Языки :: Испанский
Аудио
 
 
   

164 Español

Espagnol

  LECCIÓN CINCUENTA Y SIETE CINQUANTE-SEPTIÈME LEÇON
  Refranes y otros aforismos Proverbes et autres aphorismes
     
1 Quien sirve al común, sirve a ningún. (1) Qui sert au commun, ne sert pas un.
2 Quien no arrisca no aprisca. (2) Qui ne se met à l'aventure, ne trouve cheval ni monture.
3 El comer y el rascar, todo es empezar. (3) L'appétit vient en mangeant.
4 El bobo si es callado por sesudo es reputado. (4) On s'enferme avec art dans un noble silence, la dignité souvent masque insuffisance.
5 El callar es cosa muy virtuosa, entre las virtudes muy preciosa. (5) C'est souvent éloquence de savoir garder silence.
6 A menudo belleza y tontería van formando compañía. Beauté et idiotie sont souvent en compagnie.
7 El bien no es conocido hasta que es perdido. (6) Bien perdu, bien connu.
8 Barba de tres colores, no la traen sino traidores. (7) Barbe rousse, noir de chevelure, est réputé faux par nature.
9 A las veces, do cazar pensamos, cazados quedamos. (8) Tel est pris qui croyait prendre.
10 Quien compra lo que no puede, vende lo que le duele. (9) Qui achète ce qu'il ne peut, vend après ce qu'il ne veut.
11 Quien todo lo quiere, todo lo pierde. Qui tout convoite, tout perd.
12 Do van antojos van los ojos. (10) On regarde volontiers ce qu'on aime.
13 El que a otro quiere engañar, el engaño en él se puede tornar. (11) La ruse la mieux ourdie
peut nuire à son inventeur;
et souvent la perfidie
se retourne contre son auteur.
14 Cuando el hierro está encendido, entonces ha de ser batido. Battre le fer il faut, tandis qu'il est bien chaud.
15 La experiencia es la madre de la ciencia. Expérience est mère de science.

  EJERCICIO  
1 Eso no sirve, puedes tirarlo. Cela ne sert pas, tu peux le jeter.
2 Aunque es difícil, me arriesgaré. Bien que cela soit difficile, je vais m'y risquer.
3 Si te rascas, te dolerá más. Si tu te grattes, ça te fera plus mal.
4 Me callé porque pensé que era más prudente. Je me suis tu car j'ai pensé que c'était plus prudent.
5 Es una persona de carácter callado. C'est une personne au caractère réservé.

NOTES
(1) Servir (irrégulier du 6e groupe) est un verbe d'usage très courant.
Se conjuguent comme servir les verbes finissant en
— ebir
— edir: ¡pedir! (demander)
— egir
— eguir: ¡seguir !
(suivre)
— emir
— enchir
— endir
— estir: ¡vestir!
(habiller)
— etir
(Voir les formes irrégulières à la page 371.)
(2) Littéralement : « qui ne risque pas ne rentre rien au bercail ».
De nos jours, apriscar est presque inusité, et arriscar se dit arriesgar.
Arriesgar la vida : risquer sa vie.
Voy a arriesgarme : je vais courir le risque (correr el riesgo).
On peut dire avec le même sens :
Quien no se aventuró, ni perdió, ni ganó (qui ne s'est aventuré, n'a perdu ni n'a gagné)
ou Quien no se aventura no pasa la mar (qui ne s'aventure pas ne passe pas la mer) ;
et, en français : qui ne risque rien, n'a rien.
(3) Littéralement : manger et se gratter, tout est (question) de commencer.
Rascar: gratter, racler.
Rascarse los bolsillos : racler les fonds de tiroirs ou ses fonds de poche.
A quien le pique que se arrasque : qui se sent galeux se gratte.

(4) Littéralement : l'idiot, s'il est réservé, il est tenu pour réfléchi.
De nombreux proverbes sont en relation avec d'autres qui tantôt viennent les infirmer tantôt les compléter ; voici un exemple :
El necio, si es callado, por sabio es reputado : qui ne sait rien est un habile homme, quand il sait se taire.
Notez aussi : Callado (participe passé de callar -taire) : tu.
Callado,a (adj.) : silencieux, euse ; réservé, e ; discret, ète.
Después se ha callado : après il s'est tu.
Es una mujer muy callada : c'est une femme très réservée.

(5) Littéralement : garder silence est une chose très vertueuse, parmi les vertus très précieuse.
(6) Littéralement : le bien n'est pas connu jusqu'à ce qu'il soit (est) perdu.
(7) Littéralement : barbe de trois couleurs, ne la portent que les traîtres.
Avec le même sens et plus proche du français : Falso por natura, cabello negro, la barba rubia.

(8) Littéralement : parfois, où nous pensons chasser, nous restons attrapés.
Do, apocope de l'adverbe donde, n'est plus usité dans le langage courant.
De nos jours, il n'est employé qu'en poésie.
Do: do, ut (note musicale).

(9) Recuerde : Doler : avoir mal à, faire mal, souffrir.
Me duele el estómago : j'ai mal à l'estomac, l'estomac me fait mal.
Me duele por él : je souffre pour lui.
Doler a aussi le sens de regretter :
Me duele anunciarte que... : je regrette de t'annoncer que...
Dans le proverbe « vende lo que le duele » (vender reste sous-entendu) : vend ce qui lui tient à cœur.
Avec le même sens : qui achète le superflu, vendra bientôt le nécessaire.

(10) Littéralement : où vont les envies vont les yeux.
Antojo : caprice (capricho), envie (gana), lubie.
No estoy dispuesto a satisfacer todos sus antojos : je ne suis pas prêt à lui passer tous ses caprices.
Tiene antojos de embarazada : elle a des envies de femme enceinte.
¡Eso es otro antojo ! : ça c'est une autre lubie.
Et... deux expressions courantes :
Cada uno a su antojo : chacun à sa guise.
No obrar sino a su antojo : n'en faire qu'à sa tête.

(11) Littéralement : (sache) celui qu'autrui veut tromper, que la duperie contre lui peut se retourner.
Engaño : erreur, leurre, tromperie, duperie, mystification.
Con lo que le han dicho, ha salido de engaño : avec ce qu'on lui a dit, il est revenu de son erreur.
Está en un engaño : il est dans l'erreur.
Hemos sido víctimas de un engaño : nous avons été victimes d'un leurre.
Es un engaño : c'est une duperie.