::

Audio-file

 

 

  Norsk

Français

  159 Hundreogfemtini
160 Hundreogseksti
161 Hundreogsekstien
162 Hundreogsekstito
 
  TRETTITREDJE (TREOGTRETTIENDE) LEKSJON TRENTE-TROISIÈME LEÇON
  Folkevett Bon sens populaire
     
1 Enhver 'nordmann må kunne 'fjellreglene 'utenat: (!) Tout Norvégien doit savoir les règles de la montagne par cœur :
2 Vis 'respekt for været og værmeldingen...
Gå ikke 'alene... 'Lytt til 'erfarne 'fjellfolk... (2)
"Sois attentif au (montre du respect pour le) temps et à la météo...
Ne pars pas seul... Écoute les montagnards expérimentés...
3 Det er 'ingen skam å 'snu...
Grav deg 'ned i 'snøen om 'nødvendig... (3)(4)
Il n'y a pas de honte à (ce n'est pas une honte de) faire demi-tour...
Ensevelis-toi (creuse-toi) dans la neige si nécessaire..."
4 For hvis du ikke tar 'hensyn til sunt 'folkevett, Car si tu ne tiens pas compte (prends pas d'égards) du gros (sain) bon sens populaire,
5 kan du 'enten gå deg 'bort eller 'fryse i hjel. (5X6) tu peux soit te perdre, soit mourir de froid.
6 Hold 'opp med det 'gamle 'tøyset!
Dette 'går jeg ikke på! (7)
Arrête avec ces vieilles sornettes !
Ça ne prend pas (ça, je ne vais pas dessus) !
7 I 'våre dager finnes det 'redningssentraler,
'fly, 'helikoptere og 'datamaskiner som 'gjetter alt 'mulig.
De nos jours, il y a des centres de secours, des avions, des hélicoptères, et des ordinateurs qui devinent n'importe quoi (tout possible).
8 ...Forresten er det nesten 'synd:
Livet var mer 'spennende da man kunne 'risikere å 'overnatte ute, (8)(9)
...D'ailleurs, c'est presque dommage :
La vie était plus palpitante quand on pouvait risquer de passer la nuit dehors,
9 mellom 'bjørner, 'ulver og de 'underjordiske, entre les ours, les loups et les [créatures]
souterrain[e]s,
10  og bli 'vekket av en 'skjønn,
'halvnaken 'kvinne med 'langt hår og 'kuhale... (10)
et d'être réveillé par une superbe femme à demi nue,
avec de long cheveux et une queue de vache.
11 Et fly, flere fly
- et helikopter, flere helikoptere
- en redningssentral, flere redningssentraler
- en datamaskin, flere datamaskiner.
Un avion, des ...
- un hélicoptère, des ...
- un centre de secours, des ...
- un ordinateur, des ...

  ØVELSER EXERCICE
1 Han sitter hele dagen foran datamaskinen. Il est assis toute la journée devant son ordinateur.
2 Du må ta på deg noe annet. Il faut que tu mettes autre chose (vêtement).
3 Han lærer leksjonene utenat. Il apprend les leçons par cœur.
4 Det er virkelig synd. C'est vraiment dommage.
5 Reiser han med fly eller med tog? Voyage-t-il en train ou en avion ?
6 Brevet ligger på skrivebordet mellom bøkene. La lettre est posée sur le bureau, entre les livres.
7 Han kommer sikkert til å gå seg bort. Il va sûrement se perdre.
8 For noe tøys! Quelle sottise !
9 Kan du gjette hvor jeg skal hen? Peux-tu deviner où je vais ?

1 Enhver/ethvert = chacun, est d'abord le pronom correspondant à hver/hvert (= chaque).
Enhver (= hvert menneske) har sine feil - chacun a ses défauts.
Utilisé comme adjectif, il équivaut à notre "tout"/"toute" singulier, dans le sens de "chaque".
Ainsi : "tout Norvégien" = enhver nordmann.
Cet emploi relève d'un niveau de langue plus soutenu.
2 Å lytte til (= écouter) est synonyme de å høre på noe/noen.
3 Å snu - faire demi-tour, rebrousser chemin.
Le verbe peut aussi avoir un complément d'objet : han snur bilen = il fait faire demi-tour à sa voiture.
4 Om nødvendig est un raccourci de "om (= hvis) det er nødvendig".
Om et hvis sont synonymes, lorsqu'il s'agit du "si" exprimant la condition.
5 Å gå seg bort (= se perdre) fait appel à l'adverbe bort(e), dont nous avons déjà rencontré quelques usages, pour exprimer, ici encore, une idée d'éloignement.
On pourra dire aussi å ta bort noe, pour "enlever, ôter quelque chose".
6 Å fryse nous est connu dans son utilisation - en fait secondaire - de "avoir froid".
Il reprend ici son sens d'origine, à savoir "geler".
Vannet fryser om natten = l'eau gèle pendant la nuit.
Quant au mot pittoresque ihjel, il contient l'image de la descente aux enfers (ou, plus précisément, de la déesse de la mort, Hel).
Fryse ihjel signifie donc "Mourir par le froid".
On peut le combiner à d'autres verbes, par exemple :
en gang kommer han til å kjøre seg ihjel - un joui, il se tuera en voiture.
7 Tøys! se dit couramment quand on estime que son interlocuteur débite des sornettes ou se comporte de façon saugrenue.
On peut aussi en faire un verbe : han bare tøyser - il ne dit (ne fait) que des bêtises.
8 Da (= quand, lorsque) est utilisé (et non pas når) dans le cas d'une action unique située dans le passé.
9 Å overnatte = passer la nuit - "over" : comme si la nuit était un obstacle "par-dessus" lequel on passe en dormant !
10 Voici la deuxième forme possible du passif :
å bli sert d'auxiliaire, auquel on adjoint le participe passé du verbe
- ici : vekket
, de å vekke = réveiller (quelqu'un d'autre).
Huset blir rengjort hver dag
= huset rengjøres hver dag
= la maison est nettoyée tous les jours.
La préposition av introduit le complément d'agent.
   
  Les "underjordiske (vesener)", créatures souterraines, sont l'une des fantasmagories les plus angoissantes engendrées par la longue mât hivernale. Plus que la légende des trolls, dont nous avons déjà dit qu'elle était fortement stylisée, celle-ci est le fruit d'une pure tradition populaire. On croyait en effet, jusqu'au début du 20e siècle, à l'existence, sous terre, d'une société d'êtres étranges et maléfiques parallèle à celle des hommes, qu'ils observent et jalousent. Ainsi expliquait-on le drame des enfants anormaux : ces créatures, déguisées en courants d'air (d'où l'horreur contenue dans la remarque "det trekker " !) ont pour coutume d'enlever les nouveaux-nés, qu'ils emmènent sous terre après avoir placé leur propre rejeton dans le berceau. Quant à la huldra, également apparentée à cet univers, elle a d'une sirène rustique la beauté sauvage et l'audace amoureuse. Mais elle fait toujours face à l'honnête bûcheron, paysan ou promeneur solitaire qu'elle tente de séduire... Car elle porte dans le dos, sous la forme d'une queue de vache, le stigmate de sa vraie nature. Quiconque succombe à ses charmes découvrira trop tard à quel genre de monstre il s'est acoquiné ! Certains y laissent la raison - c 'est le lourd tribut qu'ils doivent payer en échange de la liberté. Mais il existe aussi d'autres sortes de huldra, plus sournoises encore qui, désireuses d'appartenir à la communauté des hommes parviennent à cacher leur identité et à se faire épouser. La bénédiction nuptiale ayant pour effet de faire disparaître la queue de vache, tout peut fort bien se passer - à moins que le mari ne se laisse aller à maltraiter sa femme : sa vengeance sera alors terrible...
  p91