::

Audio-file

 

 

  Norsk

Français

  SEKSTISJETTE (SEKSOGSEKSTIENDE) LEKSJON SOIXANTE-SIXIÈME LEÇON
  Beundring Admiration
     
1 Jeg 'misunner deg som 'alltid ei så 'blid under 'alle slags 'forhold. Je t'envie d'être (qui es) toujours si content en toutes (sous toutes sortes de) circonstances.
2 Du har 'aldri noe å 'bebreide 'andre,
kommer 'godt ut av det med 'alle, (1)
Tu n'as jamais rien à reprocher aux autres,
(tu) t'entends bien avec tout le monde,
3 selv med den nye ' kompanjongen din,
som kunne stått 'modell for 'Skriket til Munch,
même avec ton nouvel associé, qui aurait pu poser (être debout comme modèle) pour "Le Cri" de Munch,
4 med den gamle 'dragen som har vært din 'sekretær i over femten år, avec le vieux dragon qui est ta secrétaire depuis plus de (au-dessus de) quinze ans
5 og 'aldri har gjort 'annet enn å 'kritisere 'fargen på 'strømpene dine, et qui n'a jamais rien fait rien d autre que critiquer la couleur de tes chaussettes.
6 med din 'kone som 'fortsatt 'lengter hjem til 'Odda,
og savner de gode 'lefsene på 'kaffistova, (2)(3)
avec ta femme qui regrette toujours Odda (a le mal du pays pour Odda)
et a la nostalgie des bonnes "crêpes à
l'eau" de la "cafétéria",
7 og din 'sønn som 'stadig kommer hjem med 'mulkt, et ton fils qui rapporte constamment des amendes
à la maison,
8 fordi han har tegnet 'barter på 'statuen av dronning 'Maud,
eller skrevet 'Ibsen + (pluss) 'Bjørnson = (lik) gamle 'tufser på 'Nationaltheatret. (4)(5)
parce qu'il a dessiné des moustaches sur la statue de la reine Maud, ou écrit "Ibsen + Bjørnson = vieux chnoques" sur le Théâtre National.
9 Du er 'sannelig 'tapper:
jeg skulle 'ønske jeg kunne ha 'slikt et 'pågangsmot 'hva som 'enn skjer! (6)(7)
Tu as vraiment du mérite (es vraiment courageux) :
je voudrais pouvoir avoir (je devrais souhaiter que je puisse avoir) un moral pareil, quoi qu'il arrive !
10 I livet går det 'opp og 'ned for 'alle:
akkurat nå føler jeg meg litt 'deppa. (8)
Dans la vie, il y a des hauts et des bas (ça monte
et ça descend) pour tout le monde :
justement, à l'instant, j'ai un petit coup de déprime (je me sens un peu déprimé).
11 Et nytt forhold, flere nye forhold
- en modell
- en strømpe, et par strømper
- en mulkt
- motet.
Une nouvelle circonstance, relation, liaison, de nouvelles ...
- un modèle
- une chaussette, une paire de chaussettes
- une amende
- le courage.

  ØVELSER EXERCICE
1 For en tufs! Quel imbécile !
2 Per har barter og Pål har skjegg. Per porte des moustaches et Pål la barbe.
3 Til jul lengter alle utenlandsnordmenn hjem. À Noël, tous les Norvégiens de l'étranger ont le mal du pays.
4 Vi kommer godt ut av det med naboene våre. Nous nous entendons bien avec nos voisins.
5 Tre pluss fire lik sju. Trois et quatre font sept.
6 Hun har alltid hatt et pågangsmot av stål. Elle a toujours eu un moral d'acier.
7 Hva som enn skjer, kommer han til å spise seg ihjel. Quoi qu'il arrive, il creusera sa tombe avec sa fourchette.
8 Han kommer stadig med spørsmål. Il ne cesse de poser des questions.
9 De har vært gift i over tjue år. Ils sont mariés depuis plus de vingt ans.
10 Jeg skulle ønske jeg kunne spille hardingfele så godt som du. J'aimerais jouer du violon folklorique aussi bien que toi.

1 Å komme godt ut av det med noen - bien s'entendre avec quelqu'un (littéralement : bien s'en sortir avec quelqu'un).
2 Le verbe å lengte exprime la nostalgie que l'on ressent pour un lieu, une personne ou même une chose.
Jeg lengter hjem = j'ai le mal du pays (til... précise le "pays" dont il s'agit ou l'objet dont on se languit).
Jeg lengter etter deg = tu me manques ;
han lengtet etter sin mors pannekaker - il avait la nostalgie des crêpes de sa mère.
Le verbe å savne contient la même idée, mais s'utilise uniquement avec un c.o.d.
Jeg savner deg = tu me manques.
3 Lefse(n) désigne une sorte de crêpe que l'on conserve sèche et que l'on fait ramollir dans l'eau avant de la consommer.
Quant au kaffistova, sorte de cafétéria-salon de thé bon marché où l'on sert des plats traditionnels, c'est une institution farouchement norvégienne, née des mouvements de tempérance puissants dans l'ouest du pays.
Mais c'est aussi la réponse critique à la culture citadine, soupçonnée de snobisme culinaire, qui règne dans les restaurants du style "Theatercaféen".
4 La reine Maud (1869-1934), petite-fille de la reine Victoria et épouse du roi Haakon VII, fut la première reine de la nouvelle Norvège indépendante.
Elle a laissé dans son pays d'adoption une image de réserve et de grande dignité.
5 Tufs est d'abord un adjectif familier qui signifie "patraque, mal fichu".
C'est aussi un nom peu flatteur, à la consonance plus comique qu'injurieuse, dont on gratifie la vaste catégorie des imbéciles.
6 Retenez telle quelle la tournure verbale particulièrement contournée de cette phrase :
jeg skulle ønske jeg + conditionnel (= je voudrais bien + infinitif).
7 Hva/hvem som enn = quoi que/qui que ce soit qui.
Exemples :
hva som enn skjer, skal jeg hjelpe deg - quoi qu'il arrive, je t'aiderai ;
hvem som enn har gjori det, hadde han rett i å gjøre det - qui que ce soit qui l'ait fait, il a eu raison de le faire.
8 Deppa est un adjectif familier (et invariable), abréviation de deprimert : déprimé.
   
  Le musée consacré au peintre Edvard Munch est l'un des centres d'intérêt principaux que présente la ville d'Oslo pour les amateurs d'art.
L'œuvre de ce précurseur du mouvement expressionniste, vouée en grande partie au mal de vivre et à l'angoisse de la mort, résonne toute entière du fameux "Cri".
Hommes, femmes et enfants décharnés, minés par la maladie, écrasés par l'oppression des conventions sociales et tourmentés par les désirs inassouvis y déambulent sur un mode fantomatique.
Munch serait-il la face cachée de la Norvège ?
S'il n'est pas improbable que vous croisiez, en Norvège comme ailleurs, quelques spécimens psychologiques qui eussent été dignes d'inspirer le maître, l'arbre ne saurait cacher la forêt
...
La Norvège "sunn og frisk", gourmande de plein air, soucieuse d'authenticité, à l'esthétique verte et au rythme posé, sécréterait plutôt moins de malaises que des sociétés plus sauvagement urbanisées - mais ici encore, le respect de l'individu est absolu : on respecte l'angoisse ou la dépression chez autrui, comme autant de phénomènes naturels qui ne se combattent pas, mais vont et viennent au gré des saisons.
  p171