Языки :: Окситан Окситанский язык
Аудио
 
 
   

26 LEIÇON 7
  Setena leiçon (7)
  RÉVISIONS ET NOTES
   
  1. Le premier contact, à la fois intéressant mais délicat par sa nouveauté, est passé. Vous commencez à être familiarisé avec la structure et la prononciation de l'occitan.
N'oubliez pas à ce sujet de bien prononcer le -o- (ou), de prononcer les consonnes finales (sauf le -r- de l'infinitif des verbes) à l'exception du -n final si vous êtes languedocien, et de faire l'inverse si vous êtes provençal : es bon «c'est bon» se dit donc : és bou (Lang.), é bon (Prov.) : en Prov. -o + -n se dit -
ò- et non -ou- ; cf. aussi la font (Lang.), la fònt (Prov.). Le gascon maintient aussi le -n final. Le nord-occitan, comme le provençal ne prononce pas les consonnes finales. Le -v- est prononcé -v- en provençal et en limousin, mais -b- en languedocien, en gascon et en auvergnat. Nous verrons d'autres variantes de prononciation plus loin. Pour que ces différences dialectales de prononciation vous soient plus familières, certains exercices seront en provençal, en gascon et en occitan du nord. Mais ne vous croyez pas obligés d'apprendre tous les dialectes : cf. l'introduction, partie concernant les dialectes.
 

2 -

 

3. Dans les grandes lignes, les phrases sont souvent construites comme en français, la syntaxe ne vous posera donc pas de grands problèmes ; les tournures particulières vous seront présentées peu à peu.

  4. Vous avez certainement remarqué que les verbes, en occitan, n'ont pas de pronom personnel sujet, comme en italien : parla plan «il parle bien» etc.
  5. A la fin de la deuxième leçon, phrase 6, vous avez vu un exemple du que signifiant «dont». Vous verrez bientôt l'importance de ce que conjonction, très employé, qui permet d'introduire un grand nombre de subordonnées, alors que le français moderne fait appel à par lequel, pour lequel etc.
  6. Enfin, les six premières leçons vous ont présenté quelques questions de géographie, de langue et de civilisation dont il vous sera reparlé dans la suite de ce livre, afin que vous connaissiez non seulement l'occitan mais aussi les visages de l'Occitanie.
 

7. TABLEAU DU PRÉSENT : le paradigme de base est celui du languedocien ; la pron. est entre parenthèses.

1er GROUPE (finale -ar) : parlar «parler».
parli/-le «je parle»
parlas (parlos) ; parles (parlés) en Prov.
parla (parlo)
parlam (parlan)
parlatz : (parlats
ou parlas)
parlan (parlon), var. parlon (parloun/-ou)
que l'on écrit parlon ou parlan

2ème GROUPE (finale -ir) : finir «finir»
finissi/-e
finisses
finis
flnissèm (-ssèn)
finissètz (-ssèts ou -ssès)
finisson (-ssoun/-ssou ; /-sson
(Ag.) ; /-ssen (Toul., Fux.)).

3ème GROUPE (finale -er/-e) : batre «battre» :
bati/-e, -tes, -t, -tèm (-tèn), -tètz (-ts ou -s),
-ton (-toun/-tou ; /-on (Ag.) ;/-en (Toul. Fux.).