Языки :: Окситан Окситанский язык
Аудио
 
 
   

71

LEIÇON 25

 
  Vint-e-cinquena leiçon (25)  
 

Lo torista e l'indigèna

LE TOURISTE ET L'INDIGÈNE.
     
1 Guston, agacha sul camin, un torista, diriam un American. Deu voler fotografiar un indigèna (1). «Gustou», regarde sur le chemin, un touriste, on dirait (nous dirions) un Américain. Il doit vouloir photographier un indigène.
2 L’anam colhonar. Carga ta blòda e ton capèl roergàs. Lo vau quèrre (2). On va (Nous allons) le «posséder». Mets (charge) ta «blode» et ton chapeau rouergat. Je vais le chercher.
3 Bonjorn, Mossur ; se volètz prene de polidas fotòs, sabi ont i a un Occitan vertadièr. Venètz amb ieu (3). Bonjour, Monsieur; si vous voulez prendre de jolies photos, je sais où il y a un vrai Occitan. Suivez-moi.
4 Avèm fach una resèrva d’Occitans, coma vosautres amb los Indians. Es cinquanta francs la dintrada. Nous avons fait une réserve d'Occitans, comme vous avec les Indiens. C'est 50 francs l'entrée.
5 Very good, réserve d’Occitans !

Very good, réserve d'Occitans !

6 Pr’aquò, son de monde fièrs, qu’aiman pas qu'òm los espie o qu’òm los fotografie. alara vos cal èstre discrèt e prudent (4). Toutefois, ce sont des gens (du monde) fiers, qui n'aiment pas être observés ou photographiés, alors, soyez (il vous faut être) discret et prudent.
7 Tè ! N’avètz un aqui qu’es plan polit. Sembla pas que sa familha siá aicí. An degut anar vendre de pèls de bèstias a la vila.
Amagatz-vos darrièr aquel arbre. Tomba plan : vejatz-lo que s’apròcha ; fagatz pas de bruch (5).
Tiens, en voilà un qui est magnifique (très joli). Il ne semble pas que sa famille soit ici. Elle a dû (Ils ont dû) aller vendre des peaux de bêtes à la ville.
Cachez-vous derrière cet arbre. Vous avez de la chance, (ça tombe bien) : regardez-le, (qu') il s'approche, ne faites pas de bruit.
8 Va plan, avètz pres de fotòs ? (6) Ça y est (ça va bien), vous avez pris des photos ?
9

Yes, l’authentique, rien ne vaut « l'authentique folklore » !

Yes, l'authentique, rien ne vaut «l'authentique folklore».

Exercice en limousin (lemosin). EXERCICE
- 1 Veiquí un brave torista pas gaire escarabilhat qu’arriba (1).
- 2 Nos anam mocar d’eu, juste un pauc, perquè som pas meschaents (2).
- 3 Aima de prener de bravas fotòs emb son bel aparelh tot nuòu (3).
- 4 Vòu prener un Occitan vertadier, pas un per torista, per lo far veire aus amics.
- 5 A reüssit, es plan content.
- 6 Regretará pas d’estre vengut. Una fotò coma quela vau mai que cinquanta irancs (4).
- 7 Viva los toristas, e viva los Occitans !
- 1. Voici un brave touriste pas très dégourdi (éveillé) qui arrive.
- 2. Nous allons nous moquer de lui, juste un peu, parce que nous ne sommes pas méchants.
- 3. Il aime (de) prendre de jolies photos avec son bel appareil tout neuf.
- 4. Il veut prendre un vrai Occitan, pas un pour touriste, pour le faire voir à ses (les) amis.
- 5. Il a réussi, il est très content.
- 6. Il ne regrettera pas d'être venu. Une photo comme celle-là vaut plus de cinquante francs.
- 7. Vive les touristes et vive les Occitans !

NOTES
* dessin de cette leçon en page 181
 

(1) Conditionnel présent; sa formation est simple :
Aimar «aimer»; var. amar (Provence):
AIMARl
ÁI (-yoy/yèy, Montp. et Cév.)/ -IÁ; -IÁS; -IÁ; -IAM,
-IATZ; -I
ÁN; (-yon/-yen Montp., Bit.)/ -yèu (Cév.)^ var. -IÁUN (-yòou) (partie du M. Cent.), que l'on peut écrire -IÁN, par souci d'unité graphique.
Prov.: AMARI
ÁU (yòou); -IÁS; -IÁ; -IAM (yan); IATZ (ya); -IÁN (yen);
Gasc: AIMARÍ; -RÉS; -RÉ; -REM; -RETZ; -RÉN.

Entrainez-vous à jongler avec ce temps : aimariá(i) cantar «j'aimerais chanter»; aimariá venir amb tu «il aimerait venir avec toi»; aimariam
veire/véser
«nous aimerions voir».

(2) Blòda «blouse traditionnelle, bleue ou noire»; cargar, tombai «mettre, enlever (habit).».

Colhonar
est moins grossier que son correspondant français. Quèrre (var. querir)«(aller) chercher (sans avoir perdu quelque chose)» est différent de cercar «chercher (quelque chose de perdu)». La différence qui existait en afr. entre querir et chercher est toujours vivante en occitan. Le français est donc actuellement moins précis que l'occitan sur ce point.

(3) Ont, var. onte, ant(
'e); dér. vont, dont, (a)nont, decont, (o)lant.
Mossur
est un gallicisme très répandu : oc. sénher ou monsen «monsieur».

(4) Monde «les gens» sing. collectif, est accompagné par un adjectif au pluriel. Accord selon la logique psychologique.
Le passif est moins employé en occitan qu'en français : «être observés», en occitan, qu'
òm los espie (qu'on les observe).
(5) Arbre, var. aubre, albre, aure.
(6) On peut accorder le part, passé, à l'inverse du français actuel, quand il est employé avec l'auxiliaire avoir, même s'il n'y a pas de complément d'objet direct placé avant lui (accord psychologique) : var. ... avètz presas de fotòs ?

 

(1) Veiquí, prov. vaquí, en lang. on emploie plutôt aquí.
Arriba ou arrieba.
(2) Eu, lang. el; en limousin, on pourrait dire aussi mocar de se.
Meschaent, lang. missant.
(3) Nuòu, lang. nòu.
(4) Regretará, lang. central regretarà.
Quela, lang. aquela.