Языки :: Испанский
Аудио
 
 
   

73 Español

Espagnol

  LECCIÓN VEINTISÉIS VINGT-SIXIÈME LEÇON
  Francisco de Goya y Lucientes Francisco de Goya y Lucientes
     
1 Goya nació en Fuendetodos -Zaragoza-, en 1746. Goya est né à Fuendetodos -Saragosse-, en 1746.
2 Dio sus primeros pasos como pintor en Zaragoza, Madrid e Italia, país al que viajó en 1771 y en el que se puso en contacto con la obra pictórica más sobresaliente de Europa. (1)

Il fit ses débuts (donna ses premiers pas) de peintre à Saragosse, à Madrid et en Italie, pays où il se rendit (auquel il voyagea) en 1771 et où il entra (se mit) en contact avec l'œuvre picturale la plus remarquable d'Europe.

3 En 1773 llegó a Madrid y contrajo matrimonio con la hermana de Francisco Bayeu, pintor de la Corte. (2) En 1773, il arriva à Madrid et épousa la sœur de Francisco Bayeu, peintre de la Cour.
4 Poco a poco se convierte en el pintor predilecto de está, bajo Carlos IV, es nombrado pintor del rey. (3) Petit à petit, il devient le peintre préféré de celle-ci et, sous Charles IV, il est nommé peintre du roi.
5 En 1792 fue atacado por una grave enfermedad que le dejó sordo. En 1792 il fut atteint d'une (attaqué par) grave maladie qui le laissa sourd.
6 El hasta entonces pintor de un mundo alegre se concentra en sí mismo. (4) Celui qui jusqu'alors avait été le peintre d'un monde joyeux devient un homme replié sur lui-même.
7 El nuevo Goya abandona el Rococó y comienza a explorar los más oscuros recodos del alma humana, convirtiéndose en testigo ardoroso de las fuerzas ocultas que la habitan. Le nouveau Goya abandonne le Rococo et commence à explorer les plus sombres recoins de l'âme humaine, devenant le témoin ardent des forces cachées qui y habitent.
8 Reflejo de ello serán los Caprichos -El sueño de la razón produce monstruos. (5) « Los Caprichos » en seront un reflet -Le sommeil de la raison engendre des monstres.
9 En esos grabados, la fealdad, llevada en ocasiones hasta los límites de lo monstruoso, constituye el medio expresivo de los innumerables rasgos de la maldad y de la estupidez humanas. Dans ces gravures, la laideur, portée parfois jusqu'aux limites du monstrueux, permet d'exprimer (constitue le moyen expressif) les innombrables traits de la méchanceté et de la stupidité humaines.
10 Crímenes, locura y todo tipo de desafueros son representados por seres de pesadilla, deformes, repulsivos, inhumanos. Crimes, folie et toute sorte d'excès y sont représentés par des êtres de cauchemar, difformes, repoussants, inhumains.
11 En 1808 Goya presenció en Madrid las primeras escenas de la Guerra de la Independencia, que recogerá en la serie « Los Desastres de la guerra » unos años más tarde. En 1808 Goya fut témoin à Madrid des premières scènes de la Guerre d'Indépendance qu'il reprendra dans sa série « Les désastres de la guerre » quelques années plus tard.
12 A partir de 1814, alejado de la Corte, realiza dos series de grabados : Los Disparates y La Tauromaquia. (6) Éloigné de la Cour, à partir de 1814, il réalise deux séries de gravures : « Los Disparates », et « La Tauromaquia ».
13 A la vuelta del absolutismo, en 1824, se exilia en Burdeos, donde muere en 1828. Au retour de l'absolutisme en 1824, il s'exile à Bordeaux où il meurt en 1828.
14 La pintura de Goya influyó en numerosos pintores del siglo XIX y XX. La peinture de Goya influença nombre de peintres du XIXe et du XXe siècle.
15 El romanticismo -Delacroix- supo captar su gran sentido del color y del inconformismo. Le romantisme -Delacroix- sut comprendre son sens élevé de la couleur et de son non-conformisme.
16 El realismo -Daumier- describe con un estilo semejante lo vulgar, lo feo y lo contrahecho. (7) Le réalisme -Daumier- décrit avec un style semblable la vulgarité, la laideur et la difformité.
17 El impresionismo, a través de Manet, encuentra en él un maestro en la percepción rápida de los matices cambiantes de las cosas. L'impressionnisme, à travers Manet, trouve en lui un maître dans la perception rapide des nuances changeantes des choses.
18 El expresionismo y el surrealismo quedan esbozados ya en sus « pinturas negras ». L'expressionnisme et le surréalisme s'esquissent déjà dans ses « peintures noires».
19 Goya fue testigo y profeta de un mundo en crisis. Goya fut témoin et prophète d'un monde en crise.

  EJERCICIO  
1 ¿En qué fecha y dónde nació usted ? A quelle date et où êtes-vous né(e) ?
2 Hizo sus estudios en la Universidad de Salamanca. Il fit ses études à l'Université de Salamanque.
3 Me puse en contacto con él la semana pasada. Je me suis mis en contact avec lui la semaine dernière.
4 Por su competencia, fue nombrado director. De par sa compétence, il fut nommé directeur.
5 Ha vivido alejado de su ciudad natal durante años. Il a vécu éloigné de sa ville natale pendant des années.

NOTES
(1) Dar un paso : faire un pas.
Dar los primeros pasos: faire les premiers pas.
(2) Contraer : contracter.
Contraer deudas (endeudarse) contracter des dettes, s'endetter.
Contraer matrimonio : se marier.
Contraer matrimonio con : se marier avec, épouser.
(3) Predilecto : préféré, favori.
El alumno predilecto : l'élève préféré.
Tierra predilecta de los artistas : terre de prédilection des artistes.

(4) El hasta entonces... ou el que había sido hasta entonces... ; notez la similitude de cette deuxième construction avec la phrase française.
L'article défini el, la, los et las devient pronom lorsqu'il y a omission du nom devant un complément déterminatif ou une proposition relative, et il se rend par celui qui/que/de, celle qui/que/de, ceux qui/que/de, celles qui/que/de :
Tu punto de vista y el (punto de vista) de tu amiga : ton point de vue et celui (le point de vue) de ton amie.

(5) Les pronoms adverbes en et y (phrases 8 et 10) n'existent pas en espagnol.
Très souvent ils ne devront pas être traduits, le contexte rendant inutile leur traduction.
Lorsqu'ils devront être traduits, il conviendra de tenir compte très précisément du contexte, de manière à trouver leur équivalent.
Ce point sera examiné plus en détail dans la prochaine leçon de révision.
Pour l'instant notez ceci : lorsque le pronom « en » remplace un nom exprimé précédemment et qui est complément d'un verbe ou d'un adjectif, il se rendra par le pronom personnel de la 3e personne correspondant :
de él, de ella, de ellos, de ellas, de ello -ou de eso-.
Reflejo de ello serán... : en seront un reflet... (de cela Los Caprichos seront un reflet ou Los Caprichos seront un reflet de cela).

(6) Los Disparates (avec majuscule) : titre de l'une des séries de gravures de Goya.
¡Ojo ! :
Un disparate
: une idiotie, une sottise, une absurdité, une énormité.
¡Qué disparate ! : quelle idiotie !
Soltar un disparate : lâcher une énormité.
Disparate (qui manque de suite, d'harmonie) : Inconnexo, a.

(7) Les adjectifs qui sont précédés de l'article neutre lo équivalent à des noms abstraits :
Lo alto (ou la altura) me atrae : la hauteur m'attire.
La qualité ou l'état que l'on exprime avec ce type de tournure sont pris d'une manière générale et absolue, le Français les exprime souvent avec «ce qui est...»:
Lo difícil: ce qui est difficile; Lo maravilloso: ce qui est merveilleux.
En outre, lo peut être utilisé avec le même sens, devant un participe ou un adverbe :
Lo hecho, hecho está : ce qui est fait, est fait.