Языки :: Испанский
Аудио
 
 
   

109 Español

Espagnol

  LECCIÓN TREINTA Y OCHO TRENTE-HUITIÈME LEÇON
  Vacaciones : la « movilización » Vacances : la « mobilisation »
     
1 « Cientos de miles de personas se preparan para el gran éxodo ».
« Miles de especialistas movilizados para preparar la gran migración ».
« Las autoridades temen que la desbandada general suma en el caos al país ». (1)
«Des centaines de milliers de personnes se préparent pour le grand exode.»
«Des milliers de spécialistes mobilisés pour préparer la grande migration. »
« Les autorités craignent que la débandade générale ne plonge le pays dans le chaos. »
2 Los meses de verano se anuncian, pues, apocalípticos. Les mois d'été s'annoncent, donc, apocalyptiques.
3 A finales de junio el ambiente es de extrema tensión ; en el Ministerio de Transportes se constituye un gabinete de crisis. (2) A la fin du mois de juin l'ambiance est d'une extrême tension ; au ministère des Transports est constitué un cabinet de crise.
4 La hora H se convierte -los tiempos cambian- en la hora V.

L'heure H est devenue -les temps changent- l'heure V.

5 Los medios de comunicación se apresuran a advertir al país de la inminencia del peligro : (3) Les medias s'empressent d'avertir le pays de l'imminence du danger:
6 « El ejército de veraneantes se dispone a tomar por asalto las playas ». « L'armée des vacanciers s'apprête à prendre d'assaut les plages. »
7 « Las autoridades decretan la puesta en marcha del plan " Sálvese quien pueda " ». « Les autorités décrètent la mise en application du plan " Sauve qui peut ". »
8 En los hospitales y en los cuarteles generales -de la policía, de la Guardia Civil, etc.- el personal responsable está en su puesto, al pie del cañón. (4) Dans les hôpitaux et aux Q.G. -de police, de la Garde Civile, etc.-, les personnels responsables sont à leurs postes, au pied du canon.
9 Televisión, prensa y radio incitan a la toma de decisiones rápidas -que se han de ejecutar sin precipitación- con vistas a evitar el acorralamiento, el bloqueo o el aplastamiento. La télévision, la presse et la radio incitent à la prise de décisions rapides -que l'on doit exécuter sans précipitation- en vue d'éviter l'encerclement, le blocus ou l'écrasement.
10 Unos días más tarde, la noticia cae como una bomba : Quelques jours plus tard, la nouvelle tombe comme une bombe :
11 « En toda Europa, millones de seres humanos se han puesto en marcha ». « Dans toute l'Europe, des millions d'êtres humains se sont mis en route ».
12 En los puestos fronterizos, la tensión aumenta : ¿pasaremos o no ?, se preguntan quienes intentan incorporarse a sus destinos situados en las costas. (5) Aux postes frontières, la tension monte : passerons-nous ou pas ?, se demandent ceux qui essaient de rejoindre leurs corps de destination situés sur les côtes.
13 Los partes, transmitidos fríamente por los teletipos son alarmantes : Les dépêches, transmises froidement par les téléscripteurs, sont alarmantes :
14 « Un millón de madrileños huye de la capital ». « Los primeros choques han tenido lugar en la autopista que conduce a la Costa Brava ». « La situación se agrava en la Nacional I ». «Un million de Madrilènes fuient la capitale.» « Les premiers chocs ont eu lieu sur l'autoroute qui mène à la Costa Brava. » « La situation s'aggrave sur la N. 1. »
15 En los aeropuertos, estaciones ferroviarias, y estaciones de autobuses la situación es confusa. Dans les aéroports, les gares ferroviaires et les gares routières, la situation est confuse.
16 Sí, es la « movilización general ». Oui, c'est la « mobilisation générale».
17 Dentro de unos años, los estudiosos de nuestra época -suponiendo que les demos la posibilidad de nacer- se preguntarán perplejos por qué la sociedad del ocio, llamada por algunos « mundo civilizado », se expresaba, incluso en los períodos de vacaciones, de esparcimiento, en términos guerreros, de barbarie. (6) Dans quelques années, les spécialistes de notre époque -si tant est que nous leur laissions la possibilité de voir le jour (naître)- se demanderont, perplexes, pourquoi la société de loisirs, appelée par certains « monde civilisé », s'exprimait, même pendant les périodes de vacances, de détente, en termes guerriers et barbares (de barbarie).

  EJERCICIO  
1 Tenemos que ir a ver a un especialista. Nous devons aller voir un spécialiste.
2 Temo que no hayan abierto todavía. Je crains qu'ils n'aient pas encore ouvert.
3 Llegará a mediados de abril. Il arrivera à la mi-avril.
4 Hay que tomar una decisión rápidamente. Il faut prendre une décision rapidement.
5 Sólo tienes un cuarto de hora para ir a la estación de autobuses. Tu as seulement un quart d'heure pour aller à la gare routière.

NOTES

(1) Sumir, à ne pas confondre avec sumar (additionner), au sens figuré se rend par « plonger » :
Estaba sumido en sus pensamientos : il était plongé dans ses pensées.
Notez aussi : Tirarse al agua : se jeter à l'eau, plonger dans l'eau ;
Tirarse de cabeza a la piscina : plonger dans la piscine.

(2) El fin de la película : la fin du film.
Lo encontrará al final del pasillo : vous le trouverez à la fin du couloir.
Está al final de la calle : c'est au bout de la rue.
Les expressions a principios de, a finales de semana, mes, año (ou toute autre période de temps) peuvent se rendre par « au début de, à la fin de la semaine, du mois, de l'année, etc. ».
Le sens de ces expressions est moins précis que celui de al principio et al fin -ou al final-.
Elles ont plutôt le sens de «dans les premiers jours», «dans les derniers jours ».
Retenez aussi a mediados de: vers le milieu de, à la mi-...
(3) Apresurar : hâter, presser.
Apresurarse : s'empresser, se hâter.
Et, très courant : ¡No se apresure ! : Prenez votre temps !
(4) El cuartel general : le quartier général, le Q.G.

(5) Celui qui, celle qui, ceux qui, celles qui, -el que, la que, los que, las que- peuvent se rendre aussi, à la condition qu'ils désignent des personnes et soient employés sans antécédent, par quien ou quienes.
Reportez-vous à la leçon de révision n°21.

(6) Suponiendo que: si tant est que, en supposant que, à supposer que.