Языки :: Испанский
Аудио
 
 
   

Español
LECCIÓN VEINTIOCHO

1. Emploi de cuyo et traduction de dont.

A. Cuyo, a, os, as: dont le, dont la, dont les. (Voir à la leçon 24, note 1.)
Un manzano cuyas ramas se doblaban bajo la fruta : un pommier dont les branches pliaient sous les fruits.
« Escribir » es un verbo cuyo participio es irregular : «escribir» est un verbe dont le participe est irrégulier.
Ainsi ce relatif s'emploie :
— immédiatement devant le nom qu'il détermine, s'accordant avec lui et le reliant à l'antécédent.
— sans article.

B. Précédé d'une préposition, cuyo, a, os, as : duquel, de laquelle, desquels, desquelles. (Voir à la leçon 25, note 2).
Recuerdo aquella vecina con cuyos hijos yo jugaba : je me souviens de cette voisine avec les fils de laquelle je jouais.
El barrio por cuyas calles me gusta tanto pasear : le quartier dans les rues duquel j'aime tant me promener.

C. Mis à part le cas où « dont » ne relie pas à l'antécédent un nom précédé de l'article défini (dans ce cas il se rend par cuyo, a, os, as), « dont » doit se rendre par un relatif précédé de la préposition de.
Ainsi, « dont » :
de quien, de quienes (personnes)
El amigo de quien te doy la dirección... : l'ami dont je te donne l'adresse...
Las personas de quienes te hablo no podrán venir : les personnes dont je te parle ne pourront pas venir.
— de que (choses)
El asunto de que se trata... : l'affaire dont il s'agit...
— del que, de la que, de los/las que ou del cual, de la cual, de los/las cuales (personnes et choses).
Los hábitos de los que (ou de los cuales) somos esclavos : les habitudes dont nous sommes esclaves.

Remarque : lorsqu'il s'agira de choses, l'utilisation de del que, de la que, de los/las que est à conseiller dans la mesure où son emploi est très courant dans la langue moderne, même lorsqu'il s'agit de personnes.
Cet usage, même si parfois il est un peu abusif, reste néanmoins correct.
(De que est très peu usité et del cual, de la cual, de los/las cuales alourdissent très souvent la phrase).

D. Dont : de los/las cuales.
... algunas de las cuales no llegaron a tiempo
: ... dont quelques-unes n'arrivèrent pas à temps.
Hubo cuatro heridos dos de los cuales con bastante gravedad : il y eut quatre blessés dont deux assez graves.
Ainsi, bien que souvent la phrase puisse être tournée autrement, on peut dire que lorsque « dont » précède un indéfini ou un nom de nombre, il se rend par de los/las cuales.

 

2. Traduction de en et y
(Voir la note 5 de la leçon 26.)
A. En

a) Lorsque « en » correspond à « de lui », « d'elle », « d'eux », « d'elles », « de cela », il devra se rendre par le pronom personnel de la 3e personne qui correspond en espagnol ou par le démonstratif neutre :
J'ai connu sa sœur et je m'en souviens (d'elle) : Conocí a su hermana y me acuerdo de ella.
Il a beaucoup de disques, sa chambre en est pleine : Tiene muchos discos, su habitación está llena de ellos.
Ne m'en parle pas : No me hables de eso.

b) Lorsque « en » est complément d'un nom, le pronom personnel équivalent de la 3e personne peut se remplacer par le possessif correspondant :
Ce bijou est très joli, j'en aime le dessin : Esta joya es muy bonita, me gusta su diseño.

c) Dans les expressions partitives, soit « en » est supprimé en castillan, soit il est rendu par les pronoms compléments lo, la, los, las :
N'achète plus de pain, nous en avons assez : No compres más pan, tenemos bastante.
Il y a de bons films et il y en a de moins bons : Hay buenas películas y las hay menos buenas.

d) Lorsque « en » exprime une idée de lieu, il se rend généralement par de aquí, de acá, de allí, de allá.
J'en viens : Vengo de allí ou De allí vengo.

B. Y.

a) Lorsque le pronom « y » remplace un nom exprimé précédemment et est complément d'un verbe ou d'un adjectif, il se rend par le pronom personnel correspondant de la 3e personne a él, a ella, a ellos, a ellas, par le démonstratif neutre ou par le pronom complément le ou les, s'il y a lieu.
Il est à noter que la préposition « a » devra parfois être remplacée par en ou con :
Je préfère conduire cette voiture, j'y suis habitué : Prefiero conducir este coche, estoy acostumbrado a él.
Si mon café est prêt, mets-y du sucre : Si mi café está listo, ponle azúcar.
Il y renonça : Renunció a eso (a ello).
Il le fera s'il y pense : Lo hará si piensa en ello.

b) Lorsque « y » -adverbe- exprime une idée de lieu, il se rend généralement par aquí, acá, ahí, allí, allá :
Il y est : Está ahí (allí).
J'y ai vécu pendant trois ans : Viví allí durante tres años.

C. Il est important de retenir que la traduction des pronoms adverbes « en » et « y » n'est pas impérative.
En effet, lorsque leur équivalent castillan n'est pas indispensable au sens, ils ne sont pas traduits :
Vas-tu venir ou non ? -Oui, j'y vais : ¿Vas a venir o no ? -Sí, voy.
Combien as-tu de cousins ? -J'en ai beaucoup. J'en ai quinze : ¿Cuántos primos tienes ? -Tengo muchos. Tengo quince.