinene som 'ruller under 'støvlene...
J'entends le battement (les coups) régulier de mon cœur et les cailloux qui roulent sous mes bottes...
4 ...og 'plystrer en vise til 'ære for 'skyene. (3) et je siffle une chanson en l'honneur des nuages.
5 I det fjerne 'kimer usynlige 'klokker,
'geiter går og 'beiter og 'nikker uavlatelig. (4)(5)
Au loin sonnent des cloches invisibles,
des chèvres paissent (vont et broutent), dodelinent du chef (font "oui" de la tête) indéfiniment (sans cesse).
6 På 'halvveien venter fossen, 'drønner som torden, À mi-chemin [m'] attend la cascade, [elle] gronde comme le tonnerre...
7 som om den ville 'styrte 'nådeløst ned på 'husklyngen som knapt 'skjelnes nede i 'dalen:
'det er 'dens måte å 'være på.
...comme si elle voulait s'écraser impitoyablement sur le hameau que l'on distingue à peine,
en bas, dans la vallée :
c'est sa façon d'être.
8 Men når du går 'over broen bak 'vannsløret,
vinker 'regnbuen til deg,
og du blir 'sprøytet av 'livet selv... (6)
Mais quand tu passes (sur) le pont derrière le voile d'eau,
l'arc-en-ciel te fait signe,
et tu es éclaboussé par la vie même..."
9 Disse skribleriene mine er 'gammeldagse,
'uoriginale, 'søtladne og 'svulstige,
'det er jeg klar over!
(Ces) mes gribouillages sont vieux-jeu, sans originalité, mièvres et pompeux, j'en suis conscient (clair) !
10 Men 'heldigvis blir de 'neppe utgitt:
jeg vil ikke 'dumme meg ut.
Mais heureusement, il ne seront sans doute pas (guère) publiés :
je ne veux pas me ridiculiser.
11 Nei 'hør nå her, din 'fjompenisse!
Forlagene ville 'slåss om tekstene dine,
det er jeg villig til å 'sverge på!
- Tror du det?
Non mais, écoute un peu (maintenant ici), [espèce de] (ton) nigaud !
Les éditeurs se battraient pour tes textes, j'en mettrais ma main à couper (je suis volontaire pour le jurer) !
- Tu crois ?
12 En sti
- en støvel
- en sky
- en foss
- en husklynge
- tordenen
- et forlag.
Un sentier
- une botte
- un nuage
- une cascade
- un hameau
- le tonnerre
- une maison d'édition.

  ØVELSER EXERCICE
1 Gutten har skriblet med kulepenn på passet mitt! Le gamin a gribouillé au stylo à bille dans mon passeport !
2 Talen hans lød* svulstig. Son discours était (sonnait) pompeux.
  * prét. de å lyde*  
3 Vi overnattet på en gammel seter. Nous avons passé la nuit dans une vieille bergerie.
4 Jeg har lånt videokassetten med Tatt av vinden. J'ai emprunté la cassette de "Autant en emporte le vent".
5 Han hørte på meg og nikket med et søtlatent smil. Il m'écoutait en opinant du chef avec un sourire mielleux.
6 Flyet styrtet klokken tre om morgenen. L'avion s'est écrasé à trois heures du matin.
7 Den elektriske ledningen har snurret seg rundt stolbenet. Le fil électrique s'est entortillé autour du pied de la chaise.
8 Denne boken er blitt utgitt av et fransk forlag. Ce livre a été publié par un éditeur français.
9 Vi skjelnet knapt huset i den tette tåken. On distinguait à peine la maison dans le brouillard épais.
10 Barna skal synge noe til ære for Kongen. Les enfants chanteront quelque chose en l'honneur du roi.
11 Spøkelser er usynlige. Les fantômes sont invisibles.
12 Kyrne går og beiter på engene. Les vaches broutent dans les prés.
13 Kirkeklokken kimer. La cloche de l'église sonne.
14 Man skal ikke beskytte barn for mye. Il ne faut pas trop protéger les enfants.
15 Denslags ergrer meg. Ce genre de choses m'agace.

1 On appelle seter(en) une ferme de haute montagne utilisée pendant la période d'été où l'on mène les troupeaux dans les alpages.
2 Le verbe å synke (= baisser, descendre, couler, s'écrouler), qui a pour prétérit sank et pour participe passé sunket, est le contraire de å stige (= monter, augmenter).
Skipet er sunket - le bateau a coulé ;
temperaturen synker = la température baisse ;
vi synker ned i snøen = on s'enfonce dans la neige.
Grus, qui signifie gravier, gravillons, s'emploie également dans d'autres expressions :
legge i grus (détruire quelque chose), styrte i grus (être réduit à néant).
3 Sky(en) = un nuage.
Il en dérive un verbe : det skyer til/over = ça se couvre.
4 Å kime (= sonner, tinter) s'applique uniquement au son des cloches.
5 Å nikke = faire un signe de tête, en signe d'affirmation ou de reconnaissance.
Pour "hocher la tête" en signe de négation, on recourt à
å riste på hodet.
6 Å sprøyte - asperger, arroser, pulvériser, injecter.
En sprøyte = une piqûre (au sens médical),
une piqûre de moustique se disant myggstikk(et).
   
  p244