языки ::  –умынский
јудио

 

 

 

  Română Romain
     
  LECŢIA A DOUĂZECI ŞI TREIA VINGT-TROISIÈME LEÇON
  Joc de cărţi în familie Jeu de cartes en famille
     
1 Ascultă, prietene ...
Ieri am vrut să te întreb
ceva (1) (2)
Écoute, [mon] ami ...
Hier j'ai voulu te demander quelque chose
2 şi n-am avut curajul... Nu ştiu cum să zic ... et je n' [en] ai pas eu le courage ... Je ne sais pas comment dire ...
3 Aşa mă cunoşti tu ? Poţi sa mă întrebi orice ! [C'est] ainsi [que] tu me connais ? Tu peux me demander n'importe quoi !
4 Am aflat istoria asta de la Bogdan, alaltăieri, J'ai appris cette histoire par (de) Bogdan, avant-hier,
5 dar tot oraşul vorbeşte ...
în fine, toţi prietenii noştri comuni.
mais toute la ville [en] parle ...
enfin, tous nos amis communs.
6 Despre ce-i vorba ?
Sper că nu e ceva grav !
De quoi s'agit-il ?
J'espère que [ce] n'est pas quelque chose [de] grave !
7 Ştii, se zice că joci poker în doi cu soţia ta ! (3) Tu sais, on dit que tu joues [au] poker à (en) deux avec ta femme !
8 Cum te cunosc, sînt sigur că nu e decît un zvon răuvoitor l Comme je te connais, je suis sûr que [ce] n'est qu'une rumeur malveillante !
9 Asta-i tot ? Dar e adevărul adevărat, C'est tout ? Mais [c'] est la vérité vraie,
10  jucăm împreună cărţi aproape în fiecare seară ! nous jouons ensemble [aux] cartes presque (en) chaque soir !
11 Nu pot să cred ! Ce se întîmplă cu voi ? Je ne peux pas [le] croire ! Qu'est-ce qui se passe avec vous ?
12 Tu nu ai fost niciodată un mare jucător, şi nici Lucia ! Tu n'as jamais été un grand joueur, et Lucia non plus (ni Lucia) !
13 Eu am avut ideea asta minunată acum două luni. (4) (5) [C'est moi qui] (J') ai eu cette idée merveilleuse il y a (maintenant) deux mois.
14 Ştii că la noi nevastă-mea ţine banii ; (6) (7) Tu sais que chez nous [c'est] ma femme [qui] tient l'argent ;
15 eu n-am decît o sută de lei pe lună, bani de buzunar. je n'ai que (un) cent (de) lei par mois, [d']argent de poche.
16

Ei bine, luna trecută, de exemplu,
am cîştigat înapoi jumătate din salariu !

Eh bien, le mois dernier (passé), par exemple,
j'ai regagné (j'ai gagné arrière) [la] moitié du salaire !

  EXERCIŢII EXERCICE
1 Ei a fost un foarte mare jucător de cărţi. II a été un très grand joueur de cartes.
2 Noi jucăm poker împreună cu fratele meu şi cu soţia lui. Nous jouons au poker (ensemble), avec mon frère et sa femme.
3 Ce se întîmplă cu sora ta ? E bolnavă ? Qu'est-ce qui se passe avec ta sœur ? Est-ce qu'elle est malade ?
4 Se zice că oamenii sînt animale raţionale. On dit que les hommes sont des animaux rationnels.
5 Ieri am avut o idee bună :
am fost la restaurant cu prietena mea şi am mîncat foarte bine.
Hier j'ai eu une bonne idée : j'ai été au restaurant avec mon amie et nous avons très bien mangé.

1 Prietene est, de toute évidence, un vocatif masculin singulier ... et pas du tout un pluriel féminin !
2 Am vrut : si am est le présent de a avea et vrut le participe passé de a vrea, quel est le temps composé par l'ensemble des deux verbes ?
Vous l'avez deviné, c'est le passé composé !
Vous trouvèrez des détails sur sa formation dans N .2.
3

Se zice ; cum se vede, comme on le voit,
le se réfléchi sert aussi pour rendre le sens générât de "on".

4 Puisque la présence du pronom sujet devant le verbe n'est pas nécessaire en roumain, son apparition correspond à un besoin de souligner que c'est bien le sujet qui fait l'action ; cela est obtenu en français par des formules de mise en relief comme "C'est moi qui...".
5

Acum două luni, mot pour mot "Maintenant deux mois*'.
Luna est aussi la lune, l'astre de la nuit ; la relation entre les deux est évidente !

6

Dans nevastă-mea, nevastă n'est pas articulé, ce qui paraît contredire la règle selon laquelle l'adjectif possessif accompagne un nom articulé.
En fait, dans le langage parlé, qui agglutine nom et adjectif possessif, l'article défini n'est pas obligatoire pour les noms qui désignent les membres de la famille :
tată-meu ou taică-meu, mamă-mea ou maică-mea,
frate-meu, soră-mea.
Mais, si vous ne voulez pas vous compliquer la vie, vous n'avez qu'à coller partout votre article défini, et vous donnerez ainsi aux Roumains un exemple à suivre du bon usage de leur langue !

7

Banii, l'argent, toujours au pluriel en roumain avec ce sens.
Au singulier, ban (pl. bani) est la division de la devise roumaine, le leu (pl. lei),
le même mot que leu, lion !
Bani mărunţi, de la (menue) monnaie ;
bani gheaţă, argent comptant (glace !).

  On apprend bien vite ce qui est différent, n 'est-ce pas ?
Votre prononciation s'est beaucoup améliorée, le h ne pose pas de problème,
le ă et le î vous sont devenus familiers ...
N'oubliez pas de rouler le r roumain ... dans la meilleure tradition du théâtre classique français !
  p50