Языки :: Окситан Окситанский язык
Аудио
 
 
   

178

LEIÇON 69

 
  Seissanta novena leiçon (69)  
  Los blaus d’Auvèrnha (1) LES BLEUS D'AUVERGNE (histoire vraie)
     
1 Vodriái pas quitar lo Lemosin e l’Auvèrnha sens m’emportar una especialitat del païs. Je ne voudrais pas quitter le Limousin et l'Auvergne sans (m')emporter avec moi une spécialité du pays.
2 Te poiriás bensai crompar qualques bons fromatges : de cantal e de blau d’Auvèrnha. Tu pourrais peut-être (t')acheter quelques bons fromages : du cantal et du bleu d'Auvergne.
3 Dintrem dins aquela especiariá : « Madama l’especièra, de qu’avètz a nos prepausar ? » Entrons dans cette épicerie : «Madame l'épicière, qu'avez-vous à nous proposer ? »
4 Bravament de causas, e mai que mai de produches lachièrs del terrador (1). Bien des choses, et surtout des produits laitiers de notre (du) terroir.
5 Lo bèl pan de burre ! Qu'es salivós ! (2) La belle motte (pain) de beurre ! Qu'elle est appétissante !
6 Avètz vistas, en passant, las vacas dins las pradas ? Avez-vous vu, en passant, les vaches dans nos (les) prairies ?
7 Òc, paissián tranquillament, l’aire bravàs (3). Oui, elles paissaient tranquillement, l'air débonnaire.
8 L’èrba del nòstre païs es tendra e grassa. Balha de bon lach cremós e un burre saborós. L'herbe de (du) notre pays est tendre et grasse. Elle donne du bon lait crémeux et un beurre savoureux.
9 Per çò qu’es dels fromatges, vesètz la pasta onchosa. Aquò te fa salivar. Quant à nos fromages (Pour ce qui est des fromages), voyez leur (la) pâte onctueuse. Ils donnent l'eau à la bouche (cela te fait saliver).
10 Diga-me, Guston ; l’aimas, tu, lo blau d’Auvèrnha ? Ne voldriás pas un talhon? D’aquel, que tuteja lo Bon Dieu ! Dis-moi, «Gustou», tu l'aimes, toi, le bleu d'Auvergne ? N'en voudrais-tu pas une (bonne) portion ? De celui-là, qui dit tu (tutoie) au Bon Dieu.
11 Me respondes pas ? (En se revirant) Mas ont ès passat, te vesi pas pus ?
 
Tu ne me réponds pas? (En se retournant). Mais où es-tu passé, je ne te vois plus ?
12 (S’ausís una pichòta votz montar) Oi, malurós ! qu’ai mal a l’esquina ! (On entend une faible (petite) voix monter) Aïe, malheureux ! que j'ai mal au dos !
13 Mas d’ont cridas ? Mais d'où cries-tu?
14 Soi al fons d’un traucàs negre, medamne ! Je suis au fond d'un affreux trou noir, «médamné» !
15 (L’especièra desperduda) Mon Dieu ! es tombat al fons de la cava per la trapanèla abadalhada ; ajudatz-lo a montar ! (5) (L'épicière affolée) Mon Dieu ! il est tombé dans (par) la trappe grande ouverte au fond de la cave; aidez-le à monter !
16 (Guston, que parla a pro pena) soi tot endolentit; ai de blaus de pertot ! Cresi que me’n sovendrai dels blaus d’Auvèrnha ! (6) («Gustou», qui parle à grand peine) «Je suis tout endolori; j'ai des bleus (de) partout ! Je crois que je m'en souviendrai des bleus d'Auvergne !

Exercice en auvergnat. EXERCICE
- 1 La borrèia : « Per ben la dançar visca la limosina, per ben la dançar visca los Auvernhats ».
- 2 Per ben la dançar chau portar un costume de festa, una brava blauda.
- 3 Los esclòps devon remplaçar los soliers e los òmes tustan fòrt lo sòu per marcar la dança.
- 4 Las femnas ensajan de mostrar de gràcia en faire las figuras.
- 5 Quand an ben dançat, los òmes manjan un croston de pan e de blur.
- 6 Un blur vau mai l’agure dins l’estomac que sobre la cueissa.
-1. La bourrée : « Pour bien la danser vive la limousine, pour bien la danser, vive les Auvergnats»
-2. Pour bien la danser, il faut porter un costume de fête, une belle «blode» (blouse traditionnelle).
-3. Les sabots doivent remplacer les souliers et les hommes frappent fort le sol pour rythmer (marquer) la danse.
-4. Les femmes essaient de montrer leur (de) grâce en faisant (faire) des figures.
-5. Quand ils ont bien dansé, les hommes mangent un casse-croûte: du pain et du bleu.
-6. Un bleu d'Auvergne, il vaut mieux l'avoir dans l'estomac que sur la
cuisse !
Var. auv. :

-2 Blauda, lang. blòda.
-3 Marcar la dança ou marcar lo pas.
-4.En faire : le part. présent comme en gascon et aussi en lang., peut être formé de en + infinitif.
-6. Agure, iang. aver.

NOTES
(1) L'occitan blau «bleu» a souvent été remplacé par le gallicisme blu : ne l'oubliez pas.
Produch; «produire» se dit produire, var. produsir.
(2) Salivós «appétissant (qui fait saliver)»; gostós «savoureux»; ragostós «savoureux, appétissant».
(3) L'aire, var. L'èr.
(4) Traucàs, dér. de trauc + -às (suf. ici péjoratif).
(5) S'abadalhar «(s')ouvrir entièrement», dér. de badalhar «bailler», lui-même dér. de badar «regarder bouche bée ; faire le badaud».
(6) Endolentit, var. endolesit, endolit, dér. de dolent «souffrant»; soi un pauc dolent «je suis un peu souffrant»;
lo cap me dòl «j'ai mal à la tête», de doler, var. dòler «avoir mal, souffrir».