::

Audio-file

 


  Norsk

Français

  7 Sju
8 Åtte
 
  TREDJE LEKSJON TROISIÈME LEÇON
  En fin frokost Un petit déjeuner agréable
     
1 God 'morgen, Solveig. (1) Bonjour, Solveig !
2 Er frokosten 'ferdig? (2) Le petit déjeuner est-il prêt ?
3 'Naturligvis er den ferdig. (3)(4) Bien sûr qu'il est (bien sûr est-il) prêt !
4 Her er 'kaffen og 'brødet. Voilà le café et le pain.
5 Men hvor er 'jordbærsyltetøyet? (5) Mais où est la confiture de fraises (fraises-confiture) ?
6 Vi har bare 'smør og 'ost, 'nøkkelost. (6)(7) Nous n'avons que (avons seulement) du
beurre et du fromage, du fromage au cumin (cumin-fromage).
7 Uff... Til ''frokost liker jeg bare 'geitost. Zut ! Au (pour) petit déjeuner, je n'aime que
(j'aime seulement) le fromage de chèvre (chèvre-fromage).
8 Takk for 'maten, da! (8) [Si c'est comme ça], "merci pour le repas", (alors !)

  ØVELSER EXERCICE
1 Nå er kaffen kald. Maintenant, le café est froid.
2 Jeg liker ikke ost. Je n'aime pas le fromage.
3 Har du syltetøy? As-tu (de la) confiture ?
4 Takk, sier jeg. Je dis : "merci".
5 Her er frokosten. Voici (ici est) le petit déjeuner.

1 "Bonjour" peut se dite de plusieurs façons en norvégien.
Il s'agit ici de la salutation que l'on s'adresse le matin, entre gens polis.
2 Il est temps d'éclairer votre lanterne à propos de l'article défini : il est, en fait, identique à l'article indéfini, mais s'accroche sous forme de suffixe à la fin du nom :
en elg - un élan / elgen - l'élan,
en kaffe = un café / koffen - le café (il subsiste dans la prononciation, une trace du "e" disparu, sous la forme d'un léger allongement de celui qui reste).
Pour le neutre, le système est le même :
et tre - un arbre / treet = l'arbre (cette fois, les deux "e" ont pu se maintenir).
Notez que le "t" ne s'entend généralement pas ; le son produit (prononciation figurée : "ë") se situe entre "é" et "eu".
3 Vous étonnez-vous de la construction de celte phrase ?
Elle nous amène à une règle importante dont l'application demandera quelque exercice : lorsqu'une phrase commence par un adverbe un attribut ou un complément (qui se trouve alors mis en relief), le verbe passe avant le sujet.
Nå er jeg ferdig = maintenant, je suis prêt.
4 Le pronom den est utilisé pour remplacer les noms de genre en (masculin-féminin) désignant des choses ou des animaux.
C'est le pendant de det qui, entre autres tâches, remplace les noms neutres :
skogen er fin = la forêt est belle / den er fin = elle est belle,
elgen er her = l'élan est ici / den er her = il est ici,
her er smøret - voici le beurre : her er det - le voici.
5 Le norvégien affectionne les mots composés... et ne recule pas devant leur longueur :
jordbær (fraise) + syltetøy (confiture) = jordbærsyltetøy, confiture de fraises (attention : ordre inverse par rapport au français !).
Profitez de ce mot monstrueux pour exercer votre intonation (descente sur les 2 premières syllabes, remontée sur les 4 suivantes).
Écoutez attentivement l'enregistrement, si vous en disposez.
6 L'article partitif n'existe pas.
Autrement dit : du café - kaffe, du pain - brød, du fromage - ost.
7 Aucune difficulté pour ce verbe "avoir" :
jeg har = j'ai, du har = tu as, etc.
8 Takk for maten est une formule de politesse incontournable, mais sans véritable équivalent en français.
Elle s'emploie pour clore le repas, même si les convives ne sont que deux, et à leur propre table !
   
  Tout comme dans les pays anglo-saxons, le petit déjeuner est en Norvège un repas important, qui ne se bâcle pas.
Des aliments consistants - œufs, fromage, charcuterie - y sont à l'honneur, arrosés de café.

Cette leçon, plus touffue que les précédentes du point de vue grammatical, va nous permettre de mieux "jongler" avec les mots déjà rencontrés...
Mais dans un premier temps, contentez-vous de reconnaître, au fil des phrases que nous vous proposons, ces quelques originalités du norvégien.
  p15