Языки :: Окситан Окситанский язык
Аудио
 
 
   

68

LEIÇON 24

 
  Vint-e-quatrena leiçon (24)  
  L’Occitania, païs de cançons L'OCCITANIE, PAYS DES CHANSONS.
     
1 Lo rasim, es bon, mas après un bon repais, cal de cançons. Le raisin, c'est bon, mais après un bon repas, il faut des chansons.
2 Ai demandat a Batiston de ne venir cantar qualques-unas. Escotem-lo. J'ai demandé à «Batistou» de venir en chanter quelques-unes. Écoutons-le.
3 Cars amics, vau començar per la cançon pus famosa, qu’es coneguda de totes los Occitans (1). Chers amis, je vais commencer par la chanson (la) plus célèbre, qui est connue par tous les Occitans.
4 Es una cançon d’amor : poiretz aprene a la cantar vosautres tanben (2). C'est une chanson d'amour : vous pourrez apprendre à la chanter, vous aussi.
5 Al fons de la prada, i a un pibol traucat, lo cocut i canta, benlèu a nisat.
Se canta, que cante, canta pas per ieu, canta per ma mia qu’es al luènh de ieu.
Au fond de la prairie, il y a un peuplier troué, le coucou y chante, peut-être y a-t-il niché.
S'il chante, qu'il chante, il ne chante pas pour moi, il chante pour ma mie, qui est loin (au loin) de moi.
6 Aquelas montanhas que tan nautas son, m’empachan de veire, mas amors ont son... Ces montagnes, qui sont si hautes, m'empêchent de voir, où sont mes amours...
7 Batiston, canta-nos ara una cançon plan anciana. «Batistou», chante-nous à présent une chanson très ancienne.
8 Escotatz alara aquela cançon del trobador que ven parlar d’amor a sa dama. Rapèla per son ritme lo cant gregorian. Écoutez alors cette chanson du troubadour qui vient parler d'amour à sa dame. Elle rappelle par son rythme le chant grégorien.
9 Revelhatz-vos, bèla endormida, es aqui lo trobador, metètz-vos a la fenèstra, i entendretz parlar d’amor... Réveillez-vous, belle endormie, voici (il est ici) votre (le) troubadour, mettez-vous à la fenêtre, vous y entendrez parler d'amour...
10 Aquí una bèla cançon ; una autra, Batiston ! Voilà (là) une belle chanson; une autre, «Batistou» !
11

Escotatz ara la cançon simbolica del boièr compausada a prepaus de la tragedia del Lengadòc, roïnat per la Crosada contra los Albigeses,
qu’i es question dels malurs de la paura Joana, filha de Ramond Sèt, lo darrièr dels comtes de la Tolosa libra (3).

Écoutez à présent la chanson symbolique du bouvier (qui a été) composée à propos de la tragédie du Languedoc, ruiné par la Croisade contre les Albigeois,
où (qu') il est question des malheurs de la pauvre Jeanne, fille de Raimond VII, le dernier des comtes de la Toulouse libre.
12 Fasètz atencion a las vocalas finalas, a - e - i - o - u : pareis que son lo començament d’aquels mots : Austríae est imperare orbi universo.

Faites attention aux voyelles finales, a-e-i-o-u : il paraît qu'elles sont le commencement de ces mots : Austriae est imperare orbi universo. Austria (pays de l'Ouest donc l'Occitanie) dominera l'univers .

13 Quand lo boièr ven de laurar, planta son agulhada : a - e - i - o - u. Tròba sa femna al pè del fuòc, tota desconsolada : a - e -i - o - u...
E los romieus que passaran, prendran d’aiga senhada. E diran : «quala es mòrta aici ? »
« Aquò’s la paura Joana. Se n’es anada al Paradís, tota sola amb sas cabras » : a - e - i - o - u (4).

Quand le bouvier vient de labourer, il plante son aiguillon : a-e-i-o-u. Il trouve sa femme au pied du feu, toute affligée («déconsolée») a-e-i-o-u...
Et les pèlerins qui passeront prendront de l'eau bénite (signée). Ils diront :(qui (laquelle) est morte ici ?»
«C'est la pauvre Jeanne. Elle s'en est allée au paradis, toute seule avec ses chèvres»: a-e-i-o-u.

14 O Batiston, quina cançon extraordinària : la vau aprene sens esperar ! Oh «Batistou», quelle chanson extraordinaire : je vais l'apprendre sans attendre !

Exercice en limousin (lemosin). EXERCICE
- 1 Per chantar de las chançons occitanas, fau de la votz, mas tanben dau còr, perquè parlan d’amor.
- 2 Joana fuguet la filha de Ramond Sèt (1).
- 3 Fuguet plan malurosa, perquè son païs era roïnat per la guerra.
- 4 La chançon dau boier nos rapela sos malurs (2).
- 5 A l’Edat-Meiana, los Trobadors chantavan l’amor, mas tanben la libertat, l’amistat e la leiautat (3).
- 1. Pour chanter des chansons occitanes, il faut de la voix mais aussi du cœur, parce qu'elles parlent d'amour.
- 2. Jeanne fut la fille de Raimond VII .
- 3. Elle fut très malheureuse, parce que son pays était ruiné par la guerre.
- 4. La chanson du bouvier nous rappelle ses malheurs.
- 5. Au Moyen Age, les Troubadours chantaient l'amour mais aussi la liberté, l'amitié et la loyauté.

NOTES

(1) Le superlatif occitan : on pourrait mettre la pus/mai/plus/ famosa cançon, mais il est plus occitan de placer l'adjectif après le nom, sans article : la cançon pus/mai/plus famosa «la chanson la plus célèbre; syn. celèbra;-bra (fém.); car, var. care.
(2) Vos signifie «vous» et s'emploie quand on s'adresse à une seule personne. Si on s'adresse à plusieurs, comme c'est le cas ici, on emploie vosautres.
(3) Prepaus, var. perpaus «à propos».

(4) Cabra, var. craba (avec métathèse). Dans certains mots, le -r- est «baladeur», cf. aussi dobrir (doubri) «ouvrir», var. dorbir/ durbir.
 
(1) Fuguet, var. de foguèt, présente aussi en lang.
(2) Chançon, lang. cançon (ca- =cha- en nord-occit.)
(3) Meiana, lang. mejana.