:: 

 

 

   

  Deutsch Allemand
  NEUNZEHNTE LEKTION DIX-NEUVIÈME LEÇON
  Drei Hymnen auf deutsch
(Eine Strophe jeweils)
Trois hymnes en allemand
(Première strophe respective)
     
1 Die Nationalhymne der Bundesrepublik: L'hymne national de la République Fédérale :
2 1841 schrieb Hoffmann von Fallersleben, Dichter und Demokrat, das Deutschlandlied",
Ausdruck der Hoffnung auf die Einigung Deutschlands. (1) (2)
En 1841, Hoffmann von Fallersleben, poète et démocrate, écrivit le "Chant des Allemands",
qui exprimait l'espoir de voir l'Allemagne s'unifier.
3 Die Musik stammt aus dem Kaiser-Quartett von Joseph Haydn. (3) La musique est extraite du "Quatuor de l'Empereur" de Joseph Haydn.
4 1922 wurde das Lied zur Nationalhymne der Weimarer Republik und blieb es auch während des Dritten Reiches,
allerdings gekoppelt mit dem nationalsozialistischen Kampflied Die Fahne hoch". (4) (5) (6)
En 1922, ce chant devint l'hymne national de la république de Weimar et le restera également pendant le troisième Reich, couplé toutefois avec le chant de combat national-socialiste "L'étendard en avant".
5 Seit 1952 wird es in der Bundesrepublik wieder als Nationalhymne gesungen, jedoch gekürzt auf seine dritte Strophe: (7) Depuis 1952, il est de nouveau chanté en République Fédérale comme hymne national, mais réduit à sa troisième strophe :
6 Die Verse Deutschland, Deutschland über alles" und Von der Maas bis an die Memel",
der ersten beiden Strophen erinnerten zu sehr an jenen chauvinistischen, aggressiven Nationalismus,
mit dem sich das Nachkriegsdeutschland nicht mehr identifizieren wollte! (8)
Les versets "Allemagne au-dessus de tout" et "de la Meuse jusqu'à la Memel" des deux premières strophes rappelaient trop ce nationalisme chauvin et agressif auquel l'Allemagne de l'après-guerre ne voulait plus s'identifier !
7 Einigkeit und Recht und Freiheit
für das deutsche Vaterland! (9)
Union, droit et liberté
pour la patrie allemande !
8 Danach laßt uns alle streben
brüderlich mit Herz und Hand! (10)
Cherchons à atteindre cela
fraternellement, avec [nos] cœur[s] et [nos] mains !
9 Einigkeit und Recht und Freiheit
sind des Glückes Unterpfand - (11)
Union, droit et liberté
sont la garantie (le gage) du bonheur
10 blüh im Glänze dieses Glückes,
blühe, deutsches Vaterland!
prospère dans l'éclat de ce bonheur ;
prospère, [ma] patrie allemande !
11 Die DDR gab sich 1949 eine neue Nationalhymne.
Den Text schrieb Johannes R. Becher, Poet, Politiker und späterer Minister der DDR, die Vertonung Hanns Eisler. (12)
La RDA se donna en 1949 un nouvel hymne national.
Le texte fut écrit par Johannes Becher, poète, politicien et plus tard ministre de la RDA, (et) la (mise en) musique par Hanns Eisler.
12 Doch wurde dann bald, bei feierlichen Anlässen,
nur noch die Musik gespielt, da der Text nicht mehr mit dem neuen Dogma von den zwei deutschen Nationen übereinstimmte,
das von der DDR verfochten wurde. (13) (14) (15)
Mais bientôt, lors de manifestations solennelles, on n'en joua plus que la musique, car le texte ne correspondait plus au dogme nouveau des deux nations allemandes, mis en avant par la RDA.
13 Auferstanden aus Ruinen
und der Zukunft zugewandt
laß uns dir zum Guten dienen,
Deutschland, einig Vaterland. (16)
Ressuscitée des décombres
[et] tournée vers l'avenir,
laisse-nous être au service de ton bien-être
[toi,] Allemagne, patrie unie.
14 Alle Not gilt es zu zwingen,
und wir zwingen sie vereint,
denn es wird uns doch gelingen,
daß die Sonne schön wie nie
über Deutschland scheint. (17)
Tous les périls sont à vaincre,
 et, unis, nous les vaincrons, car nous réussirons (bien)
à faire briller (à ce que brille), beau comme jamais,
le soleil sur l'Allemagne.
15 Die österreichische Bundeshymne ging aus einem Wettbewerb hervor,
der nach der Gründung des neuen österreichischen Staates 1945 ausgeschrieben wurde.
L'hymne fédéral autrichien est issu d'un concours qui fut lancé après la fondation du nouvel État autrichien en 1945.
16 Der Text stammt von Paula Preradović und die Melodie, von Mozart komponiert (heißt es),
war die des Liedes der Freimaurer: ,,Brüder, reicht die Hand zum Bunde": (18)
Le texte est de Paula Preradović et l'air, composé par Mozart (dit-on), était celui du chant des francs-maçons : "Frères, tendez la main à l'union" :
17 Land der Berge, Land der Strome,
Land der Äcker, Land der Dome,
Land der Hämmer, zukunftsreich! (19)
Pays des montagnes, pays des fleuves,
pays des champs, pays des cathédrales,
pays de forges, [pays] plein d'avenir !
18 Heimat bist du großer Söhne,
Volk, begnadet für das Schöne,
viel gerühmtes Österreich. (20)
Terre natale (tu l'es) de grands fils,
peuple voué à la beauté,
[ma] glorieuse Autriche.

  Übungen  
1 Die Melodie dieses Liedes stammt aus dem achtzehnten Jahrhundert,
und der Text wurde 1844 von Heinrich Heine geschrieben.
La mélodie de cette chanson date du dix-huitième siècle
et le texte fut écrit par Heinrich Heine en 1844.
2 Jetzt gilt es, nicht die Hoffnung auf Freiheit zu verlieren. Maintenant il s'agit de ne pas perdre l'espoir de la liberté.
3 Während die einen den Urlaub verlängern wollen,
möchten die anderen lieber die wöchentliche Arbeitszeit verkürzen.
Alors que les uns veulent rallonger les congés,
les autres préfèrent raccourcir le temps de travail hebdomadaire.
4 Europa, endlich vereinigt, könnte anderen Ländern,
die nach Recht und Freiheit streben, helfen.
L'Europe, enfin unie, pourrait aider d'autres pays qui aspirent à [un état de] la liberté et au droit.
5 Natürlich sind alle für freien Wettbewerb,
allerdings möchte niemand dabei verlieren.
Naturellement, tout le monde est pour la libre concurrence,
mais ii est vrai que personne ne voudrait y perdre.

  Anmerkungen
1 1841 = achtzehnhunderteinundvierzig: L'année s'indique sans préposition!
Si vous voulez en mettre absolument une, il faut dire: im Jahre 1841.
Das neunzehnte Jahrhundert: le dix-neuvième siècle.
Neunhundertneunundneunzigtausendneunhundertneunundneunzig: Ce n'est pas facile à déchiffrer, mais jusqu'à 999 999, les nombres s'écrivent en un seul mot.
Heureusement qu'on a inventé les chiffres!
2

Ausdruck der Hoffnung auf die Einigung Deutschlands = expression de l'espoir de l'unification de l'Allemagne.
Die Einigung Deutschlands: d'habitude, le complément au génitif suit le nom, comme il le fait ici:
Ausdruck der Hoffnung, die Einigung Deutschlands, mais le génitif d'un nom propre peut aussi précéder le nom:
Deutschlands Einigung.
Placé ainsi, il devient un "déterminant" et remplace l'article du nom qu'il précède:
die Musik Mozarts - Mozarts Musik;
aussi: das Haus meines Vaters = meines Vaters Haus (Vater pouvant être assimilé à un nom propre).
Dans les textes plus anciens, cette forme du génitif, dit "saxon", était très fréquente et ne se limitait pas aux noms propres.

3 Stammen aus: provenir de, être originaire de.
Rappelez-vous: der Stamm = le tronc ou la tribu.
Dieser Text stammt aus dem 12. Jahrhundert = Ce texte date du 12e siècle.
4

Werden zu: Nous avons déjà rencontré werden aus, aus servant à nommer le point de départ du "devenir" exprimé par werden:
 Was ist aus diesem Lied geworden? (Qu'en est-il devenu de ce chant?);
zu indique le résultat:
Es ist zur Nationalhymne geworden = Il est devenu l'hymne national.

5 Die Weimarer Republik = la république de Weimar.
A l'issue de la Première Guerre mondiale, l'Allemagne devint une république dont la constitution fut votée à Weimar.
Cette constitution sera abolie par Hitler en 1933 et remplacée par le régime du "troisième Reich" (Drittes Reich), le "premier" étant l'ancien "Reich" impérial, le "deuxième" celui fondé par Bismarck en 1871.
6 Allerdings - certes, il est vrai que, en effet, à la vérité.
Souvent on reprend avec allerdings la moitié de ce qu'on vient de donner:
Ich will dir gerne mein Auto leihen, allerdings ist es kaputt = Je veux bien te prêter ma voiture mais, à dire vrai, elle est fichue.
7 Gekürzt: kürzen = kürzer machen - raccourcir, diminuer;
den Lohn kürzen = diminuer le salaire; le contraire:
verlängern = länger machen - rallonger (den Urlaub verlängern).
8 Von der Maas bis an die Memel = de la Meuse jusqu'à la Memel; rivières frontalières à l'ouest et à l'est de l'Allemagne telle qu'elle fut imaginée à l'époque.
9

Einigkeit = union; voilà la première préoccupation:
einig sein = être d'accord, être unanime / uni;
sich vereinigen - se réunir, s'unir; die Einigung, die Vereinigung - l'unification;
die Wiedervereinigung - la réunification.
Avant même d'exister, l'Allemagne a annoncé le problème qui allait la hanter.

10 Streben nach (+ datif) = tendre vers, aspirer à, s'efforcer d'atteindre:
Alle Menschen streben nach Glück = Tous les hommes aspirent au bonheur.
11 Sind des Glückes Unterpfand - sont le gage / la garantie du bonheur.
Voulez-vous rédiger un poème en allemand?
Non, alors, dites plutôt: sind das Unterpfand des Glückes (cf. note 2)!
12

Vertonen - mettre en musique;
der Ton - le son; la tonalité, le genre:
Sprechen Sie nicht in diesem Ton mit mir - Ne me parlez pas sur ce ton;
der Ton: aussi = l'argile, la glaise; eine Tonfigur - une terre cuite.

13

Übereinstimmen (part. sép.) mit = concorder avec, correspondre à;
die Stimme = la voix; stimmen (für) = donner sa voix (pour) ou accorder (un piano) - ein Klavier stimmen;
traurig / fröhlich stimmen = rendre triste / gai.
Das stimmt! = C'est exact! Überein exprime l'idée de concordance, d'accord:
übereinkommen = se mettre d'accord, convenir; das Übereinkommen = l'accord.

14 Zwei deutsche Nationen: Aux temps forts de la guerre froide naît du côté de la RDA la thèse des deux "nations" allemandes qui légitimerait ainsi de façon définitive l'existence de deux États allemands.
Plutôt que de changer un hymne qui exaltait la patrie unie, on a préféré ne plus en chanter le texte.
15 Verfochten: verfechten: défendre, soutenir; fechten = se battre à l'épée, faire de l'escrime,
16 Auferstanden: auferstehen (part. insép.) = ressusciter;
zugewandt: zuwenden (part. sép.) = tourner vers.
Ici, ces participes n'ont pas la fonction de "qualificatifs" du nom (Deutschland) mais d'adverbes qui précisent des "circonstances": ils ne sont donc pas déclinés.
17

Gilt es zu zwingen; gelten signifie ici "s'agir de, être à":
Es gilt zu gewinnen! - Il s'agit de gagner!;
zwingen - contraindre, obliger (employé ici à la place de bezwingen - vaincre);
der Zwang - la contrainte.

18

Der Wettbewerb - le concours, la compétitivité, la concurrence;
einen Wettbewerb ausschreiben = organiser, lancer un concours;
die Wettbewerbsfähigkeit verbessern = améliorer la compétitivité;
ausschreiben = publier, écrire en toutes lettres, lancer.

19 Der Strom (pluriel habituel en allemand: die Ströme) a le fleuve, le courant (électrique aussi);
gegen den Strom schwimmen = nager à contre-courant.
20

Begnadet = begabt - ayant reçu le don / la grâce de. doué, voué à;
die Gnade = la grâce, begnadigen - gracier.

  N'oubliez pas qu'à l'époque où le "Chant des Allemands" fut écrit l'Allemagne n'était encore qu'un rassemblement d'une multitude d'États souverains: la confédération germanique, dominée par la Prusse et l'Autriche. L'espoir de liberté et de démocratie se confondait alors avec celui de la création d'un État unitaire, qui mettrait fin au pouvoir seigneurial réactionnaire.
   
  71