::

Audio-file

 


  Norsk

Français

  SEKSTITREDJE LEKSJON (TREOGSEKSTIENDE) SOIXANTE-TROISIÈME LEÇON
  Chanson de Solveig  
  Kanske (kanskje) vil der (det) gå både Vinter og Vår, både Vinter og Vår,

og næste (neste) Sommer med, og det hele År
og det hele År .....

men engang vil du komme, det ved (vet) jeg vist (visst),
det ved jeg vist,

og jeg skal nok vente, fot det lovte jeg sidst (sist), det lovte jeg sidst.
Peut-être passeront et l'hiver et le printemps (bis),

et encore l'été prochain, et toute l'année (bis),

mais un jour tu viendras, je le sais (sans aucun doute) (bis),

et j'attendrai, car je l'ai promis [un jour] (dernièrement) (bis).
     
  Gud styrke dig (deg), hvor du i Verden går
i Verden går,

Gud glæde (glede) dig, hvis du for hans Fodskammel (fotskammel) står,
for hans Fodskammel står.

Her skal jeg vente til du kommer igjen,
du kommer igjen,

og venter du histoppe, vi træffes der min Ven (venn),
vi træffes der, min Ven!
Que Dieu te rende fort, où que tu ailles par le monde (bis).

Que Dieu te donne la joie, si tu te tiens devant son repose-pieds (bis),

j'attendrai ici jusqu'à ce que tu reviennes (bis),

et si tu attends dans l'au-delà, nous nous rencontrerons là-bas, mon ami (bis) !
 
     
     
  SEKSTIFJERDE (FIREOGSEKSTIENDE) LEKSJON SOIXANTE-QUATRIÈME LEÇON
  Olsons formue La fortune de [Monsieur] Oison
     
1 I dag er det jeg som 'spanderer!
Vi bestiller 'biff med peppersaus, 'rødvin og en 'iskake til dessert! (1)
Aujourd'hui, c'est moi qui régale !
On va commander des steaks à la sauce au poivre, du vin rouge et un gâteau glacé en dessert !
2 Men så 'raus 'du er blitt!
'Har du vunnet i 'pengelotteriet?
Har du 'arvet?
(Mais) que te voilà [donc] devenu généreux !
Tu as gagné à la loterie ?
Tu as fait un héritage (hérité) ?
3 'Midt i blinken!
Er du 'synsk? (2)
Tout juste (au milieu de la cible) !
Serais-tu (es-tu) devin ?
4 Så vidt 'jeg vet, har du alltid vært 'pengelens siden 'Lånekassen ikke lenger 'forsørger deg! (3)(4) Pour autant que je sache (si loin je sais), tu as
toujours été fauché depuis que la Caisse de prêts [étudiants] ne te nourrit plus !
5 Det hører 'fortiden til.
Nå kan jeg se 'lyst på 'fremtiden! (5)
Cela appartient au passé.
Maintenant, je peux voir l'avenir en rose (de façon lumineuse) !
6 'Ut med 'språket!
Gå 'rett på saken uten 'kruseduller, er du 'snill!
Dis ce que tu as à dire (dehors avec le langage) !
Vas droit au fait (à l'affaire) sans tourner autour du pot (sans fioritures), je te prie (es-tu gentil) !
7 Det hele 'begynte med at jeg fikk en 'faks om at jeg skulle sette meg i 'forbindelse med en 'amerikansk 'advokat... (Le) tout a commencé lorsque (avec que) j'ai reçu une télécopie disant que (sur que) je devais me mettre en rapport avec un avocat américain...
8 Han ga meg 'beskjed om at 'jeg, Jan Peder Olsen,
er den 'eneste 'slektningen til en viss John D. Olson, (6)(7)
Il m'a appris (donné information) que moi (je), Jan Peder Olsen, [je] suis le seul parent d'un certain John D. Olson,
9 som 'grunnla* fem 'popcorn-fabrikker, eide et 'landsted i 'Florida og tre 'forretningsbygg på 'Manhattan. (8) qui a fondé cinq fabriques de pop-corn, possédait une propriété en Floride et trois immeubles de bureaux (d'affaires) à Manhattan.
10 I morgen 'flyr* jeg til 'New York! Demain, je m'envole (je vole) pour New York !
11 Men 'kjære deg, på 'flyplassen kommer vel 'Olsener i 'hundrevis til å 'ryke* i 'tottene på hverandre... (9) Mais [mon] cher (cher toi), à l'aéroport, des
centaines d'Olsen vont sûrement se crêper le chignon (se précipiter dans les touffes de cheveux les uns des autres)...
12 En 'gledesdreper som 'deg skulle man 'aldri være så 'dum å betro seg til. On ne devrait jamais être [assez] (si) bête [pour]
se confier à un trouble-fête (tueur de joie) de ton espèce (comme toi).
13 En god biff
- en deilig dessert
- et høyt bygg, høye bygg
- en nær forbindelse
- en grønn gresstott
- et lån, flere lån.
Un bon steak
- un dessert délicieux
- un bâtiment haut, des ...
- une relation étroite
- une touffe d'herbe verte
- un prêt (emprunt), des ...
14    

  ØVELSER EXERCICE
1 Han spanderte en øl på meg. Il m'a payé une bière.
2 De to advokatene står i nær forbindelse med hverandre. Les deux avocats entretiennent des relations étroites.
3 Hun torde ikke betro seg til noen. Elle n'osait se confier à personne,
4 Frelsesarmeen ble grunnlagt på attenhundretallet. L'Armée du Salut a été fondée au dix-neuvième siècle.
5 Er du fortsatt så pengelens som i gode gamle dager? Es-tu toujours aussi fauché qu'au bon vieux temps ?
6 Det er en vanskelig sak. C'est une affaire délicate (difficile).
7 Vi har slektninger i området. Nous avons de la famille dans la région.
8 Kan du gi meg beskjed når du reiser? Peux-tu m'avertir quand tu partiras ?
9 De fikk lånet av en utenlandsk bank. Ils ont eu leur prêt par une banque étrangère.

1 Å spandere s'utilise lorsque l'on offre à quelqu'un le boire ou le manger.
La même phrase, dans un autre contexte, se traduirait par "aujourd'hui, c'est ma tournée !'\
2 L'adjectif synsk qualifie une personne douée ce capacités divinatoires.
3 Dans pengelens (= "fauché", "à sec") est de nouveau contenue une image maritime,
puisque
å lense signifie "écoper".
4 Å forsørge noen = subvenir aux besoins de quelqu'un.
Familiefaren måtte forsørge en hel flokk = le père de famille devait nourrir toute une smala (un troupeau).
5 Det hører fortiden til (= cela appartient au passé) est une expression figée dont la construction archaïque (rappelant les particules séparables en allemand) ne se retrouve pas dans les autres utilisations du verbe høre til - appartenir à, faire partie de.
Exemple : han
hører til Arbeiderpartiet - il appartient au Parti travailliste.
6 Beskjed(en), qui désigne une information, se trouve principalement dans les expressions
å gi noen beskjed om noe (
= informer quelqu'un de quelque chose)
et son pendant : å
beskjed om noe (= apprendre quelque chose, être informé de quelque chose).
7 De slekt(en), qui signifie la famille au sens le plus large,
dérive slektning(en) - un parent.
8 Grunnla est le prétérit de å grunnlegge (= fonder) ;
il a pour participe passé grunnlagt.
9 Le verbe å ryke (røk, røkt) contenu dans å ryke i tottene på hverandre (se crêper le chignon) a trois sens principaux :
"fumer" verbe fort intransitif, à ne pas confondre avec le verbe faible transitif å røke (en sigarett, pipe, fisk - une cigarette la pipe, du poisson),
exemple : ovnen ryker - le poêle fume ;

se précipiter, filer, tomber, disparaître,
exemples : ryk og reis! = fiche-moi le camp !
der røyk den sjansen : l'occasion est passée.

Il peut aussi venir s'ajouter à la liste des verbes "casser, rompre" (cf. leçon 63),
exemple : kabelen røyk = le câble a rompu.
   
  Ne vous étonnez pas que le parent américain du citoyen norvégien Olsen soit un dénommé Olson. Les Norvégiens, émigrés en grand nombre aux États-Unis à partir de la moitié du dix-neuvième siècle, ont ainsi reformé leurs noms, se fondant dans la masse des Scandinaves en mal d'espace qui prirent le chemin du Nouveau Monde.

Statens Lånekasse
est une institution d'État qui, depuis 1947, distribue des prêts d'un montant confortable aux étudiants, quelle que soif leur origine sociale. Le principe, susceptible de quelques restrictions en période de prudence économique, est très profondément ancré dans la société norvégienne : il y est en effet également inconcevable qu'un individu doive renoncer à poursuivre ses études pour des raisons financières, et que les jeunes de milieux aisés soient, pour la raison inverse, dépendants de leurs familles. Les prêts ainsi accordés ne sont pas soumis à intérêts pendant la durée des études, leur montant est déterminé par la Caisse et leur remboursement peut s'échelonner sur une très longue période.
  p166