::

Audio-file

 

 

  Norsk

Français

  69 Sekstini
70 Sytti
71 Syttien
72 Syttito
73 Syttitre
74 Syttifire
 
  SEKSTENDE LEKSJON SEIZIÈME LEÇON
  (seïstënë)  
  En sjømanns 'betraktninger (1) Réflexions (considérations) d'un marin
     
1 Etter 'mange 'reiser i hele 'verden ... (2) Après [de] nombreux voyages dans le monde entier...
2 ...forteller en norsk 'sjømann om 'inntrykkene sine. (3)(4) ...un marin norvégien raconte (de) ses impressions.
3 Det er veldig 'enkelt med 'mennesker: (5) "L'humanité, c'est tout simple (c'est très simple avec les hommes) !
4 Hvert 'folk har sin egen 'kultur, sier man. (6)(7) Chaque peuple a sa propre civilisation, dit-on.
5 Men i 'grunnen er 'alle 'like. Mais au fond, tout le monde est (tous sont) pareil(s).
6 Det 'eneste de 'ønsker seg er å ha et koselig 'hjem... (8) La seule chose qu'on (qu'ils) (se) souhaite(nt), [c']est [d']avoir un foyer agréable...
7  ...og leve i 'fred og 'ro med sin 'familie. ...et [de] vivre en paix (et au calme) avec sa famille.
8 Kinesere og europeere, afrikanere og amerikanere mener det 'samme. (9)(10) [Les] Chinois et [les] Européens, [les] Africains et [les] Américains pensent la même chose.
9 ...Men det er noe 'irriterende med folk i 'utlandet: (11) ...Mais il y a quelque chose d'agaçant chez (avec) les gens, à l'étranger :
10 De 'fleste ser ikke 'forskjell på 'Norge og 'Sverige. La plupart ne font pas [la] différence entre [la] Norvège et [la] Suède".

  ØVELSER EXERCICE
1 Hva mener du med det? Que veux-tu dire par là ?
2 Til fødselsdagen sin ønsker hun seg nye ski. Pour son anniversaire, elle veut (souhaite) de nouveaux skis.
3 Begge brødrene hennes bor i utlandet. Ses deux frères (à elle) habitent à l'étranger.
4 Han gjør alltid et godt inntrykk på folk. Il fait toujours bonne impression sur les gens.
5 Den øvelsen er veldig enkel. Cet exercice est très simple.
6 Jeg ville gjerne reise i hele verden. Je voudrais bien voyager dans le monde entier.
7 Folk snakker mye om det. Les gens en parlent beaucoup.
8 Han arbeider, men han sier veldig lite. Il travaille, mais il dit très peu de choses.

1 Un marin, c'est bien entendu un "homme de la mer".
Sjøen signifie donc d'abord la mer - mais aussi le lac.
Faisons dès maintenant connaissance avec un second mot (car aux yeux des Norvégiens, la mer vaut bien deux mots) qui vous garantira contre les confusions possibles : havet = la mer ou l'océan.
On peut tenter de définir ainsi la nuance qui sépare ces deux dénominations - tandis que sjøen évoque le clapotis familier des vagues, havet fait davantage allusion à l'immensité des flots...
Han bor ved sjøen = il habite au bord de la mer ;
mais : byen ligger 200 meter over havet = la ville est située à 200 mètres au-dessus (du niveau) de la mer.
2 En reise = un voyage, donne aussi, sous forme de verbe, å reise = voyager.
3 Si l'on ne raconte pas un conte, une histoire "toute faite", mais que l'on parle de sa vie, de ses expériences, le verbe å forielle introduit son complément par la préporition om = à propos de, que l'on emploie aussi, par exemple, avec å snakke.
Vi snakker aldri om det - nous n'en parlons jamais.
4 Vous croyiez en avoir fini avec les possessifs, et voici l'intrusion d'une petite nouveauté qui ne manquera pas de vous faire trébucher durant un certain temps.
Sin (masculin-féminin), sitt (neutre), sine (pluriel) s'utilisent à la troisième personne, lorsque le possesseur de "l'objet" cité et le sujet de la phrase (ou de la portion de phrase) représentent la même personne.
Exemples : han kommer med søsteren sin (ou : sin søster) = il vient avec sa sœur ;
mais : er det hans søster? = est-ce que c'est sa sœur ?
Barna lager en kake til vennene sine (ou sine venner) = les enfants font un gâteau pour leurs amis ;
mais : deres venner får spise kaken - leurs amis pourront manger le gâteau.
Ne vous effrayez pas d'avance des erreurs que vous commettrez, quiconque apprend le norvégien passe par cette petite épreuve !
5 Et menneske = un homme, un être humain.
Ne commettez pas la bévue de le confondre avec en mann... (- homme, par opposition à en kvinne = une femme)... les féministes sont, en Norvège, particulièrement vigilantes.
6 Et folk = un peuple (pluriel : folkene, les peuples).
Mais ce mot est surtout courant, employé sans article, dans le sens de "les gens, des gens". Exemple : her er det for mye (ou : mange) folk = ici, il y a trop de gens, trop de monde.
7 L'adjectif egen, eget, egne, indique que l'on a quelque chose "à soi", en bien propre.
Exemple : hvert barn har sitt eget rom - chaque enfant a sa propre chambre, sa chambre à lui.
8 L'expression "det eneste" signifie "la seule chose" :
det eneste han gjør er å late seg på sofaen - la seule chose qu'il fasse, c'est paresser sur le divan.
Signalons que eneste peut aussi s'utiliser en adjectif, devant un nom - il nous manque, pour ce faire, un petit rouage grammatical que nous découvrirons sans tarder.
9 Le verbe å mene a plusieurs sens qui couvrent les domaines de l'opinion et de l'intention.
Voici trois exemples typiques : hva mener du om det? = qu'en penses-tu ?
hva mener du med det? = qu'est-ce que tu veux dire par là ?
(remarquez que la substitution des prépositions om/med suffit à changer totalement le sens de la phrase) ;
et aussi : han mener det godt - son intention est bonne, ce n'est pas méchant de sa part.
10 La plupart des noms de genre masculin-féminin en -er font leur pluriel indéfini en -ere,
et défini en -erne :
en amerikaner - un Américain / amerikanere = des Américains / amerikanerne les Américains.
11 Par utland on désigne l'ensemble des pays étrangers.
Hun bor i utlandet - elle habite à l'étranger ;
vi skal til utlandet - nous irons à l'étranger :
le changement de préposition est dû à l'idée de déplacement (le "vrai" verbe, auquel skal sert d'auxiliaire, est sous-entendu).
   
  p47