Языки :: Испанский
Аудио
 
 
   

124 Español

Espagnol

  LECCIÓN CUARENTA Y TRES QUARANTE-TROISIÈME LEÇON
  A quien madruga Dios le ayuda (1) Aide-toi, le ciel t'aidera
     
1 En un sofocante día de verano, con pesadas mochilas, seguían una ruta de montaña un padre y su hijo. Par une étouffante journée d'été, un père et son fils suivaient un chemin de montagne avec de lourds sacs à dos.
2 Al borde de un terreno labrado, se paró el padre y dijo : Au bord d'un terrain labouré, le père s'arrêta et dit:
3 Mira, coge esa herradura que hay allí tirada. (2) Regarde, ramasse ce fer à cheval qui est là abandonné.
4 ¡Bah ! respondió el joven, no merece la pena agacharse. (3) Bah ! répondit le jeune, ça ne vaut pas la peine de se baisser.
5 El padre la cogió y la guardó en uno de los bolsos de su mochila.

Le père le ramassa et le garda dans l'une des poches de son sac à dos.

6 En el primer pueblo por el que pasaron, el padre la vendió y compró un kilo de fresas. (4) Au premier village où ils passèrent, le père le vendit et acheta un kilo de fraises.
7 Los caminos eran áridos y el calor se hacía cada vez más insoportable. Les chemins étaient arides et la chaleur devenait de plus en plus insupportable.
8 Habiéndoseles acabado el agua, el joven, muerto de sed y rezagado seguía penosamente. (5) N'ayant plus d'eau, le jeune, mort de soif et traînant la jambe, suivait péniblement.
9 El padre entonces, dejó caer, como por descuido, una fresa ; (6) Le père, alors, laissa tomber, comme par mégarde, une fraise ;
10 el joven la recogió con tanto afán como si hubiera temido que desapareciera, y se la llevó a la boca. le jeune la ramassa avec autant d'empressement que s'il eût craint qu'elle disparaisse, et la porta à sa bouche.
11 Después fue el padre dejando caer otra, y otra... que el hijo recogía a toda prisa. (7) (8) Ensuite le père en laissa tomber une autre, puis une autre... que le fils ramassait aussitôt.
12 Cuando se acabaron todas, se volvió el padre hacia el hijo sediento y le dijo : (9) Quand elles furent toutes terminées, le père se tourna vers son fils altéré et lui dit:
13 Si te hubieras agachado una sola vez para coger la herradura, no hubieras tenido que agacharte más de treinta para coger las fresas. (10) Si tu t'étais baissé une seule fois pour ramasser le fer à cheval, tu n'aurais pas dû te baisser plus de trente fois pour ramasser les fraises.
     
  ¡Lógico ! (11) Normal !
14 No sé qué daría por saber colocar los cuadros en la pared sin darme martillazos en los dedos. Je ne sais ce que je donnerais pour savoir accrocher les tableaux au mur sans me donner des coups de marteau sur les doigts.
15 Muy sencillo : ¡agarre el martillo con las dos manos... ! (12) Très simple : saisissez le marteau à deux mains !

  EJERCICIO  
1 ¿Mañana vas a madrugar? Demain vas-tu te lever de bonne heure ?
2 Le he regalado una mochila. Je lui ai offert un sac à dos.
3 Agacha la cabeza si no te harás daño. Baisse la tête, autrement tu te feras mal.
4 Eso no merece la pena. Ça ne vaut pas la peine.
5 Voy a coger lo que se ha caído. Je vais ramasser ce qui est tombé.

NOTES
(1) Madrugar : se lever de bonne heure.
Levantarse pronto : se lever tôt.
La madrugada : l'aube (el alba), le petit matin.
A las tres de la madrugada : à trois heures du matin.

Y... dos refranes (deux proverbes) :
A quien madruga Dios le ayuda : aide-toi, le ciel t'aidera.
No por mucho madrugar amanece más temprano (litt. : ce n'est pas parce qu'on se lève de bonne heure qu'il fait jour plus tôt) : Chaque chose en son temps ou rien ne sert de courir.

(2) Tirar (tirer) est un verbe très usité avec de nombreux sens ; voyez plutôt :
— Jeter :
Tirar un papel al suelo : jeter un papier par terre.
Tirar el dinero por la ventana : jeter l'argent par les fenêtres.
— Renverser:
He tirado la leche sin querer: j'ai renversé le lait sans faire exprès.
— Gaspiller:
Tirar (despilfarrar, derrochar) el dinero: gaspiller l'argent.
— Lancer :
Tirar piedras : lancer des pierres.
— Abattre :
Tirar una casa : abattre une maison.
— Faire :
Voy a tirarte (hacerte) una foto : je vais faire une photo de toi.
— Botter :
Tirar (lanzar) un saque de esquina
: botter un corner.
— Enfoncer :
Los bomberos tiraron la puerta : les pompiers enfoncèrent la porte.
— Tourner :
Tira a la izquierda : tourne à gauche.
— Tenir le coup, durer :
Estos zapatos pueden tirar todavía unos meses más : ces souliers peuvent bien tenir le coup quelques mois de plus.
— S'en tirer, tenir le coup:
Tira con 4 000 ptas. a la semana : il s'en tire avec 4 000 pesetas par semaine.

Et quelques expressions :
Tirar a bulto : tirer au hasard.
Tirar al monte : retourner à de vieilles habitudes.
Tirar de la lengua : tirer les vers du nez.
Tirar por lo alto : avoir de grandes ambitions.
A todo tirar : à tout casser.
Dejar tirado a uno : laisser tomber quelqu'un.
Estar tirando : traîner en longueur.
Ir tirando : aller comme ci comme ça.
¡Tirando ! : on fait aller !
Tirando por alto : tout au plus.
Tirando por bajo : au bas mot.
Tirarse al suelo de risa : se rouler par terre (de rire).
Et... dans la phrase... que hay allí tirada : qui se trouve là abandonné, qui a été jeté là.

(3) Agachar : baisser.
Agachar la cabeza : baisser la tête.
Agáchate y cógelo : baisse-toi et ramasse-le.
(4) Pueblo : village.
Una aldea correspond à un petit village, une bourgade.
(5) Rezagado : demeuré en arrière.
Rezagarse : rester en arrière, traîner.

(6) Como por descuido : comme par mégarde, négligemment.
Descuido : inattention, distraction, inadvertance.
Tuvo el accidente en un momento de descuido : il eut l'accident dans un moment d'inattention.

(7) Recuerde :
Ir + gérondif -► idée de progression. Consultez la note 4 de la leçon 19.
(8) ... que el hijo recogía a toda prisa : que le fils ramassait aussitôt (à toute vitesse).
(9) Sediento : altéré, assoiffé, avide.
Después del paseo estaba sediento : après la promenade il était altéré (assoiffé).
Sediento de riquezas : avide (assoiffé) de richesses.

(10) Construction de la phrase conditionnelle :
Si + imparfait (ou plus-que-parfait) de l'indicatif + conditionnel en français = si + imparfait (ou plus-que-parfait) du subjonctif ¡ conditionnel en espagnol.
Mais n'oubliez pas que souvent on trouve une phrase conditionnelle énoncée avec deux subjonctifs ; toujours s'il s'agit du verbe querer (quisiera à la place de querría) et très fréquemment avec haber, poder et deber (hubiera, pudiera, debiera, à la place de habría, podría et debería).

(11) Lógico : logique, normal.
Su razonamiento es lógico : son raisonnement est logique
Es lógico : il est normal, c'est normal, c'est logique.
Me parece muy lógico que no haya venido : il me paraît parfaitement normal qu'il ne soit pas venu.

(12) Agarrar (saisir) dérivé du mot garra (griffe, serre) est plus expressif que coger (prendre) -avec mouvement ou effort- et surtout que tomar (prendre sans effort).