::

Audio-file

 

 

  Norsk

Français

  ÅTTIÅTTENDE (ÅTTEOGÅTTIENDE) LEKSJON QUATRE-VINGT-HUITIÈME LEÇON
  Prosit! (I) À tes souhaits !
     
1 Hvordan står det 'til med deg?
- Ikke det 'helt store, jeg har 'høysnue. (2)
Comment vas-tu ?
- Ce n'est pas la grande forme (pas le tout à fait grand) :
j'ai le rhume des foins.
2 Det 'kiler i 'halsen, øynene 'klør, og jeg 'puster og 'peser som en 'hval bare fordi jeg har 'gått opp denne 'lille trappen! (3)(4) Ça chatouille dans la gorge, [j'ai] les yeux [qui me] démangent et regarde :
je suis essoufflé (je respire et halète comme une baleine) rien que d'avoir (seulement parce que j'ai) monté ce petit escalier !
3 Jeg har 'inntrykk av at jeg er blitt 'invalid på 'tre 'dager. J'ai l'impression d'être devenu [que je suis devenu] infirme en trois jours.
4 Akkurat nå når 'alle bare tenker på å dra av 'gårde og 'tumle rundt i 'skog og 'mark, og 'rulle seg i 'blomsterengene! (5)(6) Juste au moment où (quand) tout le monde ne pense qu'à s'en aller (hors de la ferme) et s'ébattre dans les bois et les champs, et à se rouler dans les prairies en fleurs !
5 Og som ikke 'det var nok, blir jeg 'attpåtil 'uglesett av 'Anne... Et comme si ça ne suffisait pas, par-dessus le marché,
je me fais mal voir (considérer d'un regard de chouette) par Anne...
6 Hun 'farer opp hver gang jeg 'nyser,
og sier at det 'lyder som et 'hornorkester når jeg 'pusser 'nesen.
Og så 'snorker jeg 'halve natten. (7)
Elle sursaute chaque fois que j'éternue, et dit que ça sonne comme un orchestre de cuivres (cors) quand je me mouche (nettoie le nez).
Et puis, je ronfle la moitié de la nuit.
7 Hvor mye jeg 'enn prøver er 'manérene mine aldri 'fine nok for 'henne:
hun 'kunne jo vise litt 'forståelse, 'synes du ikke?
Men hun er ikke av det 'milde slaget. (8)(9)
J'ai beau essayer, mes manières ne sont jamais assez raffinées pour elle :
elle pourrait montrer un peu de compréhension, non (tu ne trouves pas) ?
Mais elle n'est pas du genre complaisant (doux).
8 Og selvfølgelig 'smører min 'svigerinne 'tykt 'på...
Hun har forresten alltid 'snurret hele 'familien rundt 'lillefingeren.
Et bien entendu, ma belle-sœur en remet (tartine en couche épaisse)...
D'ailleurs, elle a toujours fait marcher toute la famille (enroulé toute la famille autour du petit doigt).
9 Hun 'klapper og roper 'hurra! ved hvert 'nyseanfall,
kommer 'stadig med 'erting, 'plager 'livet av meg:
Elle applaudit et crie "hourra !" à chaque crise d'éternuement, me taquine (vient avec des taquineries) constamment et m'en fait voir de toutes les couleurs (m'embête à faire sortir la vie de moi) :
10 Hvorfor er du så hoven og 'oppblåst i 'ansiktet?
Har du 'skrellet løk,
eller er det en 'knute på 'tråden? Haha...
"Pourquoi as-tu le visage si enflé (et gonflé) (es-tu si enflé et gonflé sur le visage) ?
Tu as épluché des oignons, ou bien il y a de l'eau dans le gaz (un nœud sur le fil)?" Haha...
11 Synes ingen 'synd på deg, da? (10) Personne n'a donc pitié de toi ?
12 'Langt ifra!
Begge 'to 'vet jo hvordan 'syke folk skal 'behandles og hvordan man skal 'slåss mot 'sykdom: (11)
Oh que non (loin de là) !
Toutes les deux savent bien comment on doit traiter les (gens) malades et se battre contre la maladie :
13 'Ta deg sammen!
'Kvikk deg opp med en skikkelig 'springmarsj og en 'kald 'dusj! (12)
"Secoue-toi !
Revigore-toi avec une bonne course à pied et une douche froide !"
14 Løken
- en mark
- en eng.
Les oignons
- un champ
- une prairie.

  ØVELSER EXERCICE
1 De krangler og slåss hele tiden. Ils se querellent et se battent à longueur de temps.
2 Ungene trenger litt tumleplass. Les gosses ont besoin d'un peu de place pour s'ébattre.
3 Hun snurrer mannen sin rundt lillefingeren. Elle mène son mari par le bout du nez.
4 Hold opp å kile Lillebror! Arrête de chatouiller ton petit frère !
5 Jeg tror nok det er en knute på tråden mellom de to. Je crois bien qu'il y a de l'eau dans le gaz entre les deux.
6 Det går ikke an å klø seg på denne måten når folk ser på. Ça ne se fait pas de se gratter comme ça quand les gens regardent.
7 Uff! Du er skitten på hendene. Pouah ! Tu as les mains sales.
8 Nå må vi av gårde med en gang. Il faut qu'on s'en aille tout de suite.
9 Attpåtil har de det vanskelig økonomisk. Par-dessus le marché, ils ont des difficultés pécuniaires.
10 Hun ble bra behandlet av alle. Elle a été bien traitée par tout le monde.
11 Det er vel ikke uunnværlig at du smører så tykt på! Il n'est sans doute pas indispensable que tu en remettes autant !
12 Nå vil jeg kvikke meg opp med en god kopp kaffe. Maintenant, je vais prendre une bonne tasse de café pour me remonter.
13 Nå far han et anfall igjen. Il a de nouveau une crise
(ou : le voilà qui pique encore sa crise).
14 Jeg er lei av å adlyde deg. J'en ai assez de t'obéir.

1 Prosit (= à tes/vos souhaits !) est un emprunt au latin.
2 "Hvordan står det til?" est une variante un peu plus recherchée de hvordan har du det?"
Ce verbe sert par ailleurs dans les situations où l'on décide de mettre fin à une hésitation :
vi får la det stå til - "aléa jacta est", allons-y, on verra bien ce qui se passera !
3 Å klø (= démanger, gratter) s'utilise avec ou sans complément.
4 "Souffler comme un phoque" se dit "souffler comme une baleine",
ces deux animaux n'ont donc pas pour seul point commun de servir de cible aux chasseurs du grand Nord,
et de cheval de bataille aux défenseurs des coutumes traditionnelles.
Apprenons néanmoins qu'un phoque se dit en sel.
5 Å dra av gårde (littéralement : partir de la ferme) est une expression courante pour "s'en aller". Le verbe å tumle (= chanceler, remuer, s'ébattre etc.) exprime l'idée de précipitation et d'agitation :
barna tumler seg i hagen - les enfants s'ébattent dans le jardin ;
de tumler med ranken på å flytte = ils remuent des projets de déménagement ;
han slo seg mot bjelken og tumlet videre - il se cogna à la poutre et continua son chemin en chancelant.
6 I skog og mark est une expression figée (par les bois et les champs).
Mark(a) (= le champ), déjà entrevu dans le nom de la forêt d'Oslo (Oslomarka),
est à distinguer de eng(en) (= une prairie, un pâturage).
7 Et horn - une corne, un cor (instrument de musique).
8 Manérer (= manières), emprunté au français,
est un des seuls mots norvégiens dotés d'un accent.
9 Slag(et) (= sorte, espèce).
10 Å synes synd på noen = plaindre, avoir pitié de quelqu'un.
Synd(en) est à l'origine un mot religieux (= un péché) ;
nous l'avons aussi rencontré dans det var synd = c'est dommage.
11 Å slåss (se battre, se bagarrer), dérivé de la forme "réciproque" de å slå (= battre, cogner) a pour prétérit sloss et pour participe passé slåss (les trois formes se prononçant de la même façon).
Il suit donc orthographiquement la conjugaison de å slå.
12 Å kvikke seg opp vient de l'adjectif kvikk = vif, rapide.
   
  p231