Языки :: Окситан Окситанский язык
Аудио
 
 
   

75

LEIÇON 27

 
  Vint-e-setena leiçon (27)  
  Mon sartre es riche MON TAILLEUR EST RICHE
     
1 Ara qu’avèm plan manjat, nos cal tornar sortir per crompar de vestiments e de sabatons (1). Maintenant que nous avons bien mangé, il nous faut ressortir pour acheter des vêtements et des chaussures.
2 Dintrem dins aqueste magasin, çò que vendon es plan solide. Entrons dans ce magasin, ce qu'ils vendent est très solide.
3 Aimariás pas aquelas cauçaduras ? Sonen cuèr . (2) N'aimerais-tu pas ces souliers ? Ils sont en cuir.
4 Semblan de bona qualitat mas me pareisson pas a la darrièra mòda. Ils ont l'air (semblent) de bonne qualité mais ils ne me paraissent pas à la dernière mode.
5 Per la campanha, es çò que cal. E qual te ditz que son pas en avança sus la novèla mòda ?
L’an que ven, se tornaran far tan ponchudas benlèu.
Pour la campagne, c'est ce qu'il faut. Et qui te dit qu'ils ne sont pas en avance sur la prochaine (nouvelle) mode ?
L'an prochain (qui vient) on les refera (ils se referont) peut-être aussi pointus.
6 Per crompar una vèsta, cresi qu’aquel magasin es lo melhor.

Pour acheter une veste, je crois que ce magasin est le meilleur.

7 Agacha aquela, amb de flors. Diriam una vèsta color d’estiu. Regarde celle-là, avec des fleurs. On dirait une veste couleur d'été.
8 Aimi melhor la verda, a pas cap de flors mas es un pauc pus corta, farà pus jove (3). Je préfère la verte, elle n'a pas du tout de fleurs mais elle est un peu plus courte, elle fera plus jeune.
9 Ieu tanben, aimi mai que prengas la qu’a pas de flors, es pus simpla (4). Moi aussi, je préfère que tu prennes celle qui n'a pas de fleurs, elle est plus discrète (simple).
10

Quant vos devi, mossur ? Quinze mila francs ; lo prètz me conven.
Es mens car que fach sus mesura. Es aquò que mon sartre es riche !

Combien vous dois-je, monsieur ? — 15.000 francs; le prix me convient.
C'est moins cher que fait sur mesure. Voilà pourquoi (c'est çà que) mon tailleur est riche!
11 Aquela darrièra frasa me rapèla quicòm ! Cette dernière phrase me rappelle quelque chose !
12 E ara, cal dintrar per manjar e anar al lièch que deman rnatin, devèm anar veire Joanon. Et maintenant, il faut rentrer pour manger et aller au lit (parce) que demain matin, nous devons aller voir «Jeanou».

Exercice en limousin (lemosin). EXERCICE
- 1 Per que me puesche vestir, deve anar au talhor (1).
- 2 Per que ieu siá brave, ’chaptarai un costume nuòu.
- 3 Fau que puesche me n’anar avant la nuech.
- 4 Vòles qu’ane veire lo pepet ? (2)
- 5 Vòle que puescham venir avant eu a sa maisoneta (3).
- 6 Vòu que prenham quauquaren per minjar (4).
- 1. Pour que je puisse me vêtir, je dois aller chez le (au) tailleur.
- 2. Pour que je sois joli, j'achèterai un costume neuf.
- 3. Il faut que je puisse partir avant la nuit
- 4. Veux-tu que j'aille voir (le) «Pépé» ?
- 5. Je veux que nous puissions parvenir avant lui à sa (jolie) maisonnette.
- 6. Il veut que nous prenions quelque chose pour manger.

NOTES

(1) Sartre; var. saltre (Rg., Quercy). Toutefois, bien souvent, on entend le gallicisme talhur.
Vestiment, var. vestit, Sabaton, syn, cauçaduras; solièr est un gallicisme.
(2) Cuèr, var. cu
òr,
(3) Un pauc pus corta , syn. un brigat, briat pus corta (Rg.); un bricon(èl).

(4) Les verbes du 3ème groupe (finale en -e ou -er) ont leur subjonctif présent souvent formé avec -ga :
(que) prenga, -gas, -ga, -gam, -gatz, -gan; cf. leçon 12 note 2.
En Limousin on dit prenhe «que je prenne» etc.

Aimar mai ou melhor «préférer».
Faire, subjonctif présent : (que) faga. Toutefois on rencontre aussi (que) fasca, faça.
Poder/porre
«pouvoir» : (que) pòga, var. pòsca .

Dans certains parlers, la finale de ces subj. est pron. (fagué, etc.).

Vous remarquez donc deux formations : soit -ga, soit -sca, qui sont des variétés dialectales parfaitement acceptables (ainsi que leurs autres variantes).

 

(1) Puesche, lang. pòsca.
Deve, var. de devi, présente aussi en lang.
(2) Vòles, lang. vòls.
(3) Puescham , lang. poscam. Maison, syn. lang. ostal.
(4) Prenham, lang. prengam,
Quauquaren (comme en prov.), syn. lang. quicòm.