Языки :: Окситан Окситанский язык
Аудио
 
 
   

168

LEIÇON 65

 
  Seissanta cinquena leiçon (65)  
  Cap a Sant-Flor EN ROUTE POUR (cap à) SAINT-FLOUR
     
1 Compti rendre visita a un amic que demòra a Sant-Flor. Mas podèm ben nos arrestar al Puei.. Aquò nos retardarà pas gaire (1). Je compte rendre visite à un ami qui habite à Saint-Flour: Mais nous pouvons bien nous arrêter au Puy (en Velay). Cela ne nous retardera pas beaucoup.
2 Gaitatz-me aqueles pics volcanics e mai que mai l’orador Sant-Miquèl sus aquel espinchador tan ponchut que sembla una agulha (2). Regardez (-moi) ces pics volcaniques et surtout l'oratoire Saint-Michel sur cette hauteur si pointue qui ressemble à (semble) une aiguille.
3 Agachatz-lo ; entretant, vau crompar una bèla dentèla per la miá cosina que i a de temps que ne pantaissa ; vos retrobarai a la catedrala (3). Contemplez-le; pendant ce temps (entre tant), je vais acheter une belle dentelle pour ma cousine qui en rêve depuis longtemps (qu'il y a du temps qu'elle en rêve), je vous retrouverai à la cathédrale.
4 Sèm aici ! Alara, las trobada, Guston, ta dentèla ? Nous voici ! Alors, tu l'as dénichée, «Gustou», cette (la) dentelle ?
5 Òc ; la poirà metre sus la taula del salon ; quina finesa ! Es vertat que dins aquel païs, son los reis de la dentèla ! Oui, elle pourra la mettre sur la table de son (du) salon; quelle finesse ! Vraiment (c'est vérité que), dans ce pays, ils sont les rois de la dentelle !
6 Caldriá pas oblidar la catedrala ; vesètz aquelas pèiras de color diferenta, plaçadas quora una quora l’autra, e las copòlas ? Aquò vos mòstra l’influéncia de l’Orient (4). Il ne faudrait pas oublier la cathédrale; vous voyez cette alternance de pierres de couleur différente (placées alternativement), et ces (les) coupoles ? Cela vous montre l'influence de l'Orient.
7 Avètz plan vistalhat ? Alara, cap a Sant-Flor. Vous avez bien vu ? Alors, en route pour Saint-Flour.
8 I sèm. Agachatz en passant la catedrala en basalte del sègle catorzen e l’ostal nòble renaissença sul costat, qu’i es installat un musèu plan bèl d’art populari occitan.
Quand tornaretz, un autre estiu, aurem mai de temps, lo poirem visitar.
I veiretz los autisses de l’esclopièr e del menusièr, de topins de tota mena per conservar d’òli, d’aiga o de vin, de grasalas que s’i metiá la frucha, de costumes regionals que se portavan autres còps e que se tornan sortir per las fèstas. I trobaretz tanben d’espleches plan polits.
Nous y sommes. Regardez en passant la cathédrale en basalte du XIVème siècle et l'hôtel renaissance sur le côté, où (qu'y) est installé un très beau musée d'art populaire occitan.
Quand vous reviendrez, un autre été, nous aurons plus de temps, nous pourrons le visiter.
Vous y verrez les outils du sabotier et du menuisier, des pots de toutes sortes pour conserver de l'huile, de l'eau ou du vin, des vasques en grès où l'on (que s'y) mettait des fruits, des costumes régionaux que l'on portait (se portaient) autrefois et que l'on ressort (se ressortent) pour les fêtes. Vous y trouverez aussi des instruments très jolis.
9 L’ostal de l’amic Charlon es juste darrièr aquel musèu. Tè ! Lo vesi que braceja per nos dire de venir (5) La maison de mon (l') ami «Charlou» est juste derrière ce musée. Tiens, je le vois gesticuler (qui gesticule) pour nous dire de venir.
10 Adieu, Guston ; adieu, Joanon. Alavetz, avètz facli bon viatge ?
Venètz, me’n vau vos presentar a de joves amics que passan las vacanças dins una bòria.
Es la novèla mòda, lo retorn a la natura, a la vida sana de la campanha.
Bonjour, «Gustou»; bonjour, «Jeanou». Alors, avez-vous fait bon voyage ? Venez, je (m'en) vais vous présenter à déjeunes amis qui passent leur (les) vacances dans une ferme. C'est la nouvelle mode, le retour à la nature, à la vie saine de la campagne.
11 E per festar vòstra venguda, ai demandat a Claudon lo cabretaire d’arrengar una velhada. Poirà pas venir anuèch mas deman de vèspre serà amb nosautres. Veiretz qu’en Auvèrnha, se sap encara amusar. Et pour fêter votre venue, j'ai demandé à «Claudon» le «cabrétayre» d'organiser une veillée. Il ne pourra pas venir ce soir mais demain soir il sera parmi (avec) nous. Vous verrez qu'en Auvergne, on sait encore s'amuser.

Exercice en auvergnat. EXERCICE
— 1 Al Puei, podetz veire una catedrala que l’estil reverta las gleisas d’Orient.
— 2 L’influéncia de l’Orient se vei a las copòlas e las peiras de talha que son de doas colors.
— 3 La catedrala de Sant-Flor es mai simpla mas praquò tan brava coma aquela del Puei.
— 4 Se voletz veire quicòm de gente entratz al musèu d’art populari.
— 5 Per veire una crana festa vos chau anar en Auvernha.
-1. Au Puy en Velay, vous pouvez voir une cathédrale dont le style rappelle les églises d'Orient.
-2. L'influence de l'Orient se voit aux coupoles et aux pierres de taille qui sont de deux couleurs.
-3. La cathédrale de Saint-Flour est plus simple mais aussi belle que celle du Puy.
-4. Si vous voulez visiter quelque chose de joli, entrez dans le musée d'art populaire.
-5. Pour voir une belle fête, il vous faut aller en Auvergne.
Var. auv. :

-1. Puei, lang. puèg.
Reverta, syn. lang. rapèla, remembra.
-4. Gente, syn. lang. polit
-5. Chau ,lang. cal :(-u final auv. =-l lang.).

Dans la pron. figurée, -rh- note le -l- qui se pron. un peu comme la jota de l’espagnol.

NOTES
(1) Puei, var. nord-occitane de puèg «puy». Localement, le Puy se dit Lo Puei (lou pœy).
(2) Espinchador, dér. de espinchar «observer» donc «lieu d'où l'on observe, hauteur».
Ponchut, var. ponchuc.
(3) Retrobar «retrouver» au sens de «rejoindre»; «retrouver» au sens de «trouver à nouveau» se dirait tornar trobar.
(4) Quora una quora l'autra, syn. una l'autra non.
(5) Charlon, var. nord-occitane de Carlon, dér. de Carle + -on
suf. affectif; ca =nord-oc. cha-.