Языки :: Окситан Окситанский язык
Аудио
 
 
 

161

LEIÇON 62

 
  Seissanta dosena leiçon (62)  
  Bordèu BORDEAUX
     
1 Es sièis oras manca vint, anam arribar.
Vesètz al fons, es Bordèu, que s’apelava a l’epòca preistorica Burdigala, es a dire « fortalesa » o « rocàs » (1).
C'est 6 heures moins (manque) 20, nous allons arriver.
Voyez au fond, c'est Bordeaux, qui s'appelait à l'époque préhistorique Burdigala, c'est-à-dire «forteresse» ou «rocher».
2 Benlèu sabètz pas que foguèt anglesa, pendent tres cents ans e que coneguèt alara una granda prosperitat ?
Exportava en Anglatèrra de vins, que « lo vin de Bordèu es lo plus bèu ! » (2)
Peut-être savez-vous qu'elle a été (fut) anglaise, pendant trois cents ans et qu'elle a connu (connut) alors une grande prospérité ?
Elle exportait en Angleterre des vins, puisque «le vin de Bordeaux, c'est le plus beau !».
3 Coma la vila aviá perdut sas libertats en venent francesa, los borgeses se revoltèron contra lo poder central en quinze cents quaranta uèch e en setze cents cinquanta. Comme la ville avait perdu ses libertés en devenant française, les bourgeois se révoltèrent contre le pouvoir central en 1548 et en 1650.
4 Puèi, Bordèu coneguèt una novèla prosperitat, dieumercé lo comèrci amb las ilas e l’Africa (3). Par la suite (puis), Bordeaux a connu une nouvelle prospérité, grâce au commerce avec les îles et l'Afrique.
5 Mas es pas a Bordèu que lo govèrnament se refugiguèt en mila nòu cents quaranta? Mais n'est-ce pas à Bordeaux que le gouvernement s'est réfugié en 1940 ?
6 Bordèu a un grand passat, aquò’s vertat ! Bordeaux a un grand passé, c'est certain (vérité) !
7 Òc, es una de las vilas occitanas pus celèbras. Agachatz a man drecha son amfiteatre roman del sègle tres. Oui, c'est une des villes de l'Occitanie les plus célèbres. Regardez à (main) droite son amphithéâtre romain du IIIème siècle.
8 Mas Bordèu a mai que de monuments d’epòca romana.
Possedís plan de glèisas de l’Edat Mejana, coma Santa-Crotz, la catedrala Sant-Andrieu o la gièisa Sant-Miquèl ; ne sèm pas luènh qu’arribam al pòrt (4).
Mais Bordeaux n'a pas que (a plus que) des monuments d'époque romaine.
Elle possède de nombreuses églises du Moyen Age, comme Sainte-Croix, la cathédrale Saint-André ou l'église Saint-Michel, (dont) nous ne sommes pas loin puisque (que) nous arrivons au port.
9 Remarcatz lo sieu cloquièr a despart: es l’estil del païs. Es domatge qu’ajan fach passar la rota entre la glèisa e lo campanal. Vous remarquez son clocher séparé (à part) : c'est le style du pays. Il est dommage qu'on ait (qu'ils aient) fait passer la route entre l'église et son (le) clocher.
10 Juste un còp d’uèlh sul pòrt, que comerceja amb l’America e l’Africa. S’iexpòrta de vins, s’i impòrta de petròli, de carbon ; e adieu Bordèu, grand pòrt de l’Aquitània. Juste un coup d'œil sur le port, qui commerce avec l'Amérique et l'Afrique. On y exporte (il s'y exporte) des vins, on importe (il s'y importe) du pétrole, du charbon: et au revoir Bordeaux, grand port de l'Aquitaine

Exercice en gascon. EXERCICE
- 1 Bordèu qu’ei la capitala de l’Aquitània; qu’estoc longtemps anglesa.
- 2 Qu’ei ua vila plan utila.
- 3 Cada còp que lo govèrnament vei que l’enemic ei pròche, hug a Bordèu.
- 4 La mar n’ei pas lonh e que vau mei estar sus un vaishèth que non pas en preson.
- 5 En mei d’aquò, se calè que s’embarquèssen, que’s poirén préner quauquas bonas botelhas de vin de Bordèu.
- 6 En se las béver; qu’aurén l’impression de sauvar lo patrimòni de la França.
- 7 Un còp cada botelha acabada, que’s desbremberén pas de d
íser: « Ua de mei que l’enemic aurà pas ! »
—1. Bordeaux est la capitale de l'Aquitaine; elle fut longtemps anglaise.
—2. C'est une ville très utile.
—3. Chaque fois que le gouvernement voit que l'ennemi est près (proche), il fuit à Bordeaux.
—4. L'océan (la mer) n'est pas loin et il vaut mieux être sur un vaisseau qu'en (que non pas en) prison.
—5. De plus (En plus de cela), s'ils devaient embarquer (s'il fallait qu'ils embarquassent) ils pourraient prendre quelques bonnes bouteilles de vin de Bordeaux.
—6. En (se) les buvant (boire), ils auraient l'impression de sauver le patrimoine de la France.
—7. (Une fois) Chaque bouteille finie, ils n'oublieraient pas de dire : «Une de plus que l'ennemi n'aura pas!».
Var. gasc.
—1. Hug, lang. fugís.
—4. Vau, lang. val, prov. vau.
Vaishèth, lang. vaissèl.

—5. Calè, lang. caliá.
Poirén, lang. poirián.
Aurén, lang. aurián.

—7. Desbremberén, lang. desbrembarián, syn. (d)oblidarián.
Ua de mei, lang. una de mai.

NOTES
(1) Burdigala mot préhistorique : kala/gala «pierre, rocher, forteresse».
(2) Bèu, var. de bèl.
(3) Dieumercé est une très belle expression occitane (Dieu merci); on pourrait dire aussi gr
àcia a.
(4) Possedir «posséder», var possessir.